Your browser does not support JavaScript!

03 octobre 2016 Paru dans N°395 - à la page 27

Suez Ventures, le fonds d’investissement corporate de Suez pour les nouvelles technologies de l’eau et des déchets, accompagne le développement de Prodeval sur le marché de la valorisation du biogaz, au travers d’une prise de participation minoritaire de 22% en tant qu’investisseur financier de la société.

Basée à Châteauneuf-sur-Isère, Prodeval, spécialisée en traitement et valorisation du biogaz depuis 1990, a connu en 2015 une forte croissance grâce au développement et à la commercialisation de sa solution Valopur® qui permet de valoriser en biométhane le biogaz issu de la méthanisation des déchets organiques et des boues de station d’épuration.

Le biométhane constitue une nouvelle source d’énergie décarbonée, locale et renouvelable. Ce gaz vert peut être injecté dans le réseau local de gaz, en complément du gaz naturel. La production de biométhane s’inscrit dans la dynamique de développement des énergies renouvelables, encouragée par les autorités françaises et européennes. La Directive Européenne 2009/28/CE fixe ainsi un objectif de 20% d’énergies renouvelables dans la consommation énergétique totale de l’Union Européenne d’ici 2020.

Prodeval occupe une place importante sur le marché de la production de biométhane en France grâce notamment au développement de Valopur®, une technologie innovante d’épuration du biogaz. Basé sur l’utilisation de membranes haute performance, ce procédé permet d’atteindre un rendement épuratoire supérieur à 99%, soit moins de 1% de perte en méthane. Le biogaz ainsi épuré est transformé en BioGNV ou en biométhane pouvant alimenter les réseaux de distribution de gaz naturel des villes.

La filière biométhane est en plein essor en France et en Europe où elle tire le développement des énergies renouvelables, portée par ses performances en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). Le développement de cette filière, en substitution au gaz naturel, permettrait en effet de réduire les émissions de GES de plus de 750 000 tonnes d'équivalents CO2 par an en France en 2020, pour une quantité de biométhane évaluée à 4 TWh à cet horizon.

Prodeval et Suez ont déjà collaboré avec succès dans la valorisation du biogaz issu de la méthanisation des boues d’épuration (Voir EIN n°381). Ils ont ainsi remporté plusieurs contrats en partenariat depuis 2015 dont celui de construction d'une unité de production de biométhane sur la station d'épuration de Grenoble (cf encadré), ainsi que d’autres références à Angers, La-Roche-sur-Foron, Annecy et Quimper.

« La prise de participation de Suez Ventures dans Prodeval vise à renforcer notre collaboration et à accompagner le développement de cette jeune entreprise innovante sur le marché porteur du biométhane en France et à l’international, en accélérant le déploiement commercial de son produit Valopur®, souligne Eric Landais, Directeur Général de Suez Ventures. Cette technologie d’avenir permet de proposer aux collectivités une nouvelle forme d’énergie locale et renouvelable et ainsi de les accompagner dans leur transition énergétique ».

« L’entrée minoritaire de Suez Ventures au capital de Prodeval est un accélérateur de croissance pour répondre durablement aux demandes du marché, développer la R&D et l’export, tout en maintenant notre indépendance et notre réactivité », indique de son côté Sébastien Paolozzi, Directeur Général de Prodeval.

Le Groupe Suez, très actif en matière de production et de valorisation de biométhane issu des eaux usées en France,  dispose de nombreuses références avec près de 170 installations de méthanisation sur ses usines de traitement d’eau et de déchets dans le monde entier.

Cette prise de participation renforce sa présence sur le marché du biogaz où il prévoit d’augmenter sa production de 30 à 50% d’ici 5 ans.