Your browser does not support JavaScript!

Actualités sur Alfa Laval France & North West Africa

Retrouvez jusqu'à 30 ans d'archives de la revue concernant Alfa Laval France & North West Africa

28 decembre 2016 Paru dans le N°397 à la page 33
Rédigé par : Christophe BOUCHET de EDITIONS JOHANET

La valorisation des boues de stations d’épuration dans le cadre de filières règlementaires et pérennes suppose que leur qualité corresponde à des exigences très précises en termes de siccité mais aussi vis-à-vis de deux types de pollutions : les éléments traces métalliques (ETM) et les composées traces organiques (CTO). Les solutions permettant de répondre de manière constante à ces exig...

28 decembre 2015 Paru dans le N°387 à la page 31

Même si, face aux centrifugeuses, les presses à vis sont encore largement minoritaires au sein du parc d'équipements de déshydratation des boues, elles captent, depuis 2010, une part de plus en plus importante du marché, tant pour les boues de stations de traitement des eaux industrielles que des petites et moyennes stations d'épuration municipales. Elles remplacent aussi bien ...

Alfa Laval ne connait pas la crise. Malgré un contexte économique morose, le groupe suédois compte tirer parti de la grande diversité de ses marchés et de ses capacités d'innovation pour servir des objectifs de croissance, mais aussi de rentabilité, ...

28 decembre 2014 Paru dans le N°377 à la page 43

Egouttage, épaississement, déshydratation, séchage sont les préalables incontournables à une bonne valorisation des boues issues des stations d'épuration. Plus que jamais, les exploitants doivent choisir des équipements économiques à l'achat, mais plus encore à l'exploitation et en maintenance, en soignant tout particulièrement les bilans énergétiques....

31 octobre 2014 Paru dans le N°375 à la page 41

Les procédés membranaires sont désormais incontournables pour traiter, recycler et réutiliser les eaux usées qu'elles soient urbaines ou industrielles. Les membranes ouvrent la voie à une vraie modularité qui facilite l'adaptation de l'installation aux variations de charge polluantes. Souvent couplées avec d'autres technologies, les techniques membranaires présentent ...

31 mars 2014 Paru dans le N°370 à la page 43

Comment, sans remettre en cause les fondamentaux qui régissent une station d'épuration, tirer le meilleur parti de ces installations en consommant le moins d'énergie possible ? Certains procédés, bien connus, sont gourmands en énergie et nécessitent une attention particulière : l'aération, le pompage, le traitement des boues sont les principaux. Des solutions existent qui p...

27 decembre 2013 Paru dans le N°367 à la page 35

Moins de réactifs, moins d'énergie, des équipements plus diversifiés, plus adaptés aux contraintes de chaque exploitant, mieux dimensionnés, des bilans d'exploitation optimisés : telles sont les principales tendances dans le domaine de la déshydratation des boues. Le séchage sous serre, qui se développe, concerne également désormais les grandes installations....

30 mai 2013 Paru dans le N°362 à la page 43

Déshydrater au plus juste, sécher s'il le faut, et surtout, économiser l'énergie primaire investie en récupérant de l'énergie à différentes étapes. La destination finale de la boue guide la fourchette de siccité souhaitée et par suite, la chaîne d'élimination de l'eau la plus adaptée à cet objectif. Le séchage solaire confirme son intérêt. Un éventail de procédés pour construire une fili...

30 novembre 2011 Paru dans le N°346 à la page 35

Comment obtenir plus de ses procédés en dépensant moins ? Comment augmenter les rendements, diminuer les impacts de ses activités sur l'environnement et satisfaire les évolutions réglementaires dans un contexte financier toujours plus tendu ? Telles sont les préoccupations premières des exploitants aujourd'hui. Pollutec Horizons, qui se tiendra du 29 novembre au 2 décembre à Paris-Nord V...

30 novembre 2010 Paru dans le N°336 à la page 25

Pollutec se déroulera du 30 novembre au 3 décembre prochain à Lyon Eurexpo. Plus de 75 000 visiteurs sont attendus par 2 400 exposants sur une surface totale de près de 90 000 m² dont 700 exposants sur 40 000 m² pour le seul secteur eau/eaux usées. Au-delà de ces chiffres qui, malgré un contexte économique difficile, démontrent la vitalité du salon et, d'une façon plus générale, du sec...

1 2 3