Your browser does not support JavaScript!

28 decembre 2015 Paru dans N°387 - à la page 31

Même si, face aux centrifugeuses, les presses à vis sont encore largement minoritaires au sein du parc d'équipements de déshydratation des boues, elles captent, depuis 2010, une part de plus en plus importante du marché, tant pour les boues de stations de traitement des eaux industrielles que des petites et moyennes stations d'épuration municipales. Elles remplacent aussi bien des filtres à bandes, que des centrifugeuses, grâce à des coûts d'exploitation avantageux. Cette concurrence active, portée par un nombre croissant d'acteurs et de systèmes, profite aux exploitants.