Your browser does not support JavaScript!

Forts de leur coopération stratégique et opérationnelle depuis près de trois ans, notamment sur les questions internationales au travers de France Water Team, les trois pôles de compétitivité Aqua-Valley, Dream et Hydreos viennent d’inscrire leur avenir dans une structure et une feuille de route communes : le Pôle de Compétitivité de la Filière de l'Eau (PCF Eau).

Le Pôle de Compétitivité de la Filière de l'Eau (PCF Eau), qui vient d’être labellisé, forme un ensemble de près de 500 adhérents, dont plus de 400 entreprises et 60 établissements de recherche et de formation en interaction permanente. Forts de leur coopération stratégique depuis près de 3 ans, notamment au plan international avec France Water Team, les trois pôles de compétitivité Aqua-Valley, Dream et Hydreos viennent d’inscrire leur avenir dans une structure et une feuille de route communes. 

L’'organisation du nouvel ensemble sera finalisée au cours du 1er semestre 2019. Le PCF Eau s’attachera à préserver l'ancrage territorial actuel développé par les 3 structures existantes avec leurs adhérents, partenaires et financeurs locaux, tout en amplifiant la capacité d'innovation et en assurant un pilotage renforcé avec les structures nationales et internationales dont l'Europe. Son modèle fédératif favorisera l'ouverture aux Pôles et Clusters désireux de mutualiser leur action de développement des sujets de l'eau, notamment à l'international au travers de la dynamique de France Water Team.

L'ambition du PCF Eau est d'identifier, de développer et de mettre au point des solutions qui répondent aux 5 grands enjeux de l'eau pour l'avenir que sont :

-     -  La résilience des ressources aux changements climatiques (incluant la réutilisation des eaux et la réalimentation maîtrisée des nappes) et leur gestion, avec l'adaptation des infrastructures et des écosystèmes ainsi que les réponses à apporter aux attentes de la GEMAPI,

-      -  La lutte contre les pollutions émergentes, grâce à de nouvelles techniques d'analyse et de traitement,

-      -  La préservation des infrastructures de l'eau, avec les enjeux de renouvellement d'infrastructures vieillissantes par des réseaux d'eau "intelligents",

-    -  La transition énergétique et écologique avec l'économie circulaire, la réduction de l'empreinte eau et énergie des infrastructures, et la valorisation matière et énergétique des installations de traitement,

-    -   La transition numérique des métiers de l'eau (numérique, digitalisation, big-data,...).

L'action du pôle sera orchestrée sur la période 2019-2022 autour de 2 grands axes. Le développement des PME avec la création d'un accélérateur, la mise à disposition d'outils de recherche de financement et la mise en visibilité accrue à l'international pour permettre un accès à de nouveaux marchés. Et la dynamisation de l'innovation avec le lancement de grands projets structurants autour de deux sujets prioritaires : la préservation et la protection de la qualité de l'eau potable et des eaux naturelles, et la quantité de l'eau (optimisation, sécurisation, stockage, nouvelles ressources, etc.). 

Le PCF Eau ambitionne d'accroître sa dimension européenne en structurant son réseau de partenaires européens et initiera des actions avec des clusters européens élargissant ainsi les opportunités pour ses adhérents d'explorer de nouvelles technologies. Il continuera d'assurer le pilotage des actions à l'international sous la marque France Water Team dont l'objectif principal est d'appuyer les entreprises dans leur développement tant dans les pays développés que dans les pays émergents.