Your browser does not support JavaScript!

Suez vient de remporter le contrat de modernisation et d’extension de la station de traitement des effluents de la raffinerie SO.NA.RA à Limbé au Cameroun. Il s’agit de la première référence du Groupe en Afrique subsaharienne dans le traitement des effluents de raffinage.

L’eau est une ressource consommée en grande quantité dans l’industrie pétrolière, notamment en raffinage.

Le contrat remporté par Suez devrait permettre d’améliorer la qualité des effluents traités avant leur rejet dans le milieu naturel, et ainsi contribuer à la maîtrise de l’impact environnemental de l’activité de la raffinerie SO.NA.RA. Ce traitement est un enjeu important à Limbé, station balnéaire du Cameroun, afin de protéger le littoral et de renforcer l’attractivité du territoire.

Unique raffinerie du Cameroun, le site de la SO.NA.RA. produit près de 2 millions de tonnes d’hydrocarbures raffinées par an.

Suez équipera l’usine de la technologie POSEIDON™, solution qui jouit d’une solide réputation dans le domaine du prétraitement des effluents par flottation en raffinerie. Cette technologie est déjà utilisée notamment par Valero Energy, Chevron, Exxon Mobil, Shell, Husky Energy, Suncor Energy pour lesquels des installations de capacités variant de 3000 m3/jour à plus de 100,000 m3/jour ont été réalisées.

Le consortium construira également un bassin d’orage de 18.500 m3 afin de recueillir les eaux de ruissellement chargées en hydrocarbures. La modernisation de la station, qui devrait être finalisée en septembre 2018, pourrait permettre de traiter 9.600 m3 d’eaux industrielles et pluviales par jour.

Suez bénéficie d’une expertise reconnue en matière de traitement des effluents pour l’industrie du raffinage et de la pétrochimie. Aux Pays-Bas, BP a confié au Groupe la construction et la gestion de l’usine de traitement des effluents de la raffinerie de Rotterdam, d’une capacité de traitement de 13.200 m3 d’eau par jour. En Afrique du Nord, Suez a fourni les équipements de la ligne de traitement des effluents de la raffinerie de Sonatrach à Alger.

Le contrat de SO.NA.RA constitue une première référence permettant d’anticiper les risques de pollution industrielle dans le Golfe de Guinée. Il s'inscrit dans la stratégie de développement du Groupe sur le marché prometteur et en croissance de l'eau industrielle. La présence du Groupe sur ce marché sera encore renforcée du fait de l’intégration prochaine de GE Water.