Your browser does not support JavaScript!

Suez et Solvay vont traiter les saumures issues du dessalement par osmose inverse du parc industriel de Wanhua Chemical à Yantai (Province du Shandong). Ce contrat est le fruit d’un partenariat conclu entre Suez et Solvay pour développer et commercialiser conjointement en Chine des procédés de traitement des eaux industrielles par oxydation avancée.

Situé dans la ville côtière de Yantai, le complexe industriel de Wanhua Chemical, un acteur mondial de la chimie, est alimenté en eau par une usine de dessalement par osmose inverse. Le contrat prévoit la conception d’une ligne de traitement des saumures issues du procédé de dessalement. D'une capacité de 24 000 m3/jour, cette ligne permettra d’assurer un rejet en mer de qualité, conformément aux normes nationales les plus récentes de l’industrie chimique, exigeant notamment des teneurs totales en NT ≤ 15 mg/l, COT ≤ 20 mg/l, DBO ≤ 10 mg/l, MES ≤ 10 mg/l, PT ≤ 0,5 mg/l2. Cette ligne de traitement sera équipée de technologies de Suez (Densadeg, Biofor DN, Oxyblue, Flopac, Ozonia® XF) et du procédé d’oxydation avancée développé par Suez et Solvay pour assurer le traitement optimal des saumures et l’optimisation des coûts d'exploitation. Sa mise en service est prévue en octobre 2018.

Il s’agit du premier contrat remporté dans le cadre du partenariat conclu entre Suez et Solvay en Chine afin de combiner leurs expertises et technologies pour fournir des solutions innovantes de traitement des effluents industriels par oxydation avancée. Ces technologies sont efficaces sur un large spectre de molécules (notamment sur les effluents à forte DCO) et respectueuses de l’environnement puisqu’elles ne transfèrent pas de polluants d’une phase à une autre et génèrent une quantité limitée de boues d’épuration. Ce partenariat fournit un modèle de traitement sur mesure pour chaque industriel, depuis la conception et l'installation d’un procédé jusqu’à la fourniture d’un service d’assainissement complet. Les centres R&D des deux entreprises, basés en Chine et en Suisse (Zurich), assurent l’assistance technique nécessaire tandis qu’une usine-pilote permet de réaliser des essais sur site pour optimiser l'efficacité et le coût de traitement d’effluents spécifiques.

« Ce contrat démontre la pertinence du partenariat conclu avec Solvay, estime Steve Clark, Directeur Général Asie de Suez. L’évolution des normes environnementales en Chine nécessite le déploiement de traitements de plus en plus sophistiqués qui requièrent la mise en œuvre de technologies de pointe associant l’expertise de plusieurs acteurs. Les technologies et le modèle économique innovant proposés par Suez et Solvay constituent une solution flexible et rentable pour assurer le traitement d’effluents complexes dans tous les secteurs industriels ».