Your browser does not support JavaScript!

Guide des Nouveautés Techniques 2017

Description : 

La norme européenne 1069 2009 rend possible l’utilisation de certains sous-produits animaux provenant, entre autres, des abattoirs, comme matière première dans les usines de production de biogaz.

Cette norme impose une hygiénisation de ces matières à 70º pendant une heure et une réduction des particules à 12 mm. Pour répondre à ces exigences, le service « Recherche et développement » de la société Landia a mis au point une unité d’hygiénisation, le Bio®Chop.


Fonctionnement et caractéristiques : 

L’unité d’hygiénisation Bio®Chop, commercialisée par Atlantique Industrie, repose sur une construction simple et des composants de qualité. Sa conception unique est basée sur le principe que le broyage des particules, l’homogénéisation de la matière et la vidange de la cuve se font par une pompe dilacératrice Landia.

Le Bio®Chop est livré avec les installations de contrôle et réglage de température en temps réel et l’enregistreur prescrits par la législation. 

L’unité d’hygiénisation Bio®Chop se compose :

• d’une cuve inox avec isolation et enveloppe calorifugée ;

• d’une pompe dilacératrice Landia pour broyage, homogénéisation et pompage ;

• de valves en acier inox ;

• d’une armoire électrique de contrôle complet

avec enregistreur ;

• d’un volume standard de 5 + 10 + 20 m3.


Applications : 

L’unité d’hygiénisation Bio®Chop permet d’hygiéniser certains sous-produits animaux pour les incorporer à un méthaniseur. Au-delà de cette hygiénisation, La pompe dilacératrice permet le broyage et l’homogénéisation du mélange. Le système Bio®Chop peut aussi être utilisé à bord de bateaux de pêche ou en pisciculture pour l’ensilage de poissons morts.