Your browser does not support JavaScript!

Décantation lamellaire : accroitre le rendement de la décantation
Antoine Bonvoisin de GROUPE ROUGE VIF 30 avril 2019 Paru dans N°421 - à la page 77

Qu’elle soit mise en œuvre en traitement primaire, secondaire ou tertiaire d’eaux usées, d’eaux pluviales ou en production d’eau potable, la décantation lamellaire permet, via la mise en œuvre d’un équipement dont l’occupation au sol est de 5 à 10 fois inférieure à celle d’une unité de décantation conventionnelle, d’accélérer le processus de séparation d’un facteur 2 à 5. Grâce à ses multiples possibilités de mise en œuvre, la décantation lamellaire couvre de nombreuses applications et s’intègre dans des filières de traitement très variées.