Your browser does not support JavaScript!

31 mars 2014 Paru dans N°370 - à la page 43

Comment, sans remettre en cause les fondamentaux qui régissent une station d'épuration, tirer le meilleur parti de ces installations en consommant le moins d'énergie possible ? Certains procédés, bien connus, sont gourmands en énergie et nécessitent une attention particulière : l'aération, le pompage, le traitement des boues sont les principaux. Des solutions existent qui permettent de réaliser de grosses économies sur ces trois postes. Au-delà, il est nécessaire de faire porter l'effort sur l'ensemble du fonctionnement de la station pour tirer parti de tous les gisements possibles. Des outils logiciels et d'Asset Management se développent qui permettent l'exploitant d'aller au-delà de la supervision, de mieux connaître et donc de mieux conduire les différents procédés, pour, au final, en tirer le meilleur parti. Ils ne sont plus réservés aux grandes exploitations.