Your browser does not support JavaScript!

Actualités sur AIR LIQUIDE FRANCE INDUSTRIE

Retrouvez jusqu'à 30 ans d'archives de la revue concernant AIR LIQUIDE FRANCE INDUSTRIE

10 juillet 2017 Paru dans le N°403 à la page 63
Rédigé par : Emilie TRAN PHONG

Compresseurs à vis, à palettes, à piston ou à becs, lubrifiés ou exempts d’huile… Avec le développement de la méthanisation et surtout du fait de la valorisation énergétique du biogaz, les fabricants de compresseurs et surpresseurs ont dû considérablement élargir leurs gammes. Comment s’y retrouver ? Revue de détails....

24 février 2017 Paru dans le N°399 à la page 67
Rédigé par : Christophe BOUCHET de EDITIONS JOHANET

Malgré les progrès accomplis ces dernières années en génie des processus épuratoires, l’aération reste un poste difficile à formaliser. En eaux industrielles comme en eaux urbaines, elle est souvent le fruit d’un juste compromis qui consiste à rechercher le bon équilibre entre les besoins, les coûts d’investissement, de fonctionnement et de maintenance. Les solutions à disposition des in...

30 avril 2015 Paru dans le N°381 à la page 49

L?autorisation d'injecter le biométhane dans le réseau de gaz naturel en 2011 et l'extension de cette autorisation en juillet 2014 au biométhane issu de la fermentation des boues de station d'épuration ouvrent la voie à la réalisation de nombreux projets de méthanisation. Aujourd'hui, la variété des gisements possibles et la multiplication des voies de valorisation offrent à la fois des...

31 mars 2015 Paru dans le N°380 à la page 51

De nombreux systèmes d'aération performants sont aujourd'hui proposés par les fabricants. Ils s'améliorent au plan de la conception, de la durabilité et de la facilité d'entretien, permettant ainsi d'accroître l'efficacité de l'oxygénation des bassins. Il est cependant nécessaire de veiller à ce que les conditions de leur utilisation soient remplies (génie...

30 septembre 2014 Paru dans le N°374 à la page 83

Cogénération, biométhane, les filières de valorisation du biogaz issu de boues d'épuration s'élargissent. L?évolution récente de la réglementation ouvre la voie, à côté de la cogénération, à la valorisation du biogaz issu des boues de step en biométhane. La filière n?est pas réservée aux grosses installations. Au-delà de la mutualisation de boues provenant de plusieurs sites, d...

30 janvier 2014 Paru dans le N°368 à la page 59

Réduire la consommation en énergie des procédés de brassage et d'agitation est activement promue dans le cadre de la loi de programmation de la politique énergétique (POPE), et les constructeurs s'y emploient. Cependant, les machines ayant les meilleurs rendements sont aussi les plus chères. Le retour sur investissement est de 2 à 5 ans selon les technologies. Une durée pas s...

30 janvier 2013 Paru dans le N°358 à la page 39

L?optimisation des systèmes d'aération est indispensable pour exploiter les performances des réacteurs biologiques où s'effectue la dégradation des matières organiques. Elle permet aussi de limiter les coûts énergétiques liés à ce poste, de loin le plus gourmand au sein des stations d'épuration. Pour relever le défi, les progrès sont venus principalement de l'amélioration des rendements ...

Air Liquide annonce la signature d'un contrat de collaboration technologique et commerciale avec la société Innoveox, jeune entreprise spécialisée dans la mise à disposition de solutions pour le traitement de déchets organiques par oxydation hydrothe...

30 avril 2012 Paru dans le N°351 à la page 56

L?eau potable et les eaux usées sont souvent contaminées par des polluants organiques que les traitements biologiques classiques n?arrivent pas éliminer. Pour détruire ces polluants, d'autres solutions comme l'oxydation par l'ozone et les procédés d'oxydation avancée ou AOP (combinant l'ozone avec les UV, un catalyseur, etc.) doivent être envisagés. Jusqu'alors essentiellement utilisés...

31 octobre 2007 Paru dans le N°305 à la page 69

Certaines situations nécessitent des traitements temporaires des eaux. L?urgence peut être brutale en raison de catastrophes, d'accidents. L?indisponibilité momentanée est parfois planifiable pour des raisons d'entretien ou de rénovation d'équipements. Pour toutes ces situations, il existe des équipements mobiles afin d'assurer une disponibilité minimale de ressources et de continuité de...

29 juillet 2005 Paru dans le N°283 à la page 69

Le rendement épuratoire d'une unité de traitement des effluents par boues activées peut être amélioré par la mise en ?uvre d'un équipement d'aération. L?optimisation du fonctionnement de ces équipements implique une parfaite connaissance des interactions en jeu. Celles-ci sont complexes et nécessitent de s'appuyer sur des calculs, voire des techniques de modélisation sophistiquées, pour ...

28 février 2005 Paru dans le N°279 à la page 49

Une oxygénation correcte des effluents se révèle essentielle pour le bon fonctionnement du traitement biologique aérobie. Dans les cas les plus difficiles, notamment les effluents industriels, le dopage à l'oxygène pur est une solution intéressante. Il s'applique à la plupart des bassins, même s'ils n?ont pas été initialement conçus pour ces équipements....

30 septembre 2004 Paru dans le N°274 à la page 37

Le pH, l'oxygène dissous, sont des paramètres physico-chimiques dont le suivi est indispensable pour optimiser le traitement des effluents. Dans certains cas, ces mesures doivent être complétées par un suivi du potentiel redox. Elles sont réalisées en continu à l'aide de capteurs spécifiques qui doivent résister aux agressions du milieu de mesure. Pour améliorer la mesure et réduire les ...

28 février 2004 Paru dans le N°269 à la page 33

Les effluents issus des abattoirs, très chargés, sujets à d'importantes variations de charges, nécessitent des traitements adaptés. Séparation des déchets solides et des graisses puis traitements spécifiques s'imposent....

28 février 2000 Paru dans le N°229 à la page 27

Les polluants issus de l'industrie sont à présent analysés de façon globale : on voit apparaître de plus en plus de recyclage et de synergies de process. De plus, la tendance est à la séparation des effluents et à leur prétraitement afin de rendre les traitements biologiques plus efficaces. La motivation des industriels reste liée principalement au ratio efficacité/coût de traitement. En...

30 juillet 1999 Paru dans le N°223 à la page 21

Large quantities of effluent can sometimes lead to saturation of water treatment plants, which can no longer handle the excess pollution. To remain within water quality standards, the community or factory concerned must increase the treatment capacity of the plant. Several methods exist: optimisation of existing treatment facilities, better aeration or even oxygenation and use of membran...

30 juillet 1998 Paru dans le N°213 à la page 35

Lorsque la quantité d'effluents augmente, la station d'épuration ne peut pas toujours absorber le surplus de pollution. Pour maintenir les normes de rejets, la collectivité locale ou l'industriel doivent accroître le potentiel de traitement. Ils disposent pour cela de plusieurs approches. L'optimisation des filières de traitement en place, une meilleure aération, voire oxygénation, la mi...

30 decembre 1996 Paru dans le N°197 à la page 43

La corrosion et les mauvaises odeurs sont des phénomènes importants rencontrés dans la gestion des réseaux d'assainissement. Ils ont une même cause : la présence d'hydrogène sulfuré (H2S). L'injection d'oxygène, une solution originale pour éviter la formation d'hydrogène sulfuré, peut maintenant être améliorée par la télégestion de différents paramètres comme les teneurs en oxygène disso...

1 2