Your browser does not support JavaScript!

28 février 2015 Paru dans N°379 - à la page 46

La circulaire de 2007, qui régit en France la gestion des sites et sols pollués, demande le traitement des pollutions concentrées indépendamment de l'évaluation des risques sanitaires. La caractérisation des pollutions concentrées revêt ainsi une importance capitale, tout particulièrement pour le choix et le dimensionnement des travaux de dépollution. Dans ce contexte, un guide UPDS propose 6 méthodes d'interprétation des données pour caractériser les pollutions concentrées, dont la détermination de la présence de phase organique dans les sols. Après une présentation succincte du guide UPDS et des enjeux spécifiques pour les COHV, cet article décrit différents protocoles d'échantillonnage des sols, les outils de calcul permettant de traduire les concentrations en polluants en saturation en fluide (notamment en phase organique), et l'intérêt des méthodes géostatistiques visant à estimer le volume de zone source ou de phase organique.