Your browser does not support JavaScript!

Tous les articles et dossiers

30 avril 2020 Paru dans le N°431 à la page 73
Rédigé par : Christophe BOUCHET et Pascale MEESCHAERT de EDITIONS JOHANET

Omniprésent dans de nombreux process industriels, le dosage est également une étape clé en traitement de l’eau, qu’il s’agisse d’eau potable, d’eaux usées, d’eaux industrielles ou de loisirs. De son efficacité et de sa précision dépendent le bon déroulement du process. Mais cette étape, qui met souvent en jeu des produits toxiques, corrosifs ou sous pression, n’est pas exempte de risques...

30 avril 2020 Paru dans le N°431 à la page 59
Rédigé par : Antoine BONVOISIN

L’entretien d’un système d’assainissement non collectif (ANC), qu’il relève de la filière traditionnelle ou agréée, est primordial pour son bon fonctionnement et sa pérennité. Conscients de cette absolue nécessité, les pouvoirs publics, les syndicats professionnels, les fabricants, et les Spanc n’ont pas ménagé leur peine, ces dernières années, pour sensibiliser les usagers sur cette dél...

30 avril 2020 Paru dans le N°431 à la page 51
Rédigé par : Jacques-olivier BARUCH

Capteurs conductifs à deux ou quatre électrodes ou capteurs inductifs, comment bien choisir son capteur et sur quels critères?? Petit panorama des capteurs de conductivité disponibles sur le marché....

30 avril 2020 Paru dans le N°431 à la page 37
Rédigé par : Patrick PHILIPON

L’intelligence artificielle pourrait apporter beaucoup à la gestion en temps réel des installations (Stations d’épuration, usines de production d’eau potable, procédés industriels…) mais elle n’est pas encore présente au niveau de la supervision. Certains outils spécialisés existent déjà mais leur mise en œuvre cohérente reste encore du domaine du développement....

29 avril 2020 Paru dans le N°431 à la page 90

Près de 12.000 ans après sa création, l’ancien étang de Montady demeure une véritable curiosité et surprend chaque année les milliers de visiteurs qui le découvrent. Son drainage au 13ème siècle est à l’origine d’un paysage unique au monde dont l’empreinte est toujours bien visible aujourd’hui. Elle prend la forme d’un réseau de canaux radiaux à la géométrie parfaite, rayonnant à la mani...

30 mars 2020 Paru dans le N°430 à la page 55
Rédigé par : Antoine BONVOISIN

Le Redox, ou potentiel d’oxydoréduction, est aujourd’hui mesuré principalement pour des applications sur les eaux usées, ou en complément d’autres mesures sur l’eau potable. Son faible coût, l’un de ses principaux avantages, en fait un indicateur encore largement employé dans différents domaines....

30 mars 2020 Paru dans le N°430 à la page 61
Rédigé par : Christophe BOUCHET et Pascale MEESCHAERT de EDITIONS JOHANET

Le concept d’eaux très chargées correspond à une grande diversité d’effluents qui appellent des réponses différenciées. Les fabricants de pompes centrifuges ou volumétriques ont engagé de gros efforts pour aider les exploitants à faire face à ces effluents difficiles. Les caractéristiques des liquides à transporter et l’environnement du pompage déterminent le choix de la technique de pom...

28 mars 2020 Paru dans le N°430 à la page 83
Rédigé par : Marc-antoine MARTIN de ACADEMIE DE L'EAU

Les citoyens s’interrogent légitimement sur l’utilité de ces réunions désignées COP Climat, très médiatisées, souvent de manière négative. Essayons de clarifier le contenu de ce qu’elles sont en réalité et comment leur évolution, malgré leurs limites, a contribué à la prise de conscience par les sociétés civiles et les États des enjeux des changements climatiques planétaires et des trans...

27 mars 2020 Paru dans le N°430 à la page 94
Rédigé par : Christophe BOUCHET de EDITIONS JOHANET

Nous avons tous appris, en cours de géographie, que les étendues d’eau sont généralement signalées en bleu sur les cartes. Cela ne devrait pourtant pas être le cas du lac Hillier, en Australie, qui déroge à cette règle du fait de ses eaux de couleur… rose. Loin d’être le fruit d’une quelconque expérience humaine, les eaux du lac Hillier témoignent des étranges phénomènes dont la nature e...

27 mars 2020 Paru dans le N°430 à la page 79
Rédigé par : Chifaa EL GABLI de Laboratoire Physico-Chimie des Matériaux Subs..., Mohamed KHADDOR de Laboratoire Physico-Chimie des Matériaux Subst..., Abderrahim MOUHSSINE de Faculté des Sciences et techniques Université A... et 1 autres personnes

Durant ces dernières décennies, les sites de décharge au Maroc constituent une source potentielle de contamination, qui peut provoquer un impact négatif sur la santé humaine et l’environnement, due à l’accumulation des produits organiques transformés [1]. La croissance démographique, économique et l’étalement urbain sont souvent à l’origine d’une grande production des déchets dans les gr...

28 février 2020 Paru dans le N°429 à la page 39
Rédigé par : Patrick PHILIPON

Quelle que soit la branche industrielle, les effluents produits présentent des variations, pas toujours prévisibles, en termes de débit comme de charge. Aucune filière de traitement n’acceptant facilement ces épisodes, il faut mettre en place des systèmes de protection. Au-delà de l’inévitable bassin tampon, les fabricants de stations d’épuration se dirigent vers l’instrumentation et la ...

28 février 2020 Paru dans le N°429 à la page 57
Rédigé par : Jacques-olivier BARUCH

Ampérométrie ou optique ? En analyse de l'oxygène dissous, deux techniques se disputent le marché. L'ampérométrie, jadis dominante, garde ses avantages sur certaines applications. Electrodes et optodes permettent de répondre à des besoins différents. Explications. ...

28 février 2020 Paru dans le N°429 à la page 77
Rédigé par : Christophe BOUCHET et Pascale MEESCHAERT de EDITIONS JOHANET

En distribution, sectorisation, détection des fuites, surveillance des rejets, prévision des crues, dosage… la mesure de débit est omniprésente dans le domaine de l’eau. Pour répondre à tous les cas d’applications du secteur, les industriels ont développé une offre reposant essentiellement sur trois principes de mesure : électromagnétique, ultrasonique, massique. Comme pour tous les inst...

28 février 2020 Paru dans le N°429 à la page 110
Rédigé par : Christophe BOUCHET de EDITIONS JOHANET

Bien que nettement moins médiatisée que la crue de la Seine à Paris en 1910, l’inondation de la ville de Besançon par le Doubs la même année est considérée, aujourd’hui encore, comme l’une des plus importantes crues de l’histoire de France. Retour sur un événement qui a marqué la mémoire de tous les bisontins....

27 février 2020 Paru dans le N°429 à la page 95
Rédigé par : A. BIURRARENA de ADIQUIMICA, J. AZUARA de ADIQUIMICA, N. RAMOS et 3 autres personnes

La mise en place d’un programme d’amélioration, issue d’un audit technique exhaustif, dans le traitement de l’eau d’un cycle eau –vapeur dans une industrie papetière du sud de l’Europe a permis de corriger les tendances observées dans le système, clairement affecté par des phénomènes de corrosion accélérée par l’écoulement (FAC). Les niveaux de fer transportés au générateur et la conduct...

31 janvier 2020 Paru dans le N°428 à la page 59
Rédigé par : Christophe BOUCHET et Pascale MEESCHAERT de EDITIONS JOHANET

L’augmentation constatée des cas de légionellose démontre que la maîtrise du risque légionelles en réseau ECS comme en TAR n’est pas satisfaisante. Malgré un renforcement de la réglementation et en dépit du développement de solutions innovantes de détection et de dénombrement qui font qu’il n’a jamais été plus facile de détecter une dérive. Les stratégies de traitement s’affinent égaleme...

31 janvier 2020 Paru dans le N°428 à la page 47
Rédigé par : Jacques-olivier BARUCH

Faciles à mettre en place, à maintenir et à remplacer, les aérateurs de surface se développent en épuration par boues activées. Jusqu’à gagner les ouvrages les plus importants. Sur le marché, l’offre est abondante. Sur pont, sur passerelle ou sur flotteurs, à turbines lentes, moyennes ou rapides, à axe vertical, horizontal ou oblique, quels sont les critères de choix et les compromis à r...

30 janvier 2020 Paru dans le N°428 à la page 81
Rédigé par : Antoine BONVOISIN

Dans de nombreux cas, la réglementation impose de réaliser des mesures de DBO pour quantifier le degré de l’activité biologique des effluents. Cependant, certaines méthodes sont aujourd’hui proposées en alternative ou en complément à la DBO5. Explications....

30 janvier 2020 Paru dans le N°428 à la page 29
Rédigé par : Patrick PHILIPON

Malgré la prise de conscience générale, la gestion des eaux pluviales urbaines marque encore le pas, surtout en centre-ville, dans le tissu urbain existant. Et pourtant les solutions existent, les expériences réussies se multiplient. Un problème d’organisation ?...

30 janvier 2020 Paru dans le N°428 à la page 106
Rédigé par : Christophe BOUCHET de EDITIONS JOHANET

L’eau, est une molécule consubstantielle à la vie. Partout où il y a de l’eau, la vie apparaît. Du moins le croyait-t-on jusqu’à l’exploration du site de Dallol en Ethiopie, le seul endroit sur Terre ou la vie n’existe pas, malgré la présence d’eau. Là-bas, la température des sources chaudes avoisine les 100 °C, l’eau, au pH négatif, y est hypersalée et hyperacide, et sa teneur en m...

30 janvier 2020 Paru dans le N°428 à la page 97
Rédigé par : F. ALLALAT, M. SLAOUI et K. BROUZI de Centre CERNE2D (Eau Ressources Naturelles Envir...

Les industries d’extraction de l’huile d’olive génèrent une importante quantité de sous-produits et de résidus (grignon et margines) appelant une gestion spécifique, afin de minimiser ou atténuer ses nuisances, et ainsi valoriser et exploiter leur richesse. Le grignon, représente la fraction solide, provenant de pulpe et du noyau de l’olive. Ce déchet est généralement recyclé dans diffé...

30 janvier 2020 Paru dans le N°428 à la page 91
Rédigé par : Henri SMETS

Jusqu’il y a peu, il était interdit de faire bénéficier les ménages précaires d’un tarif de l’eau plus faible que le tarif normal, ni de leur verser une aide pour compenser le montant élevé de l’abonnement au service public de l’eau. Le principe en vigueur était alors que le prix de l’eau à usage domestique devait être le même pour tous les usagers domestiques dans la même collectivité m...

30 janvier 2020 Paru dans le N°428 à la page 88
Rédigé par : Mathieu MILHé, Patricia ARLABOSSE et Martial SAUCEAU de IMT Mines Albi?; CNRS?; Centre RAPSODEE (Carnot...

Le séchage thermique occupe actuellement une place incontournable dans les filières de valorisation thermique, par incinération ou co-incinération, pyrolyse ou gazéification. Les chercheurs d’IMT Mines Albi-Carmaux ont développé une expertise particulière en matière de séchage des boues (modélisation stochastique des sécheurs par contact avec agitation, type sécheurs à palettes et sécheu...

31 decembre 2019 Paru dans le N°427 à la page 45
Rédigé par : Patrick PHILIPON

Les stations d’épuration urbaines ou industrielles produisent des boues qu’il faut déshydrater avant de les évacuer ou les valoriser. Les technologies disponibles sont en perpétuelle évolution. Tendances lourdes?: les économies d'énergie et l’automatisation. La montée en puissance de la méthanisation, encore embryonnaire en France, est par ailleurs en train de rebattre les cartes....

31 decembre 2019 Paru dans le N°427 à la page 85
Rédigé par : Antoine BONVOISIN

Les technologies employées pour mesurer le Carbone Organique Total (COT) dans l’eau ont peu évolué ces dernières années. En revanche, les méthodes sont maintenant moins coûteuses et les appareils plus faciles à utiliser. Certaines mesures UV permettent en outre de caractériser plus précisément le carbone présent dans les échantillons....

31 decembre 2019 Paru dans le N°427 à la page 67
Rédigé par : Jacques-olivier BARUCH

Les trois méthodes principales de désinfection des eaux que sont le chlore, l’ozone et les ultraviolets ont chacune leurs avantages et leurs défauts. La tendance est à une association des solutions pour parvenir, au moindre coût environnemental et économique, à une eau de qualité réglementaire....

31 decembre 2019 Paru dans le N°427 à la page 97
Rédigé par : Christophe BOUCHET de EDITIONS JOHANET

Poussés par la prolifération des lingettes dont l’usage ne faiblit pas, les broyeurs et dilacérateurs permettent de faire face à l'augmentation des matières solides indésirables dans les eaux usées qui soumettent certains équipements à rude épreuve. Judicieusement choisis, bien dimensionnés et correctement installés, ils sont capables de délivrer les exploitants d’un réel fardeau. Le dév...

30 decembre 2019 Paru dans le N°427 à la page 109
Rédigé par : Cyrille LEMOINE de Neroxis sa

Connu de tous, le PVC s’est, depuis le milieu du XXe siècle, progressivement installé comme un matériau incontournable des réseaux d’eau. En résidentiel, le PVC est essentiellement utilisé pour les réseaux d’eaux usées, et donc sans risque majeur. Toutefois, le polychlorure de vinyle a massivement été installé dans les réseaux de distribution d’eau potable. Jusqu’à représenter 40?% des p...

30 decembre 2019 Paru dans le N°427 à la page 115
Rédigé par : Ahmed HAMDANI de CRMEF El Jadida Maroc, Mohammed MOUNTADAR de Faculté des Sciences d’El Jadida Maroc, Imane kader YETTEFTI de Faculté des Sciences d’El Jadida Maroc et 1 autres personnes

Dans le domaine de l’épuration des eaux résiduaires, le lit bactérien représente une alternative facile à mettre en œuvre, économique et performante. Ce bioréacteur a été appliqué avec succès au traitement de trois types d’effluents bruts (industriel, sanitaire et synthétique) par biodénitrification. Il a d’abord été testé à l’échelle paillasse (20 litres) pour déterminer la faisabilité ...

30 decembre 2019 Paru dans le N°427 à la page 141
Rédigé par : Christophe BOUCHET de EDITIONS JOHANET

On l’imaginait placide et sans danger. L’histoire sédimentaire du plus grand lac d’Europe occidentale livre un portrait finalement assez différent. Périodiquement sujet à de brutales sautes d’humeur, l’histoire du lac Léman montre que les tsunamis en milieu lacustre constituent un risque géologique majeur à ne pas sous-estimer. Plongée dans les eaux d’un lac pas si tranquille, qui a conn...

29 novembre 2019 Paru dans le N°426 à la page 91
Rédigé par : Jacques-olivier BARUCH

La vérification du niveau de liquides ou des solides, là où ils passent ou sont stockés, est une application des plus courantes dans l’industrie de l’eau. Face aux autres techniques, les capteurs radar ont le vent en poupe. Focus sur la technologie....

29 novembre 2019 Paru dans le N°426 à la page 101
Rédigé par : Christophe BOUCHET de EDITIONS JOHANET

De quelques centimètres cube pour doser ou prélever un échantillon jusqu’à plusieurs dizaines de mètres cube/heure lorsqu’il s’agit de pomper les liquides corrosifs ou visqueux, les pompes péristaltiques, basse ou haute pression, sont partout ou presque… Des industries minières au laboratoire, elles trouvent également de nombreuses applications en traitement de l’eau....

29 novembre 2019 Paru dans le N°426 à la page 79
Rédigé par : Antoine BONVOISIN

Les kits d’analyses rapides sont aujourd’hui fréquemment employés, autant pour les eaux usées, que les eaux potables, industrielles, ou de loisirs. Minimisation du risque en contrôle officiel, élargissement des paramètres mesurés, optimisation d’un process, etc… ces kits répondent à de nombreux besoins et offrent l’avantage de fournir des résultats en un temps record, avec une fiabilité ...

29 novembre 2019 Paru dans le N°426 à la page 35
Rédigé par : Patrick PHILIPON

La filière classique de potabilisation des eaux brutes (décantation, filtration, désinfection) rencontre de plus en plus souvent ses limites, confrontées d’une part à la prise en compte de nouveaux polluants, d’autre part aux conséquences du changement climatique. Les solutions technologiques existent, leur déploiement est d’ores et déjà entamé....

29 novembre 2019 Paru dans le N°426 à la page 67
Rédigé par : Kader GAID de Veolia en, Philippe SAUVIGNET de Veolia en et Marie-pierre DENIEUL de VEOLIA WATER STI

Les substances poly- et perfluoroalkyliques (PFAS) sont répandues dans l’environnement et seront bientôt réglementées par l’UE pour les eaux destinées à la consommation humaine. Le présent document examine les caractéristiques des PFAS et les options de traitement. Les PFAS sont des composés aliphatiques qui contiennent des liaisons carbone-fluor saturées et qui résistent à la dégradatio...

29 novembre 2019 Paru dans le N°426 à la page 120
Rédigé par : Christophe BOUCHET de EDITIONS JOHANET

Selon les Babembe, une ethnie qui peuple le nord du lac, dans le territoire de Fizi au sud d’Uvira, le nom Tanganyika viendrait de l’expression «?Etanga ‘ya ni’a?» qui signifie littéralement «?lieu de mélanges?». Ce serait les arabes vers le 18ème siècle, puis bien plus tard les explorateurs européens qui auraient transformé «?etanga ‘ya ni’a?» en «?Tanganyika?», l’actuel nom de ce lac, ...

28 novembre 2019 Paru dans le N°426 à la page 52
Rédigé par : Emilie BLAIN-LEFEVRE de VEOLIA WATER STI, Magali DECHESNE de VEOLIA WATER STI, Abdeljalil LIOEDDINE de Agrosolutions et 1 autres personnes

La Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin (CALL) a entrepris un vaste plan d’actions pour la maîtrise des sources de pollution de son territoire, notamment vis-à-vis des pollutions d’origine agricole comme les pesticides. Par exemple, leur transfert a été étudié sur le champ captant de Wingles. Une méthodologie novatrice a été mise en œuvre en couplant les modèles MACRO5.2 et Watermod...

1 2 3 4