Your browser does not support JavaScript!

Tous les articles et dossiers - Page 3

29 mars 2019 Paru dans le N°420 à la page 35
Rédigé par : Patrick PHILIPON

La classique recherche de fuites, qui s’appuie sur une bonne connaissance du réseau reste essentielle au maintien dans le temps d’un bon rendement des réseaux d’eau potable. Les techniques, matures, sont désormais stabilisées. Toutefois, les réseaux vieillissent, les priorités se multiplient, déplaçant les enjeux vers la question de savoir quelles sections réparer ou remplacer en priorit...

29 mars 2019 Paru dans le N°420 à la page 59
Rédigé par : Antoine BONVOISIN

Peu encombrantes, modulaires, et évolutives, faciles et rapides à mettre en œuvre, les platines, panneaux ou racks d’analyse ont le vent en poupe. Elles sont intéressantes dès lors qu’il n’est pas souhaitable d’installer les instruments de mesure ou d’analyse directement au sein d’un process. Leur conception modulaire permet de coller exactement aux besoins des exploitants....

28 mars 2019 Paru dans le N°420 à la page 54

Afin de limiter la pression sur la ressource, un des principaux objectifs de la régie Eau de Paris est d’améliorer et de maîtriser le rendement de son réseau.. En 2018, Eau de Paris affichait un taux de rendement de réseau de 90,4 %. L’ambition de l’entreprise publique est d’atteindre un rendement supérieur à 92?% en 2020. Pour y parvenir, Eau de Paris a échafaudé un schéma directeur en...

28 mars 2019 Paru dans le N°420 à la page 92
Rédigé par : Siham BOUMAAZA et Jamal EDDINE JELLAL de École Mohammadia d’Ingénieurs Rabat (Maroc)

Cette étude a pour objectif d’élaborer le modèle optimal basé sur les cinétiques d’élimination de la matière organique dans un chenal algal à haut rendement en mode étage (CARET), et ce, pour disposer d’un outil de dimensionnement adapté au contexte marocain. Contrairement à l’approche d’Oswald, qui est basée sur le bilan énergétique des algues, ce modèle a été élaboré selon un concept d...

28 mars 2019 Paru dans le N°420 à la page 97
Rédigé par : Imane BOUROUHOU et Farida SALMOUN de Laboratoire de physico-chimie des Matériaux Sub...

Les zones côtières et marines jouent un rôle crucial pour le bien-être de l'homme, le maintien de l'équilibre écologique et le développement durable et économique. Les écosystèmes dans les zones littorales rendent une variété de services allant de la production alimentaire aux fonctions de régulation et d'épuration en passant par l'exploitation pour le tourisme, la plaisa...

28 mars 2019 Paru dans le N°420 à la page 108

Surnommé le “Solitaire Turquoise” par la population azéri locale, le lac d’Ourmia, en Iran, est devenu un enjeu écologique majeur. Autrefois lieu de villégiature favori des populations de la région et des pays limitrophes, ce lac très particulier est depuis plusieurs années menacé de disparition, sous l’action conjuguée du climat et de l’activité humaine. Aujourd’hui, l’horloge tourne et...

27 février 2019 Paru dans le N°419 à la page 75
Rédigé par : Christophe BOUCHET de EDITIONS JOHANET

Dans certains cas, lorsqu’il s’agit d’effectuer une mesure sur un liquide, sur un gaz, sur de la vapeur ou sur des boues, il peut être nécessaire d’obtenir la quantité de matière transférée, c’est à dire une masse plutôt qu’un volume. Deux possibilités s’offrent alors à l’exploitant. La première consiste à la calculer en associant par exemple le volume transféré à la densité du produit. ...

27 février 2019 Paru dans le N°419 à la page 67
Rédigé par : Jacques-olivier BARUCH

Les rejets de phosphates diminuent progressivement dans les cours d’eau, même s’ils restent encore ponctuellement très présents. Les traiteurs d’eau doivent continuer à analyser les différentes formes de phosphore en continu. Mais les caractéristiques des différents analyseurs différent selon le type d’eau....

27 février 2019 Paru dans le N°419 à la page 55
Rédigé par : Antoine BONVOISIN

Les solutions de traitement des effluents viti-vinicoles se sont progressivement diversifiées. Qu’elles soient individuelles ou mutualisées, qu’elles reposent sur un traitement continu, semi-continu, ou discontinu, plusieurs familles de procédés sont disponibles en fonction de la taille et de la situation géographique des exploitations....

27 février 2019 Paru dans le N°419 à la page 35
Rédigé par : Patrick PHILIPON

Pas de révolution dans le monde de la dépollution des sols et des nappes. Les sociétés de travaux optimisent leurs outils, et répondent à la complexité croissante des chantiers en combinant les techniques existantes. Les essais pilotes se généralisent avec l’obligation, depuis 2017, d’un plan de conception des travaux. Illustration sur la base de quelques chantiers récents....

27 février 2019 Paru dans le N°419 à la page 83
Rédigé par : Kader GAID et Philippe SAUVIGNET de Veolia en

L’objectif de cet article est de montrer l’impact d’une oxydation avancée par une transformation in situ de la surface du charbon actif. La capacité d’adsorption des charbons actifs augmente de manière significative après une oxydation avancée à l’aide d‘ozone. En effet, la création ou le renforcement des groupes fonctionnels contenant de l’oxygène sur la surface du charbon actif entraîn...

27 février 2019 Paru dans le N°419 à la page 98
Rédigé par : Christophe BOUCHET de EDITIONS JOHANET

Au XIXème siècle, les découvreurs de cette bourgade en pleine expansion la décrivaient comme un paradis, une succession de paysages idylliques, une nature vierge, foisonnante d’opportunités grâce à ses terres riches et fertiles. Elle n’a pas tardé à devenir l’exact contraire de cet éden paradisiaque. En cause, la relation très particulière que la ville entretient avec l’eau qui a toujour...

30 janvier 2019 Paru dans le N°418 à la page 49
Rédigé par : Emilie TRAN PHONG

En détection comme en traitement, de nouvelles solutions émergent pour prévenir le risque de légionelles dans les réseaux d’eau chaude sanitaire et les tours aéroréfrigérantes. Leur intérêt?? Simplifier la détection de ces bactéries et renforcer l’efficacité des traitements, à moindre coût et en limitant les rejets chimiques dans l’environnement....

30 janvier 2019 Paru dans le N°418 à la page 63
Rédigé par : Jacques-olivier BARUCH

Le traitement biologique des eaux usées nécessite une aération efficace pour favoriser l’élimination de l’azote et du carbone. Simples et éprouvés, faciles à maintenir, les aérateurs de surface, dont la durée de vie excède souvent 25 ans, peuvent s’avérer une solution intéressante. Jadis cantonnés aux petites ou moyennes stations d’épuration, ils ont su conquérir les ouvrages les plus im...

30 janvier 2019 Paru dans le N°418 à la page 71
Rédigé par : Christophe BOUCHET de EDITIONS JOHANET

Walk-by, drive-by ou réseau fixe?? Plusieurs modes de relève à distance des compteurs d’eau associés à différentes technologies existent qui répondent à des catégories de besoins diversifiés. Quoique très différentes, elles ont en commun d’apporter une plus grande qualité de service au consommateur et une plus grande efficience au service en charge de l’eau et de l’assainissement. A la ...

30 janvier 2019 Paru dans le N°418 à la page 27
Rédigé par : Patrick PHILIPON

Les villes, pour de nombreuses raisons, ne peuvent plus se permettre de rejeter les eaux pluviales au réseau. Elles doivent basculer vers un mode de gestion plus durable des eaux de pluie. Les techniques existent, même si toutes ne sont pas encore industrialisées. Le cadre réglementaire aussi, même s’il reste perfectible. Reste la question de la volonté politique qui fait encore trop sou...

30 janvier 2019 Paru dans le N°418 à la page 43
Rédigé par : Bernard CHOCAT et Farida SALOUM de Laboratoire DEEP INSA Lyon

Parapluie est un logiciel dont la finalité principale est de favoriser le développement des solutions de gestion des eaux de pluie à la parcelle. Plus particulièrement destiné aux constructeurs, architectes, promoteurs, lotisseurs, ou paysagistes, il remplit deux fonctions complémentaires?: aider les utilisateurs à choisir la solution la mieux adaptée à la réglementation locale, au conte...

30 janvier 2019 Paru dans le N°418 à la page 92
Rédigé par : Christophe BOUCHET de EDITIONS JOHANET

Mis en service le 27?janvier 1969 sur le Canal de la Marne au Rhin, le plan incliné d’Arzviller constitue un ouvrage d’art unique en Europe, puisque des trois installations du même type (une en Russie, l’autre en Belgique) celle-ci est la seule à utiliser un procédé de type transversal. Cet ouvrage, qui vient de fêter ses 50 ans, fut construit pour permettre aux péniches de franchir ce d...

07 janvier 2019 Paru dans le N°417 à la page 69
Rédigé par : Antoine BONVOISIN

Le repérage des réseaux d’eau en vue de leur cartographie est une opération souvent délicate mais indispensable pour une collectivité territoriale, afin de pouvoir mener à bien les opérations d’entretien et entreprendre de nouveaux chantiers. Si les techniques actuelles ont largement fait leurs preuves, elles évoluent régulièrement et facilitent l’accès aux équipements de détection. La d...

07 janvier 2019 Paru dans le N°417 à la page 59
Rédigé par : Emilie TRAN PHONG

Même si les vannes papillon ont été conçues au départ pour ne fonctionner qu’en mode « tout ou rien », il n’est pas rare qu’elles soient aussi utilisées pour réguler des débits. Les fabricants ont donc adapté leurs gammes pour prendre en compte cet usage. Ils ont par ailleurs innové sur d’autres points : matériaux résistants à la corrosion et à la chaleur, designs limitant les pertes de ...

07 janvier 2019 Paru dans le N°417 à la page 33
Rédigé par : Jacques-olivier BARUCH

Le choix d’une filière de déshydratation mécanique des boues dépend de très nombreux paramètres: nature des boues, coûts d’évacuation, filière de valorisation... Chaque critère mérite réflexions et essais pour optimiser les processus de déshydratation mécanique. Une approche globale est d’autant plus indispensable que la déshydratation n’est pas toujours l’étape ultime. Explications....

02 janvier 2019 Paru dans le N°417 à la page 81
Rédigé par : Christophe BOUCHET de EDITIONS JOHANET

Peu d’équipements, au sein de la chaîne de traitement des eaux, sont aussi présents que les pompes doseuses. L’automatisation des procédés sur une large diversité d’applications a entraîné le développement d’une offre diversifiée qui sait désormais répondre à tous les besoins, même les plus complexes. Le choix de la pompe la plus adaptée, qui résulte bien souvent d’un compromis, n’en est...

31 decembre 2018 Paru dans le N°417 à la page 136

En 1834, dans l’Annuaire du bureau des longitudes, Arago publie un mémoire sur «?Les puits forés connus sous le nom de puits artésiens, de fontaines artésiennes ou de fontaines jaillissantes?». C’est le début d’une aventure qui conduira à la réalisation du premier grand forage géothermal parisien, le puits artésien de Grenelle....

30 decembre 2018 Paru dans le N°417 à la page 123
Rédigé par : Jamal EDDINE JELLAL de École Mohammadia d’Ingénieurs Rabat (Maroc), Hichame IHMAINE de Laboratoire de Génie Civil Structure Traitement..., Ali TARFAS de Laboratoire de Génie Civil Structure Traitement... et 3 autres personnes

Le chenal algal à haut rendement (CAHR), réacteur photosynthétique où cohabitent micro algues et bactéries, se caractérise par un temps de séjour compris entre 2 et 6 jours selon Oswald (Oswald et Gootas, 1957). Les eaux usées sont acheminées à travers une piste de course où la mixture algues bactéries est maintenue en suspension grâce à une roue à palettes. Cette agitation lente permet ...

30 decembre 2018 Paru dans le N°417 à la page 107
Rédigé par : Fadwa OUGRIRANE de Office National des Chemins de Fer, Zakaria EL BACHIR de Laboratoire de Bâtiment et Travaux Publics (Maroc), Mohammed SMOUNI de Office National des Chemins de Fer et 1 autres personnes

Dans le cadre du Projet LGV Maroc, cette étude d’analyse physico-chimique a été effectuée pendant la période d’étiage de juin?2017 au niveau de 6 puits (contrôle de la qualité des eaux souterraines) et deux points de contrôle de la qualité superficielle de l’Oued Sebou pour l’évaluation de l’impact environnemental après les travaux du Viaduc Sebou sur les ressources hydriques?; les param...

30 decembre 2018 Paru dans le N°417 à la page 101
Rédigé par : A. MORIN et F. SARTER de HYDROCONCEPT

Les rejets urbains par temps de pluie déversent des flux polluants parfois importants dans les milieux aquatiques superficiels et contribuent au mauvais état des masses d’eau. Les macrodéchets et les matériaux en suspension, en particulier, ne sont généralement pas correctement traités par les ouvrages classiques, alors qu’ils représentent une source de pollution importante. Hydroconcept...

30 novembre 2018 Paru dans le N°416 à la page 113
Rédigé par : Christophe BOUCHET de EDITIONS JOHANET

Immergée entre la côte de la Sicile et la Tunisie, l’île Julia est sur le point de remonter à la surface pour la cinquième fois en deux mille ans. À l'heure actuelle, il ne s'agit encore que d'un mont sous-marin dont le sommet n'est qu'à quelques mètres en dessous de la surface de la Méditerranée. Mais dans le passé, des éruptions l'ont déjà fait surgir plusieurs ...

30 novembre 2018 Paru dans le N°416 à la page 95
Rédigé par : M. BAMAAROUF de Equipe EMDD (Energie Matériaux Développement Du..., M. SLAOUI de Equipe EMDD (Energie Matériaux Développement Du..., Y. ADDACH de Centre CERNE2D (Eau Ressources Naturelles Envir... et 1 autres personnes

Depuis plusieurs années, le système intégré réacteur anaérobie-chenal algal à haut rendement a fait l’objet de recherches par différentes équipes. Les objectifs se rejoignent, optimiser ce procédé pour une application dans les pays en proie à une pénurie d’eau, quand le climat le permet. Ce système offre en plus de l’épuration de ses eaux usées, la production d’une biomasse algale valor...

30 novembre 2018 Paru dans le N°416 à la page 79
Rédigé par : A. LAAMYEM de Faculté des Sciences Université Chouaib Doukkal..., M. MONKADE de Faculté des Sciences Université Chouaib Doukkal..., A. ZRADBA de Faculté des Sciences d’El Jadida Université Cho... et 3 autres personnes

Ce travail présente un double objectif : la valorisation des cendres de foyer d’une centrale thermique à charbon, très abondantes dans la région, et le traitement des eaux usées issues de l’industrie de fabrication de carton. Les expériences d’infiltration percolation sont menées sur une colonne verticale cylindrique (h = 80 cm, S = 70,8 cm²) constituée d’une matrice filtrante (sable mar...

30 novembre 2018 Paru dans le N°416 à la page 71
Rédigé par : Kader GAID et Philippe SAUVIGNET de Veolia en

De nombreux micropolluants organiques (pesticides, perturbateurs endocriniens, résidus médicamenteux…) présents dans les eaux usées sont mal éliminés dans les stations de traitement des eaux usées (STEU). Ces substances sont donc rejetées dans les milieux récepteurs à partir desquels l’eau potable est fabriquée. Différents procédés de traitement de ces micropolluants ont été développé...

30 novembre 2018 Paru dans le N°416 à la page 66
Rédigé par : Jérémie STEININGER de IFAA

En compléments des démarches locales engagées par certaines collectivités, le Syndicat des Industriels Français de l’Eau de Pluie (IFEP), souhaite ouvrir une réflexion quant à l’obligation réglementaire d’installer une cuve de récupération d’eau de pluie pour toute nouvelle construction soumise à permis de construire. Objectif : répondre au défi de la transition écologique et de la gesti...

30 novembre 2018 Paru dans le N°416 à la page 57
Rédigé par : Jacques-olivier BARUCH

Pour répondre aux nombreux enjeux du secteur de l’eau, les fabricants d’enregistreurs autonomes ou autres dataloggers ne cessent d’innover?: compacité, matériau, mémoire, communication, autonomie… tous les composants ou presque évoluent. Leurs fonctions orientées métiers permettent aux exploitants de répondre efficacement à des enjeux tels que l’autosurveillance, la télérelève de compteu...

30 novembre 2018 Paru dans le N°416 à la page 47
Rédigé par : Emilie TRAN PHONG

Bien que l’analyse en ligne présente un réel intérêt pour les industriels de l’eau, tous n’ont pas encore sauté le pas. Beaucoup sont freinés par les coûts de maintenance qui peuvent être associés aux instruments de mesure. Pour les convaincre, les fabricants ont donc fait évoluer leurs produits, de manière à faciliter leur entretien....

30 novembre 2018 Paru dans le N°416 à la page 29
Rédigé par : Patrick PHILIPON

Plus que la technique en elle-même, c'est ce qu'elle permet (services associés et même changement de vision) qui fait de l'introduction du numérique une petite "révolution" en matière de traitement des eaux industrielles. La transition numérique représente avant tout l'occasion d'offrir de nouveaux services s'appuyant sur l'expertise d'entreprises spécialistes de l'eau. Objectif : épargn...

08 novembre 2018 Paru dans le N°415 à la page 116
Rédigé par : Tariq JOWAHIR de Journaliste indépendant

La mission confiée à Veolia pour l’exploitation de l’usine de Chézy sur Marne par l’Union des Services d’Eau du Sud de l’Aisne (USESA) est de mener à bien le traitement de l’eau brute puisée dans la Marne pour fournir une eau affinée d’excellente qualité à plus de 27.500 usagers du réseau sur le territoire proche. L’exploitant remplit parfaitement ce rôle grâce à l’utilisation du système...

06 novembre 2018 Paru dans le N°415 à la page 34

Pollutec, qui fête cette année son 40ème anniversaire, se déroulera du 27 au 30 novembre 2018 à Lyon-Eurexpo. Comme à son habitude, le salon offrira un large panel d’équipements, procédés et savoir-faire permettant de répondre aux nombreux enjeux auxquels les exploitants ou gestionnaires de l’eau et de l’assainissement se trouvent confrontés. La digitalisation des procédés, l’optimisatio...

05 novembre 2018 Paru dans le N°415 à la page 169
Rédigé par : Christophe BOUCHET de EDITIONS JOHANET

En Assainissement non-collectif, les microstations gagnent du terrain et séduisent un nombre de plus en plus important d’usagers à mesure que l’offre s’élargit et se diversifie. Cultures libres, SBR, cultures fixées ou lits fluidisés permettent de répondre à des problématiques techniques et financières différentes. Explications....

04 novembre 2018 Paru dans le N°415 à la page 157
Rédigé par : Jacques-olivier BARUCH

Contrairement à une analyse chimique qui mesure un seul paramètre, l’utilisation d’êtres vivants permet d’alerter sur une possible pollution, même multifactorielle. Les biocapteurs ont l’avenir devant eux....

04 novembre 2018 Paru dans le N°415 à la page 147
Rédigé par : Emilie TRAN PHONG

Obligés par la réglementation et les autorités préfectorales de surveiller certains points de leurs réseaux d’assainissement, les exploitants n’hésitent plus à aller bien au-delà de ce qui leur est demandé. Et pas seulement dans les grosses agglomérations. Ils sont de plus en plus nombreux à investir dans des instruments de mesure qui permettent, en plus, de mieux connaître et de mieux c...

03 novembre 2018 Paru dans le N°415 à la page 139
Rédigé par : Julien OGIER, Stefan LEHMANN de Both of IAB Ionenaustauscher GmbH Bitterfeld et Jens LIPNIZKI de LANXESS Deutschland GmbH

Il existe différentes approches pour éliminer les substances traces. Un projet intitulé MULTI-ReUse (www.water-multi-reuse.org) est en cours de réalisation afin de comparer et d'évaluer différentes technologies. Les résultats des premières expériences confirment le rejet fiable des micropolluants/substances à l'état de traces par osmose inverse....

1 2 3 4 5 6