Your browser does not support JavaScript!

21 novembre 2019 Paru dans N°426 - à la page 32

Ce rapprochement va permettre aux deux partenaires de renforcer et diversifier leur offre de produits et leurs canaux de distribution sur le territoire français sous une marque unique baptisée Kingspan Epur.

Kingspan Water & Energy développe, fabrique et commercialise des microstations d’épuration, des séparateurs à hydrocarbures, des stations de pompage, ainsi que des équipements dédiés à la récupération et à la réutilisation des eaux de pluie. L’entreprise occupe de solides positions sur le marché européen : en Grande-Bretagne, par exemple, la gamme ANC de Kingspan détient près de 60 % des parts du marché de l’assainissement non-collectif.

En France, ses positions sont, pour l’instant, plus modestes. En 2017, l’entreprise estimait détenir autour de 5 % du marché des filières agréées, évaluées à 40.000 unités, mais elle avait pour ambition de progresser rapidement (Voir EIN n°406).

Epur, de son côté, est une société familiale créée en 1996. Elle s’est d’emblée spécialisée dans l’assainissement non collectif avec sa gamme de micro stations et filtres compacts BIOFRANCE®. Après un développement rapide qui a permis à l’entreprise d’acquérir de solides positions sur le marché belge, Epur a engagé dès 2002 des efforts importants de développement à l'export et plus particulièrement en France. A ce jour, Epur est présente outre-mer, jusqu’en Océanie. 

Kingspan comme Epur conçoivent des microstations qui se distinguent par leur process épuratoire mais aussi et surtout par leur mode de distribution. « Aujourd’hui, Kingspan distribue ses produits via les réseaux de négoce en matériaux, tandis qu’Epur distribue sa gamme BIOFRANCE® via des réseaux de distributeurs spécialisés, explique Sébastian Atlan, Manager France chez Kingspan Water & Energy. Ce sont des canaux différents qui ont leurs propres spécificités et qui répondent à des besoins différents sur le marché de l’ANC. Nous entendons donc bien conserver deux gammes de produits distinctes qui pourront continuer à répondre aux besoins de ces différents canaux de distribution ». Les deux gammes de produits vont donc subsister et seront amenées à évoluer dans les mois à venir.

L’annonce de ce rachat survient parallèlement à l’ouverture du Centre de recherche et développement IKON, basée en Irlande, qui va permettre au groupe de développer l’innovation et ainsi de faire évoluer en parallèle les gammes de produits du Groupe.  

Côté Management, Mirko Reinberg, précédemment directeur commercial Europe de Kingspan Water & Energy, va passer directeur de l’innovation et du développement pour Kingspan Water & Energy, Nadine Hartenstein, jusqu’à présent gérante de la société Epur prendra le poste de directrice générale tandis que Sébastien Atlan reste dédié au marché Français en tant que directeur France.