Your browser does not support JavaScript!

Entreprises

Un chantier atypique de traitement de sols impactés aux PCB par désorption thermique in-situ

30 mars 2021 Paru dans le N°441 ( mots)
© Ortec

Depuis une dizaine d’années, le traitement de sols impactés par des composés organiques - principalement des HCT- par désorption thermique sur site (et plus rarement par voie in-situ) est mis en œuvre ponctuellement sur des chantiers de réhabilitation. Cette technique peut en effet s’avérer pertinente comparée à d’autres solutions de gestion - du moment où un certain nombre de para-mètres sont maitrisés et qu’une méthodologie structurée est appliquée pour sécuriser le projet – tant dans sa phase amont de conception, qu’en période d’exploitation.

C’est dans ce contexte qu'Ortec-Soleo est intervenu sur un site industriel situé en Haute Savoie (74). Le site, en cessation d’activité depuis 2018, a fait l’objet d’études environnementales qui révélaient l’existence d’une pollution des sols et des eaux souterraines en hydrocarbures et PCB et dans une moindre mesure en COHV et BTEX.

La pollution étant située sous le bâtiment principal et l’acquéreur du site souhaitant conserver le bâti, une solution de traitement in-situ était recherchée. Or, les PCB sont des composés particulièrement récalcitrants pour lesquels il n’existe quasiment pas de solution de traitement in-situ. Cette problématique est généralement gérée par excavation ou le confinement sur site.

Une phase de tests de laboratoire et d’essais pilotes terrain a donc été lancée sur plusieurs techniques de manière à identifier les solutions envisageables, valider la faisabilité et acquérir les données de dimensionnement pour un déploiement à pleine échelle. 

 Dans ce cadre, Ortec-Soleo s’est orienté vers un traitement de la zone polluée par désorption thermique in-situ, considérant les atouts de cette technique vis-vis des caractéristiques de la pollution (mixte et complexe), du milieu et des contraintes locales. Le procédé consiste à monter le sol en température afin d’approcher les températures d’ébullition des composés cibles. Les polluants passent sous forme de vapeurs et ces gaz chauds sont collectés au niveau d’ouvrages d’extraction puis sont condensés afin de concentrer la pollution sous forme liquide.

En 1ère étape du dimensionnement, les tests de laboratoire de désorption thermique en colonne ont, entre autres, permis de préciser la température cible de traitement et de mettre en évidence des taux d’abattement de l’ordre de 99 % en hydrocarbures et en PCB. Un essai pilote a ensuite été mis en œuvre sur une zone restreinte en respectant les données acquises au laboratoire. Il a démontré, dans les conditions réelles de terrain, qu’il était possible d’atteindre des températures maximales de l’ordre de 200°C, aboutissant à des abattements massiques de 84 à 98 %.

Cette démarche a permis de choisir la meilleure solution technique, en l’occurrence la solution de désorption thermique in-situ, et de la dimensionner précisément tant d’un point de vue process que chimique. Elle a également permis de rassurer tous les intervenants (client, AMO, administration) sur la capacité de la technique à atteindre et sur les objectifs visés.

Le traitement mis en œuvre couvre une surface de 1500 m² et permettra de traiter in-situ plus de 12 000 tonnes de terres impactées. Le dispositif est composé de 360 aiguilles chauffantes, de 66 puits de pompage d’eau et d’air et d’une unité de traitement des effluents gazeux et aqueux. L’ensemble des installations est géré par un automate, ce qui permet un pilotage précis et réactif des installations ainsi qu’une gestion à distance du traitement. Il est associé à un suivi technique et environnemental poussé afin de garantir la qualité des rejets et la stabilité du bâti.

Le chauffage des sols se déroulera sur une durée de 9 mois et devrait permettre d’extraire plusieurs dizaines de tonnes d’hydrocarbures et de PCB, avec un coût de traitement tout à fait compétitif comparée à une excavation avec traitement hors site des terres polluées.

Entreprises liées
Contenus liés