Your browser does not support JavaScript!

Entreprises

Endress+Hauser prépare l’avenir par des investissements réguliers

21 juin 2022 Paru dans le N°453 ( mots)
© Endress+Hauser

En 2021, Endress+Hauser concrétise des investissements tant dans l’extension de son unité de production de Cernay que dans l’enrichissement de son portefeuille de brevets.

A Cernay, dans le Haut-Rhin, Endress+Hauser impose son expertise sectorielle de l’instrumentation de mesures depuis 1991. Le site a commencé à produire des débitmètres électromagnétiques sur 3800 mètres carrés de surface avec 16 collaborateurs pour les livrer dans le monde entier. Depuis, le site a été agrandi neuf fois et fabrique également des appareils ultrason et vortex. La surface supplémentaire de 10 000 mètres carrés inaugurée le 10 juin sera, elle, principalement dédiée à la fabrication des produits Promag H et Dosimag H, utilisés notamment dans l'industrie alimentaire et les sciences de la vie.

« Cernay est l'un des sites du groupe qui connaît la plus forte croissance et a toujours été en mesure de livrer malgré les restrictions liées à la pandémie, la pénurie de composants et les chaines logistiques tendues », explique Matthias Altendorf, CEO du groupe sur le site industriel qui emploie désormais 430 salariés.

En 2021, l’entreprise familiale a affiché une forte croissance dans tous ses secteurs stratégiques, boostée notamment par un niveau de prise de commandes en nette augmentation depuis 2019, mais également par « son esprit rhénan associé à l’innovation, qui se traduit par un niveau d’investissement de 8% en R&D », analyse Laurent Mulley, directeur général Endress+Hauser France. Au total, « plus de 1000 personnes travaillent directement ou en partie sur l’axe Innovation, ce qui a permis de confirmer la dynamique de dépôt de brevets du groupe en 2021, puisque 258 brevets ont été déposés, soit plus d’un brevet par jour, et ce, après une année de pandémie ».  

15 bancs d’étalonnage

L'un des principaux savoir-faire d’Endress+Hauser Flow à Cernay est le revêtement des tubes de mesure de ces instruments polyvalents, une étape de fabrication importante pour la qualité des instruments. « Ici, nous pouvons produire 30 millions de variantes d’appareils de terrain avec un niveau de personnalisation extrême permettant de mesurer et surveiller le débit, le niveau, la pression, la température ou d’analyser les liquides », détaille Patrice Rothra, responsable d’unité support clients. 

L’atelier de fabrication dispose ainsi de quinze bancs d’étalonnage de différentes tailles pour étalonner tous les composants de la gamme de produits Endress+Hauser, mais également d’autres marques ou pour proposer des prestations de métrologie en fonction des besoins clients. « Nous pouvons calibrer des débitmètres d’un diamètre nominal allant jusqu’à 1200 mm et d’un débit maximal pouvant atteindre 5m3/s. Grâce à notre château d’eau de 24 mètres de hauteur, qui est équipé de 7 pompes, nous obtenons le débit d’eau nécessaire et stable pour effectuer les contrôles de sortie de tous les appareils de mesure livrés aux clients ». En moyenne, ce sont près de 600 à 650 appareils qui sont testés chaque jour en circuit fermé selon les normes et références de métrologie.  

Performances de l’usine

Pour améliorer la performance de ses process, le site de production de Cernay a réalisé de nombreux investissements et mené à bien un large éventail de projets afin de réduire la consommation d'énergie des bâtiments : un système de récupération d'énergie stocke notamment la chaleur des compresseurs en hiver dans les chaufferies pour éviter qu'elle ne soit gaspillée. La construction est conforme à la dernière norme RT 2020 et répond ainsi à des normes élevées en matière d'isolation thermique. La certification selon la norme ISO 50001 est également en cours.

Pascale Meeschaert


Entreprises liées
Contenus liés