Your browser does not support JavaScript!

31 decembre 2006 Paru dans N°297 - à la page 37

La digestion anaérobie des boues produites par le traitement des eaux résiduaires municipales est l'un des destructeurs de cellules les plus puissants du monde biologique. Utilisée pour éliminer de grandes quantités de matière organique (MO), elle réduit de 40 à 50 % la teneur en MO des boues mixtes. Elle stabilise les boues par minéralisation de leur fraction organique, réduit leur masse et leur dégagement d'odeurs mais aussi permet de générer de l'énergie grâce au biogaz produit transformable en énergie thermique et électrique. La production de cette énergie permet de diminuer la consommation d'énergie fossile et de réduire les émissions de gaz à effet de serre.