Your browser does not support JavaScript!

297 - Les boues et leur traitement

Décembre 2006
Articles dans ce numéro
31 decembre 2006 Paru dans N°297

L?Algérie, la Tunisie et le Maroc commencent à recueillir le fruit de leurs investissements pour assurer la production et la distribution de l'eau à un nombre croissant de leurs ressortissants. Sur ce secteur, la présence française (ingénierie, génie-civil, équipementiers et opérateurs) consolide ses positions en s'adaptant aux exigences locales. Et un nouveau marché s'ouvre pour des PME...

31 decembre 2006 Paru dans N°297

Le potentiel hydraulique mobilisable annuellement au Maroc, estimé à 21 milliards m3 est réparti, en quantité et en qualité, de manière inéquitable. La politique de gestion des ressources en eau, basée essentiellement sur la mobilisation des ressources en eau conventionnelles (souterraines et superficielles), a été jusqu'à présent efficace et a permis d'épargner au pays des pénuries d'ea...

31 decembre 2006 Paru dans N°297

La digestion anaérobie des boues produites par le traitement des eaux résiduaires municipales est l'un des destructeurs de cellules les plus puissants du monde biologique. Utilisée pour éliminer de grandes quantités de matière organique (MO), elle réduit de 40 à 50 % la teneur en MO des boues mixtes. Elle stabilise les boues par minéralisation de leur fraction organique, réduit leur mass...

31 decembre 2006 Paru dans N°297

Les eaux usées de la ville de Marrakech sont chargées en détergents anioniques. Le traitement de ces eaux usées par le lagunage facultatif a permis une réduction assez importante de ces polluants. Les deux bassins aboutissent à des taux d'abattement saisonniers comparables. Cependant, le mode d'élimination de ces détergents anioniques diffère en fonction de la saison et du type d...

31 decembre 2006 Paru dans N°297

La filière "boue" traverse actuellement une crise essentiellement liée aux volumes considérables de boues produites et aux incertitudes qui pèsent sur les filières de valorisation en aval. Dans ce contexte, le séchage solaire sous serre se positionne comme un procédé intermédiaire, alternatif aux procédés conventionnels pour les petites collectivités. L?enjeu principal pour fiabiliser la...

31 decembre 2006 Paru dans N°297

Le Maroc est doté actuellement d'une importante infrastructure des eaux de surface réalisée grâce à la politique des barrages lancée dès les années soixante. Actuellement, 65 % de l'eau potable est produite à partir des ressources superficielles qui sont souvent affectées par l'eutrophisation qui se manifeste, en période estivale, par un développement considérable d'algues et qui s'assoc...

31 decembre 2006 Paru dans N°297

Le séchage thermique des boues d'épuration est un procédé énergivore, qui reste réservé aux plus grosses stations d'épuration. A l'opposé, les serres de séchage solaire, très économiques, requièrent des surfaces au sol qui peuvent être importantes et se limitent donc aux petites stations. Pour offrir un séchage économique et continu, SAUR développe actuellement une serre hybr...

31 decembre 2006 Paru dans N°297

La valorisation et l'élimination des boues de station d'épuration utilisent toujours un traitement pour la concentration de la matière sèche par épaississement et/ou déshydratation mécanique. Ce traitement passe par un conditionnement physico-chimique de coagulation floculation qui met les matières solides sous une forme telle qu'elles peuvent être séparées à l'aide d'un décanteur, d'une...

31 decembre 2006 Paru dans N°297

La mise en place d'un traitement spécifique composé d'un réacteur biologique aérobie à très forte charge volumique permet de réduire de façon significative la quantité de matières organiques présentes dans les boues et, de ce fait, de diminuer le volume de boues produites. Explications....

31 decembre 2006 Paru dans N°297

Pour la première fois en France, le système Drausy a été utilisé à titre curatif pour obtenir une diminution du niveau de sédiments organiques dans un plan d'eau annexe en communication avec la rivière Yerres, dans l'Essonne. Déjà mis en ?uvre sur plus de dix sites en Allemagne, le procédé de désembouage a également été employé cet été dans un plan d'eau de Prague par les services munici...

31 decembre 2006 Paru dans N°297

Quoique encore marginale, la réutilisation des eaux usées progresse. Les techniques existent, elles sont plus ou moins poussées en fonction des besoins. Les deux principaux freins à leurs applications restent la réglementation et les coûts d'investissement pour les réseaux d'adduction de l'eau traitée....

31 decembre 2006 Paru dans N°297

Le zéro panne est une préoccupation importante de tous les utilisateurs de machines. Les traiteurs d'eau n?échappent pas à cette règle qui contribue fortement à atteindre les objectifs de qualité imposés par la réglementation. Pour atteindre ces objectifs, il ne suffit pas d'acheter des équipements fiables, il faut aussi les maintenir en bon état de fonctionnement pour qu'ils conservent ...

31 decembre 2006 Paru dans N°297

La mesure de l'ATP est un bon indicateur de contrôle en temps réel du niveau de la biomasse active dans l'eau analysée. Elle trouve de nombreuses applications en eaux propres comme en eaux usées : contrôle biologique des traitements dans les réacteurs, ajustement des concentrations en biocides, détermination de l'efficacité de désinfection des eaux potables, contrôle et suivi...

31 decembre 2006 Paru dans N°297

APS France distribue en France des canalisations et accessoires en polyester renforcé de fibres de verre (PRV) de marque FLOWTITE. L'utilisation croissante dans le domaine de l'eau des matériaux composites en alternative aux matériaux traditionnels repose sur leurs caractéristiques exceptionnelles avec notamment une résistance inégalée à la corrosion, une résistance mécanique supérieure ...

Actualités dans ce numéro