Your browser does not support JavaScript!

Pour le renouvellement des réseaux humides de l’avenue Jean Jaurès, actuellement en cours de rénovation, la Communauté d'Agglomération Épernay, Coteaux et Plaine de Champagne a sélectionné une solution intégralement en fonte reposant sur les gammes Integral®, Natural®, Pluvial® et Tag 32® de Saint-Gobain PAM. Pour le remblaiement des tranchées, le Technosable®, un résidu minéral issu des boues d’épuration, a été utilisé.

L’avenue Jean Jaurès est l’axe principal de circulation pour entrer dans Epernay depuis Dormans, Château-Thierry et Paris. Ainsi, les quelque 12.000 véhicules qui l’empruntent chaque jour depuis des années ont fini par endommager la voirie. Dans le cadre de la rénovation des réseaux d’eau potable, d’eaux usées et d’eaux pluviales situés sous les 800 mètres de cette artère, la Communauté d'Agglomération Épernay, Coteaux et Plaine de Champagne et la SADE ont opté pour une solution intégralement en fonte proposée par Saint-Gobain PAM. « Compte tenu des différentes contraintes relatives à ce chantier, notre choix s’est naturellement porté sur des canalisations en fonte, explique Stéphane Gombaud, Directeur Général Délégué de la Communauté d'Agglomération Épernay, Coteaux et Plaine de Champagne. Les quatre gammes de solutions complètes de canalisations Saint-Gobain PAM proposées par la SADE répondaient parfaitement à nos problématiques ». Les conduites de la gamme Natural® pour l’eau potable, Integral® pour les eaux usées, et pluvial® pour les eaux pluviales associent en effet une résistance mécanique élevée avec une bonne tenue à l’abrasion et une bonne durabilité dans le temps. « Notre priorité consiste à proposer, lorsque c’est possible, des solutions complètes de canalisations, branchements et raccords, ce qui permet d’améliorer notre qualité de service et la traçabilité, précise Arnaud Kugler, Chargé d’affaires à la Direction Régionale Grand Est de Saint-Gobain PAM. Cela facilite également les échanges avec le client, qui traite avec un interlocuteur unique ».

Tout au long des travaux, une attention particulière a été portée aux habitants et aux commerçants, particulièrement concernés par ce projet de réhabilitation. « Nous communiquons très régulièrement avec nos différents interlocuteurs afin que le chantier se déroule pour le mieux, souligne Constant Lahaye, Conducteur de travaux à la SADE Direction Régionale Grand-Est. L’avenue Jean Jaurès étant à la fois un lieu de vie et de passage, il était essentiel que les riverains puissent poursuivre sereinement leurs activités. Nous avons toujours fait en sorte que les commerces soient accessibles et nous avons ainsi notamment mis en place une déviation pour faciliter la circulation durant les travaux ».

Lorsque les travaux seront achevés, l’avenue Jean Jaurès sera métamorphosée. Le nombre de voies de circulation passera de trois à deux, des terrasses seront aménagées devant les restaurants et les zones de stationnement seront entrecoupées par des haies végétalisées.

Pour le remblaiement des tranchées, une solution originale reposant sur le Technosable®, un résidu minéral valorisable issu des boues d’épuration, a été utilisée. Ce résidu est obtenu par la technique dite de l’oxydation par voie humide (OVH), qui consiste à chauffer les boues d’épuration à 250° sous une pression de 54 bar en présence d’oxygène pur, pendant une heure. Depuis la mise en service en 2006 de la station d’épuration d’Epernay en 2006 (Voir EIN n°304), la Communauté d’Agglomération, soucieuse de pouvoir réutiliser les 800 tonnes de Technosables® produites chaque année, a recherché des filières de valorisation en travaux publics et en céramique. L’Etat ayant autorisé l’utilisation des Technosables en remblaiement, ce matériau peut désormais être utilisé comme remblai de tranchées dans les chantiers d’assainissement de la Communauté d’Agglomération. « L’utilisation du Technosable® comme remblai supérieur des tranchées d’eau et d’assainissement sur le chantier de l’avenue Jean Jaurès permet à la Communauté d’Agglomération d’être pionnière en la matière, se félicite Stéphane Gombaud. Cette première opération est l’aboutissement de longues années de travail. Le stock accumulé depuis la mise en service de la station va enfin pouvoir être valorisé dès cette année. Une vraie alternative à l’épandage dont nous sommes très fiers ! ».

« Après étude par notre Technocentre, nous avons pu valider que le revêtement extérieur de la fonte ductile Saint-Gobain PAM était parfaitement adapté pour être remblayé avec ce Technosable®, souligne de son côté Arnaud Kugler chez Saint-Gobain PAM. Pour les branchements, nous avons utilisé nos tubes PEHD tri-couche (anti-perméation), pour lier les conduites d’eau potable du réseau aux habitations. En effet, ils sont parfaitement adaptés en cas d’agressions extérieures, durables dans le temps et résistants vis-à-vis de ce matériau de remblai innovant ».