Your browser does not support JavaScript!

Comment éviter les inondations ? Pour Thierry Courbon et Emmanuel Curinier, cofondateurs de la startup F-Reg, il convient d’utiliser les canalisations, en augmentant leur diamètre de 50 à 80 cm afin que ces collecteurs, grâce à un système de clapets escamotables, jouent un double rôle de stockage et d'évacuation des pluies.

Les avantages ? « Une économie de 30 à 50% par rapport à un bassin de rétention enterré, très fréquemment imposé dans les zones urbaines dès lors que l'on imperméabilise les sols pour construire une route, un parking ou encore un lotissement, une emprise foncière nulle et une souplesse d'utilisation permettant une régulation des eaux évolutive et dynamique ».

Une technologie, dont le potentiel de développement vient de séduire un pool de business-angels issus du réseau azuréen et monégasque Angels Bay Invest, suivis dans cette aventure par Bpifrance et le Réseau Entreprendre.

Au total, F-Reg a récolté 400 K€. « Ces fonds vont permettre de poursuivre le développement technique des produits afin de les adapter au mieux aux besoins de nos clients, qu’ils soient exploitants de réseaux ou aménageurs publics ou privés », expliquent les dirigeants.

A l'instar de la commune d'Antibes qui, après appel à la concurrence, a confié à la jeune pousse la compensation de l'imperméabilité liée à une extension de trottoir.

De même, s’appuyant sur ses nouvelles capacités financières, F-Reg a initié le développement de la connectivité de ses clapets. « Grâce à des capteurs autonomes connectés, via les réseaux modernes d’internet des objets, il sera ainsi possible de connaitre leur fonctionnement et surtout le débit qui les traverse. Cette deuxième fonction permettra ainsi de constituer à termes un réseau intelligent de clapets connectés dit « FGrid » qui permettra de suivre le fonctionnement des réseaux d’assainissement de manière moderne, fiable et pratique ».