Your browser does not support JavaScript!

Actualités sur HMS Industrial Networks SA

Retrouvez jusqu'à 30 ans d'archives de la revue concernant HMS Industrial Networks SA

02 juin 2020 Paru dans le N°432 à la page 86
Rédigé par : Antoine BONVOISIN

D’année en année, l’usage des compteurs dits “intelligents” se banalise pour permettre un meilleur suivi des volumes d’eaux consommés et une gestion plus efficiente du réseau. Les solutions en matière de comptage se développent, dans les petits comme dans les grands diamètres, et font coexister une gamme très large de solutions. De même, les nouvelles technologies de l’information et de ...

30 janvier 2019 Paru dans le N°418 à la page 71
Rédigé par : Christophe BOUCHET de EDITIONS JOHANET

Walk-by, drive-by ou réseau fixe?? Plusieurs modes de relève à distance des compteurs d’eau associés à différentes technologies existent qui répondent à des catégories de besoins diversifiés. Quoique très différentes, elles ont en commun d’apporter une plus grande qualité de service au consommateur et une plus grande efficience au service en charge de l’eau et de l’assainissement. A la ...

08 novembre 2018 Paru dans le N°415 à la page 116
Rédigé par : Tariq JOWAHIR de Journaliste indépendant

La mission confiée à Veolia pour l’exploitation de l’usine de Chézy sur Marne par l’Union des Services d’Eau du Sud de l’Aisne (USESA) est de mener à bien le traitement de l’eau brute puisée dans la Marne pour fournir une eau affinée d’excellente qualité à plus de 27.500 usagers du réseau sur le territoire proche. L’exploitant remplit parfaitement ce rôle grâce à l’utilisation du système...

30 avril 2018 Paru dans le N°411 à la page 71
Rédigé par : Christophe BOUCHET de EDITIONS JOHANET

C’est désormais officiel. Les réseaux de télécommunications analogiques (RTC et GSM Data CSD) vont progressivement s’arrêter. En France, ces supports de communication restent encore très utilisés sur le terrain dans le domaine de la télégestion des réseaux d’eau. Quelles sont les conséquences de ces arrêts ? Faut-il préparer dès maintenant les installations au basculement vers les techno...

29 mars 2018 Paru dans le N°410 à la page 69
Rédigé par : Antoine BONVOISIN

Les solutions de télérelève des compteurs qui permettent aux distributeurs de rendre un réseau d’eau plus intelligent tout en gérant leurs actifs et la préservation des ressources par le bais d’un système flexible, fiable et ouvert sont nombreuses et diverses. Où en sommes-nous en France aujourd’hui en termes de déploiement de ces solutions ? Quels sont les avantages de ces dispositifs e...

26 mars 2018 Paru dans le N°410 à la page 35
Rédigé par : Patrick PHILIPON

Les fabricants d’automates proposent aujourd’hui des solutions adaptées à tous les types de stations de pompage. Avec une tendance commune : ces systèmes sont de plus en plus communicants, que ce soit entre eux ou vers une supervision centrale. L’utilisation croissante du Cloud pour exploiter ces flux de données implique de prendre en compte une nouvelle dimension, la cybersécurité....

30 novembre 2017 Paru dans le N°406 à la page 61
Rédigé par : Christophe BOUCHET de EDITIONS JOHANET

Être toujours plus simple à utiliser tout en étant plus performant et plus ouvert pour fournir de nouveaux services et s’interconnecter avec des applications connexes à la gestion de l’eau. Et en même temps, durcir les applications pour éviter les failles de sécurité. Les outils de supervision sont confrontés à des paradoxes qui leur imposent de répondre sans cesse à de nouveaux usages e...

27 mars 2017 Paru dans le N°400 à la page 31
Rédigé par : Patrick PHILIPON

Depuis le 1er juillet 2016, certains opérateurs importants du monde de l’eau sont tenus de respecter les règles de cybersécurité édictées par la loi. Intégrateurs, fournisseurs d’instruments, d’outils de communication, de logiciels et exploitants doivent désormais se mettre en ordre de marche. Une culture nouvelle dont tous les opérateurs sans exception devraient commencer à s’inspirer…...

28 decembre 2016 Paru dans le N°397 à la page 85
Rédigé par : Jacques-olivier BARUCH

La décentralisation des automatismes qui consiste à déporter les entrées/sorties au plus près des équipements pour abaisser les coûts de raccordement électrique, simplifier la mise en route, gagner en flexibilité et en facilité d’exploitation permet aux exploitants de réaliser de grosses économies. Cette solution s’impose naturellement sur les exploitations composées d’un nombre importa...

31 mars 2015 Paru dans le N°380 à la page 77

La sécurité 100 % n?existe pas. Mais pour un coût modique, il est possible de se protéger efficacement d'un grand nombre d'attaques de bas niveau. Les dispositifs existent et des guides de bonnes pratiques, édités par l'ANSSI, aident à adopter les bons comportements car la sécurité est avant tout une question de culture. Des premiers pas indispensables à réaliser au momen...

30 avril 2014 Paru dans le N°371 à la page 33

Grâce au développement de l'informatique, des réseaux et des systèmes de communications, les solutions d'automatismes, de télégestion et de supervision proposées par les acteurs du secteur de l'eau intègrent aujourd'hui plus en plus de fonctionnalités, sont de plus en plus communicantes et ouvertes sur l'extérieur. Les solutions globales, intégrées et mobiles se ban...

30 mai 2013 Paru dans le N°362 à la page 29

Des quantités de plus en plus importantes de données d'exploitation sont recueillies sur les réseaux d'eau et les usines de traitement. Les outils de télégestion les recueillent puis les centralisent avant que les logiciels de supervision les exploitent pour donner une vision globale, produire des rapports fiables pour optimiser l'exploitation et l'administration des ouvrages. De plus e...

28 decembre 2012 Paru dans le N°357 à la page 83

La multitude et l'hétérogénéité des réseaux de terrain nécessaires pour couvrir l'ensemble des applications sur un site (pompes, capteurs, instruments de mesure, etc.) est facteur de complexité, même si des solutions existent pour fédérer des équipements hétérogènes. L?évolution tend aujourd'hui vers des solutions plus homogènes. Ethernet se positionne comme le mode de communication fé...

30 novembre 2012 Paru dans le N°356 à la page 123

Faciles à mettre en oeuvre et à programmer, toujours plus puis¬sants, plus communicants et moins chers, les automates program¬mables peuvent gérer toutes les phases du traitement de l'eau et bien plus encore? Avec les outils de télégestion qui gagnent en per¬formances tout en restant simples d'emploi, ils aident les exploitants à sécuriser les process, à respecter les normes de qualité, ...

28 septembre 2012 Paru dans le N°354 à la page 63

À toutes les étapes du cycle de l'eau, l'optimisation des coûts d'exploitation, de la maintenance et de la sécurité des installations sont au c'ur des problématiques des exploitants. La supervision figure parmi les outils qui permettent d'atteindre ces objectifs. Alors que les éditeurs de logiciels n?ont de cesse d'enrichir leurs produits pour les rendre plus conviviaux et plus faciles ...

30 avril 2012 Paru dans le N°351 à la page 47

Suivre au plus près ses installations, même lorsqu'elles sont isolées, n?est plus un problème. Les progrès de l'électronique, le développement des télécommunications et l'efficacité des piles longues durées, voire la production locale d'énergie, permettent d'équiper à relativement peu de frais les sites éloignés ou difficiles d'accès. À la clé, des économies dans l'exploitation des rése...

29 avril 2011 Paru dans le N°341 à la page 54

La télégestion est devenue un outil incontournable pour optimiser la gestion des ouvrages, en eau potable comme en eaux usées. Des solutions efficaces et désormais très accessibles au plan technique comme au plan financier sont aujourd'hui proposées, y compris pour les petites installations ainsi que pour les sites isolés et/ou dépourvus d'énergie ou de moyens de communication. Les tech...

30 novembre 2010 Paru dans le N°336 à la page 25

Pollutec se déroulera du 30 novembre au 3 décembre prochain à Lyon Eurexpo. Plus de 75 000 visiteurs sont attendus par 2 400 exposants sur une surface totale de près de 90 000 m² dont 700 exposants sur 40 000 m² pour le seul secteur eau/eaux usées. Au-delà de ces chiffres qui, malgré un contexte économique difficile, démontrent la vitalité du salon et, d'une façon plus générale, du sec...

1 2