Your browser does not support JavaScript!
Articles dans ce numéro
Patrick Philipon 29 novembre 2019 Paru dans N°426

La filière classique de potabilisation des eaux brutes (décantation, filtration, désinfection) rencontre de plus en plus souvent ses limites, confrontées d’une part à la prise en compte de nouveaux polluants, d’autre part aux conséquences du changement climatique. Les solutions technologiques existent, leur déploiement est d’ores et déjà entamé....

Emilie Blain-Lefevre de VEOLIA WATER STI 28 novembre 2019 Paru dans N°426

La Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin (CALL) a entrepris un vaste plan d’actions pour la maîtrise des sources de pollution de son territoire, notamment vis-à-vis des pollutions d’origine agricole comme les pesticides. Par exemple, leur transfert a été étudié sur le champ captant de Wingles. Une méthodologie novatrice a été mise en œuvre en couplant les modèles MACRO5.2 et Watermod...

Kader GAID de VEOLIA ENVIRONNEMENT 29 novembre 2019 Paru dans N°426

Les substances poly- et perfluoroalkyliques (PFAS) sont répandues dans l’environnement et seront bientôt réglementées par l’UE pour les eaux destinées à la consommation humaine. Le présent document examine les caractéristiques des PFAS et les options de traitement. Les PFAS sont des composés aliphatiques qui contiennent des liaisons carbone-fluor saturées et qui résistent à la dégradatio...

Antoine Bonvoisin 29 novembre 2019 Paru dans N°426

Les kits d’analyses rapides sont aujourd’hui fréquemment employés, autant pour les eaux usées, que les eaux potables, industrielles, ou de loisirs. Minimisation du risque en contrôle officiel, élargissement des paramètres mesurés, optimisation d’un process, etc… ces kits répondent à de nombreux besoins et offrent l’avantage de fournir des résultats en un temps record, avec une fiabilité ...

Christophe Bouchet de EDITIONS JOHANET 29 novembre 2019 Paru dans N°426

De quelques centimètres cube pour doser ou prélever un échantillon jusqu’à plusieurs dizaines de mètres cube/heure lorsqu’il s’agit de pomper les liquides corrosifs ou visqueux, les pompes péristaltiques, basse ou haute pression, sont partout ou presque… Des industries minières au laboratoire, elles trouvent également de nombreuses applications en traitement de l’eau....

Christophe Bouchet de EDITIONS JOHANET 29 novembre 2019 Paru dans N°426

Selon les Babembe, une ethnie qui peuple le nord du lac, dans le territoire de Fizi au sud d’Uvira, le nom Tanganyika viendrait de l’expression «?Etanga ‘ya ni’a?» qui signifie littéralement «?lieu de mélanges?». Ce serait les arabes vers le 18ème siècle, puis bien plus tard les explorateurs européens qui auraient transformé «?etanga ‘ya ni’a?» en «?Tanganyika?», l’actuel nom de ce lac, ...

Actualités dans ce numéro