Your browser does not support JavaScript!

Entreprises

Coup de projecteur sur le logiciel de diagnostic permanent déployé à Millau

24 juin 2020 Paru dans le N°433 ( mots)

La Ville de Millau a confié à Aqualter la mission de mettre en œuvre le diagnostic permanent des réseaux d’assainissement comprenant notamment l’installation de 20 sondes. Deux ans de travail ont été nécessaires pour développer l’algorithme et organiser les calculs de manière efficace et robuste sur le logiciel. Il faut dire qu’il collecte et analyse plus de 5 millions de données. L’assainissement est rentré dans l’ère du Big Data !

Impliqué dès son démarrage en 2018 dans le projet aux côtés d’une équipe commando de 5 personnes, Vincent Darras, Directeur général Etudes d’Aqualter, retrace la mise en place du diagnostic permanent que la ville de Millau a confié à Aqualter et par conséquent à AquaConsulting, sa filiale de services informatiques: « le projet a naturellement réuni à temps-plein un hydraulicien qui dispose d’une très bonne expérience de terrain et d’une parfaite connaissance de la réglementation sur l'eau, et un informaticien qui connait bien le domaine de l’eau, pour comprendre et modéliser les fonctionnalités d'un logiciel de diagnostic permanent de systèmes d'assainissement. C’est le couple gagnant qui permet de s’assurer que l’outil ne sert pas uniquement à développer un algorithme mais qui permet de démontrer que le développement est bien conçu ».

Stocker le volume d’informations

Les débits mesurés par les sondes alimentent le logiciel, qui calcule le taux d’eaux claires parasites qui viennent perturber à la fois le réseau d’assainissement et le fonctionnement de la station d’épuration. « Nos sondes envoient des informations toutes les 10 minutes, ce qui fait qu’on a plusieurs millions de données, environ 5 millions à traiter. Nous avons dû créer un entrepôt de données pour écarter les données aberrantes de sorte que l’outil soit très efficace, et robuste et qu’il permette de visualiser les secteurs du réseau les plus sensibles aux eaux parasites et par ailleurs afin de vérifier l’efficacité des travaux de rénovation entrepris ». Ce logiciel nettoie les données, et produit également des indicateurs de continuité de la donnée (pour détecter quand une sonde ne communique plus ou qu’il n’y a plus de valeur mesurée).

Depuis 9 mois, le logiciel est entré en phase de maturité. Les fonctionnalités, qui ont été conçues pour être facilement exploitées, aident la ville de Millau à la validation des mesures, à produire des bilans ou des analyses hydrauliques, à caractériser les plages de variation de niveaux et de débits, en temps sec et en temps de pluie  pour contribuer rapidement à la détection d’anomalies.   

Pascale Meeschaert

Entreprises liées
Contenus liés