Your browser does not support JavaScript!

31 octobre 2014 Paru dans N°375 - à la page 87

La nécessité d'optimiser les performances des réseaux de distribution d'eau potable conduit les exploitants à instrumenter davantage leur réseau. L?évolution très rapide des techniques en matière d'information et de communication répond à cette préoccupation et pourrait bien faire du réseau d'eau potable l'un des ouvrages les plus instrumentés du secteur de l'eau. Plus ouverts, plus autonomes, plus communicants et moins chers, de nombreux équipements convergent pour optimiser l'exploitation des réseaux. Cette tendance à instrumenter les réseaux d'eau potable est dopée par l'ampleur des économies potentiellement réalisables.