Your browser does not support JavaScript!

27 decembre 2013 Paru dans N°367 - à la page 35

Moins de réactifs, moins d'énergie, des équipements plus diversifiés, plus adaptés aux contraintes de chaque exploitant, mieux dimensionnés, des bilans d'exploitation optimisés : telles sont les principales tendances dans le domaine de la déshydratation des boues. Le séchage sous serre, qui se développe, concerne également désormais les grandes installations.