Your browser does not support JavaScript!

31 decembre 2006 Paru dans N°297 - à la page 31

Le potentiel hydraulique mobilisable annuellement au Maroc, estimé à 21 milliards m3 est réparti, en quantité et en qualité, de manière inéquitable. La politique de gestion des ressources en eau, basée essentiellement sur la mobilisation des ressources en eau conventionnelles (souterraines et superficielles), a été jusqu'à présent efficace et a permis d'épargner au pays des pénuries d'eau lors des périodes de sécheresse les plus sévères. Cependant, l'approvisionnement futur de certaines zones du Royaume (principalement les zones sud) ne peut être assuré convenablement sans mobilisation de ressources non conventionnelles, et particulièrement le recours au dessalement d'eau de mer.