Your browser does not support JavaScript!

Après Ajaccio, Le Mans, Romans, Lisieux, Cœur Côte Fleurie, Carcan-Maubuisson, Beaune ou encore Troyes, l’activité eau de Veolia en France vient de remporter de nouveaux contrats auprès de la ville de Saint-Pierre, à La Réunion, mais aussi à Frontignan ou encore auprès du Syndicat Mixte d’assainissement de la Barche. Ces contrats représentent un chiffre d’affaires cumulé de 170 millions d’euros.

Depuis le 1er janvier 2018, Veolia, à travers sa filiale réunionnaise Runéo, est à nouveau en charge des contrats de gestion des services publics de l’eau potable et de l’assainissement de la ville de Saint-Pierre (82.000 habitants) pour une durée de 11 ans. Le nouveau contrat de service public de l’eau potable met l’accent sur la proximité en proposant un accueil clientèle entièrement réaménagé autour d’un espace conseils. Il intègre également l’Hypervision 360, un service de contrôle et de pilotage qui agrège toutes les informations liées au service de l’eau en temps réel : les données des capteurs, les systèmes d'alerte et les ordres d'interventions, pour une gestion prédictive des opérations. 

Le service public d’assainissement disposera quant à lui de moyens supplémentaires pour la maintenance des réseaux d’eaux usées et de technologies innovantes pour le traitement des odeurs. 100% des boues d’épuration seront transformées en compost dans le cadre d’une démarche d’économie circulaire. Runéo renforcera également ses mesures de limitation des consommations d’énergie, de réactifs et d’émission de gaz à effet de serre. Et prévoit un contrôle du bon fonctionnement des 17.000 installations d'assainissement non collectif.

Le syndicat d’adduction d’eau potable regroupant les communes de Frontignan, Balaruc les Bains et Balaruc le Vieux vient aussi de renouveler sa confiance à Veolia pour la gestion de son service d’eau potable qui dessert 31 775 habitants. Là aussi, les élus ont été particulièrement sensibles à « Hypervision 360 » qui, ajouté au déploiement du télérelevé des compteurs d’eau, leur permettra d’avoir une vision du service en temps réel et de gagner en performance grâce à une meilleure exploitation des données. Un nouveau contrat d’une durée de 10 ans dans lequel Veolia s’engage à atteindre un rendement de 85% en fin de contrat.

Enfin, auprès du Syndicat Mixte d’assainissement de la Barche qui regroupe les communes de Hagondange Talange Bronvaux Pierrevillers et Marange-Silvange (9 340 abonnés), Veolia a remporté un contrat de concession, d’une durée de 12 ans, liée à la gestion des eaux usées. Avec en point fort l’exploitation, dès sa mise en service, d’une unité d’injection de biométhane dans le réseau public de gaz. Les effluents collectés seront traités à la station d’épuration de Hagondange.