Your browser does not support JavaScript!

180 - Environnement et nuisances

mars 1995
Articles dans ce numéro
30 mars 1995 Paru dans N°180

L'élimination des Déchets Industriels Spéciaux (DIS) ouvre un marché de 7 à 10 milliards de francs par an d'après le prix de revient du traitement. Notre puissante industrie chimique concourt à leur production. Les critiques d'emploi du chlore s'adressent en particulier à la fabrication et à la combustion du PVC avec les déchets urbains, à la persistance dans l'environnement des PCB, CFC...

30 mars 1995 Paru dans N°180

La maîtrise du devenir des mâchefers est l'un des enjeux majeurs pour l'avenir des unités d'incinération d'ordures ménagères. Les exploitants d'UIOM ont un rôle important à jouer dans la chaîne de gestion de ce sous-produit pour assurer autant que faire se peut une régularité de ses caractéristiques. Une étape de préparation-traitement-stockage est aujourd'hui nécessaire pour la valorisa...

30 mars 1995 Paru dans N°180

Le séchage des boues de station d'épuration des eaux est un procédé qui se développe car il offre un créneau d'application multifilières : en valorisation agricole (élimination d'une quantité indésirable d'eau) ; en incinération spécifique (garantie d'un procédé autothermique) ; en co-incinération avec les déchets ménagers (obtention d'un PCI équivalent à celui des ordures). Une revue de...

30 mars 1995 Paru dans N°180

Le 9 juillet 1984, le Conseil Général du Val d'Oise a décidé d'assurer la maîtrise d'ouvrage de la construction de la section du Boulevard Intercommunal Parisis (BIP) comprise entre l'autoroute A1 et la RN 370 (opération déclarée d'utilité publique le 11 mars 1988). Les travaux de terrassement ont débuté en septembre 1991 mais ont été stoppés en octobre, au contact, d'une ancienne déchar...

30 mars 1995 Paru dans N°180

La caractérisation et la quantification de la pollution engendrée par temps de pluie est désormais nécessaire. Dans ce cadre, Anjou Recherche, en liaison avec des exploitants et différentes sociétés a développé une expertise qui permet de répondre en grande partie aux questions et aux attentes des exploitants dans ce domaine. Le présent article en donne les grandes lignes et fait le poin...

30 mars 1995 Paru dans N°180

Les anodiseurs sont confrontés depuis toujours à des problèmes environnementaux, économiques et techniques : consommation importante d'acide, rejets fréquents et de plus en plus coûteux, modification des caractéristiques du bain en cours d'utilisation... Une solution de rechange existe, basée sur un procédé d'adsorption en continu de l'acide. Les avantages qu'elle présente sont la réduct...

30 mars 1995 Paru dans N°180

La centrale nucléaire de production d'électricité de Nogent-sur-Seine utilise l'eau brute de la Seine dans le circuit de refroidissement. Cette eau, riche en bicarbonate de calcium, peut déposer du tartre sur les surfaces des packings dans les tours d'aéroréfrigérants. Pour lutter contre l'entartrage, on procède à une vaccination à l'acide sulfurique. La régulation d'injection d'acide es...

30 mars 1995 Paru dans N°180

Le traitement des eaux résiduaires en station d'épuration et le traitement des boues en vue de leur stabilisation nécessitent dans la très grande majorité des cas la construction d'ouvrages importants. L'Intensiv Bio Reacktor (IBR) est basé sur le principe de dispersion gaz-liquide. Ce réacteur compact (volume maximal 63 m3), permet de traiter des effluents domestiques et industriels de ...

30 mars 1995 Paru dans N°180

L'évacuation sous vide est synonyme en fait de nouvelle technologie. En fait c'est en 1886 que des ingénieurs français et étrangers ont inventé cette technique pour répondre aux problèmes non résolus (topographiques ou écologiques) par le système gravitaire. Aujourd'hui, les professionnels de l'assainissement mettent en avant la flexibilité, la protection de l'environnement, l'hygiène et...

Actualités dans ce numéro