Your browser does not support JavaScript!

Actualités sur S::CAN France

Retrouvez jusqu'à 30 ans d'archives de la revue concernant S::CAN France

30 septembre 2020 Paru dans le N°434 à la page 93
Rédigé par : Antoine BONVOISIN

La possible contamination de certaines eaux brutes par le Sars-CoV2, agent du Covid-19, a remis en lumière la nécessité de surveiller les eaux de surface et les prises d’eau vis-à-vis de toute contamination accidentelle. Stations d’alerte et bouées instrumentées, dès lors qu’elles reposent sur une bonne évaluation des risques et sur un choix pertinent des paramètres à suivre et de leur i...

30 avril 2020 Paru dans le N°431 à la page 51
Rédigé par : Jacques-olivier BARUCH

Capteurs conductifs à deux ou quatre électrodes ou capteurs inductifs, comment bien choisir son capteur et sur quels critères?? Petit panorama des capteurs de conductivité disponibles sur le marché....

28 février 2020 Paru dans le N°429 à la page 57
Rédigé par : Jacques-olivier BARUCH

Ampérométrie ou optique ? En analyse de l'oxygène dissous, deux techniques se disputent le marché. L'ampérométrie, jadis dominante, garde ses avantages sur certaines applications. Electrodes et optodes permettent de répondre à des besoins différents. Explications. ...

30 janvier 2020 Paru dans le N°428 à la page 81
Rédigé par : Antoine BONVOISIN

Dans de nombreux cas, la réglementation impose de réaliser des mesures de DBO pour quantifier le degré de l’activité biologique des effluents. Cependant, certaines méthodes sont aujourd’hui proposées en alternative ou en complément à la DBO5. Explications....

31 decembre 2019 Paru dans le N°427 à la page 85
Rédigé par : Antoine BONVOISIN

Les technologies employées pour mesurer le Carbone Organique Total (COT) dans l’eau ont peu évolué ces dernières années. En revanche, les méthodes sont maintenant moins coûteuses et les appareils plus faciles à utiliser. Certaines mesures UV permettent en outre de caractériser plus précisément le carbone présent dans les échantillons....

27 septembre 2019 Paru dans le N°424 à la page 43
Rédigé par : Patrick PHILIPON

Produire de l’énergie, récupérer les éléments intéressants dans les eaux, valoriser les boues, réutiliser l’eau, éliminer les micropolluants?: la plupart des fonctions des stations d’épuration du futur sont d’ores et déjà réalisables en aménageant les installations actuelles. Les techniques sont là, le changement est en marche. Mais il pourrait être bien plus rapide sans certains freins ...

15 juillet 2019 Paru dans le N°423 à la page 57
Rédigé par : Jacques-olivier BARUCH

La concentration de matières en suspension dans une eau se mesure par filtration ou centrifugation. Mais ces deux méthodes peuvent prendre plusieurs heures. La turbidité, par contre, phénomène optique dû aux particules en suspension, peut être mesurée en continu. Or, il existe un rapport univoque entre la valeur de turbidité et la concentration de matières en suspension dès lors que sont...

30 novembre 2018 Paru dans le N°416 à la page 47
Rédigé par : Emilie TRAN PHONG

Bien que l’analyse en ligne présente un réel intérêt pour les industriels de l’eau, tous n’ont pas encore sauté le pas. Beaucoup sont freinés par les coûts de maintenance qui peuvent être associés aux instruments de mesure. Pour les convaincre, les fabricants ont donc fait évoluer leurs produits, de manière à faciliter leur entretien....

31 mai 2018 Paru dans le N°412 à la page 47
Rédigé par : Emilie TRAN PHONG

La turbidité est devenue un indicateur de qualité incontournable, tant en eau potable qu’en eaux usées. De plus en plus de stations de traitement surveillent ce paramètre en continu. Une tendance que les fabricants de turbidimètres ont intégrée. C’est pourquoi, ils rivalisent de brevets pour se démarquer....

02 mai 2018 Paru dans le N°411 à la page 33
Rédigé par : Patrick PHILIPON

Quelle que soit la vocation de l’installation dont il à la charge, l’exploitant d’un ouvrage de gestion de l’eau doit analyser celle-ci en permanence, en suivant en général plusieurs paramètres. Comment constituer un parc analytique optimisé?? Les fabricants proposent plusieurs solutions, dont certaines restent débattues. Une chose est certaine cependant?: le passage au numérique s’impos...

24 mai 2017 Paru dans le N°402 à la page 59
Rédigé par : Hanne-lys MEYER

Plus rapidement, plus simplement et à moindre coût. Parce qu’elles permettent d’obtenir un résultat bien plus rapidement et avec, pour la plupart, un niveau de précision qui approche celui des méthodes dites de référence, les solutions d’analyse rapides se développent dans plusieurs domaines du contrôle et de l’analyse, qu’il s’agisse d’eau potable, d’eaux usées, d’eaux industrielles, d’...

25 avril 2017 Paru dans le N°401 à la page 59
Rédigé par : Jacques-olivier BARUCH

Le marché des analyseurs en ligne progresse, mais des freins existent encore pour que toutes les collectivités et les industriels en soient équipés. Le regroupement des petites collectivités au sein d’unités de tailles plus importantes pourrait cependant changer la donne assez rapidement....

30 janvier 2017 Paru dans le N°398 à la page 55
Rédigé par : Isabelle BELLIN

La mesure du carbone organique total (COT) dissous dans l’eau est l’une des principales méthodes permettant de quantifier la matière organique dans les effluents dans le but de contrôler un procédé ou vérifier la conformité à une réglementation. Elle est utilisée en laboratoire et de plus en plus souvent en ligne, dans le traitement des eaux, pour la production d’eau potable ou pour cont...

28 decembre 2016 Paru dans le N°397 à la page 75
Rédigé par : Isabelle BELLIN

La conductivité figure parmi les mesures de base en analyse de l’eau. Quoique rustique et relativement simple à mettre en oeuvre, elle continue à s’affiner. Si la clef de la qualité des mesures repose sur les capteurs, c’est surtout du côté des panoplies de mesure et de l’électronique que se situent les innovations. Tour d’horizon des caractéristiques des capteurs, de leurs applications ...

18 novembre 2016 Paru dans le N°396 à la page 83
Rédigé par : Françoise BRETON

Les usines de production d’eau potable doivent aujourd’hui faire face de plus en plus souvent à des pics de turbidité provoqués par des excès de pluie ou de sécheresse. Les approches multi-filières se développent pour traiter une eau brute de plus en plus complexe. Les solutions proposées sont à la fois plus sophistiquées et plus simples à mettre en oeuvre. Au-delà des réponses technique...

21 juin 2016 Paru dans le N°392

La pollution du Gange est devenue un enjeu majeur pour l'Inde et l'un des plus grands défis environnementaux de la planète. La dépollution des eaux du fleuve relève d'un grand défi technique et revêt une énorme importance culturelle et spirituelle....

1 2