Your browser does not support JavaScript!

Entreprises

Simop lance l’industrialisation de son dispositif de dépollution des eaux de ruissellement

19 septembre 2022 Paru dans le N°455 ( mots)
© Simop

Pour dépolluer les eaux de ruissellement des casses automobiles, parkings, mais également zones littorales, aéroportuaires ou portuaires, Simop vient de lancer la production de Trithon. Une fabrication qui a lieu à Ham dans l’une des quatre usines de l’entreprise basée à Sainte-Mère-Eglise.

Le projet a débuté au début de l’année 2019. Après deux années de recherche, la création d’un prototype et de nombreux tests sur la base d’essais du Ham, l’appareil de 1m60 de diamètre a vu le jour.

Réguler, stocker, traiter in situ, le principe de fonctionnement de Trithon® repose sur la technologie de l’hydrocyclone. Vérifié et validé par l’ETV ( Environmental technology verification) en janvier 2022, le dispositif est ainsi capable de pièger jusqu’à 98% des MES en moyenne annuelle et affiche une rétention des micro-plastiques allant jusqu’à 99.9% des flottants de densité <0.93.

Bénéficiant du soutien de la Banque publique d’investissement (BPI), la production et la commercialisation de Trithon®, rotomoulé en polyéthylène a débuté en septembre à l’usine du Ham en Normandie. Six moules ont été spécialement conçus et un poste de montage a été aménagé pour sa production.

Le premier appareil vient d’être installé dans le Calvados au sein d’un centre de recyclage spécialisé dans le tri du fer et des métaux. Il traite les eaux de ruissellement de l’ensemble du site soit 3 000m2 en amont d’une infiltration dans le milieu naturel. Un site où les polluants sont nombreux : métaux lourds, hydrocarbures, particules pneumatiques.

Entreprises liées
Contenus liés