Your browser does not support JavaScript!

Cahier des innovations : ce qu'il faut voir à Pollutec 2018...
06 novembre 2018 Paru dans N°415 - à la page 34

Pollutec, qui fête cette année son 40ème anniversaire, se déroulera du 27 au 30 novembre 2018 à Lyon-Eurexpo. Comme à son habitude, le salon offrira un large panel d’équipements, procédés et savoir-faire permettant de répondre aux nombreux enjeux auxquels les exploitants ou gestionnaires de l’eau et de l’assainissement se trouvent confrontés. La digitalisation des procédés, l’optimisation des performances, l’allègement de la maintenance et, bien sûr, la diminution des impacts environnementaux, restent au centre de toutes les préoccupations. L’adage selon lequel il faut faire plus avec moins reste pleinement d’actualité.

Que ce soit au sein de l’un des 14 grands secteursthématiques, sur les stands, lors des conférences ou des ‘spots innos’, ou encore sur le Plateau TV ou à l’occasion de la remisedes prix et trophées, ce ne sont pas moins de 200 innovations qui serontdévoilées, souvent en avant-première, lors de cette 28ème édition dePollutec ! Et sur ces 200 innovations, plus d’une centaine concernentdirectement le secteur de l’eau, prouvant, s’il était besoin, la vitalité de lafilière eau en France.

Même si les technologies dites ‘de rupture’, par oppositionaux technologies de continuité ou d’amélioration continue, restent relativementrares, les innovations présentées dans les pages qui suivent montrent que lesopportunités de développement restent nombreuses.

Plusieurs tendances se dégagent des innovationstechnologiques présentées par les éco-industries.

La plus marquante concerne l’intégration quasi systématique dunumérique dans l’ensemble des éco-solutions présentées. La digitalisation arendu la plupart des équipements ‘intelligents’. Un univers nouveau composéd’écosystèmes numériques et de ‘Smart objects’ s’est peu à peu  dessiné sous nos yeux à mesure que lescompteurs, les pompes, les instruments de mesure et d’analyse devenaient intelligentset communicants. En corollaire de cette évolution, les questions liées à l’IoT,au big data, aux algorithmes intelligents, à la modélisation, à l’exploitationet à la valorisation des données collectées, sont devenues centrales.

L’efficacité hydrique dans l’industrie, consécutif auxrisques désormais élevés qui pèsent sur la ressource, est un autre sujet quimonte, de même que la valorisation des effluents industriels. La valeur montantede certains sous-produits crée de nouvelles opportunités. Du coup, lesstratégies de valorisation, moins empiriques et plus rigoureuses ne se limitentplus aux boues. Elles concernent désormais toutes les eaux usées, les eauxpluviales autant que les sous-produits de l’épuration et continuent à sedévelopper en occasionnant une remise en cause, parfois profonde, des pratiquesantérieures. Ainsi du tri des effluents qui tend à se développer en industrie.L’objectif ? Aiguiller les effluents en fonction de leur qualité, vers unefilière de traitement adaptée ou une filière de valorisation. Moins detraitement (ou un traitement moins coûteux) et plus de valorisation permettentd’associer gains financiers et gains environnementaux...

L’efficience énergétique reste également au centre de toutesles préoccupations, en eau potable comme en eaux usées ou en eauxindustrielles. Même si la faiblesse actuelle du signal prix des énergies et ducarbone n’incite pas encore pas suffisamment à investir, le déploiement d’équipementsà haute efficacité énergétique et de solutions permettant de gagner en sobriétése généralise et touche désormais l’ensemble de la chaine de valeur dutraitement de l’eau.

Les innovations présentées dans notre dossier téléchargeable ont pour but de présenter au lecteur un panorama élargi desdéveloppements engagés par les industriels de l’eau ces derniers mois.Certaines d’entre-elles sont visibles au salon Pollutec. Elles ont étésignalées pour permettre au visiteur d’organiser sa visite.

Evidemment, ce panorama n’est ni exhaustif, ni clos.

Il sera prolongé et complété dès le mois prochain par le « Guidedes nouveautés techniques 2019 » sur lequel nos équipes travaillent déjà activement.

 

Vincent Johanet

vjohanet@editions-johanet.com


Aération – Agitation

AERZEN Pollutec, stand 5 D94 

AERsmart rend les bassins d’aération moins énergivores

L’AERsmart d’Aerzen, assure le contrôle et la régulation des technologies de production d’air, selon le taux de charge de la station d’épuration. Il peut piloter, en temps réel, jusqu’à 12 machines du bassin d’aération pour qu’elles fonctionnent selon leur rendement optimal.

À la clef, des économies d’énergie jusqu’à 15% par rapport à l’existant. L’aération représente de 50 à 80% du coût global énergétique d’une station d’épuration. De quoi garantir un retour sur investissement rapide.

L’AERsmart est compatible avec tous les équipements Aerzen en place (Surpresseur Delta Blower, compresseur à vis basse pression Delta Hybrid, Turbo compresseur, …) ainsi que tous ceux des fabricants tiers.

Avec l’AERsmart, toutes les données de fonctionnement et de maintenance remontent à l’opérateur, en temps réel. Le menu de navigation sur écran tactile, à l’interface ergonomique, facilite la visualisation des données. Bref, un outil précieux en matière d’efficience énergétique.


BMS FRANCE

Agitateurs et mélangeurs : BMS France distribue les systèmes d’Agitaser

Agitaser S.L. (Espagne) est l’une des premières entreprises d’ingénierie appliquée à avoir utilisé un logiciel destiné à l’analyse « fluidodynamique type CFD » et structurelle des différents systèmes d’agitation. L’entreprise vient de confier la distribution de sa gamme de produits à la société BMS France, implantée en banlieue lyonnaise.

Vertical, latéral, automatique, plongeant, rotatif, déporté… Agitaser développe depuis 75 ans une grande variété de solutions permettant de faire face à la quasi totalité des besoins. Les produits sont réalisés conformément au cahier des charges des clients et sont conformes à la directive 2006/42/CE/ATEX FDA et utilisables dans les différentes zones 1, 21….

KAESER COMPRESSEURS SAPollutec, stand 5 A158

Un nouveau surpresseur à vis pour les petits débits chez Kaeser

Le surpresseur à vis CBS de Kaeser, d’une puissance de 7,5 à 22 kW pour des débits de 2,3 à 12,2 m³/min, est une solution bien adaptée au traitement des eaux qui nécessite une pression différentielle maximale de 1100 mbar dans les stations d’épuration communales ou industrielles, par exemple. Il possède également de nombreux atouts pour des applications comme l’aération des liquides, la flottation, la fluidisation ou les réacteurs biologiques.

Le CBS propose un rendement jusqu'à 35 % supérieur à celui des surpresseurs à pistons rotatifs conventionnels, et par rapport à de nombreux surpresseurs à vis et turbo-surpresseurs actuellement sur le marché, il peut générer des gains énergétiques à deux chiffres. Un seul surpresseur à vis est suffisamment efficace pour couvrir aisément la plage de régulation de deux à trois surpresseurs à pistons rotatifs.

Cette efficacité résulte, entre autres, de l'utilisation des rotors au profil Sigma qui ont fait leurs preuves dans les compresseurs à vis. L'entraînement direct, sans glissement, minimise les pertes de transmission, même à vitesse de rotation maximale, et réduit par conséquent les coûts énergétiques.

Le CBS se distingue par son efficacité énergétique en service continu et par sa construction qui facilite l'entretien et permet d’installer plusieurs surpresseurs les uns à côté des autres. Ces surpresseurs à vis sont équipés, au choix, d'un convertisseur de fréquence intégré ou d'un démarreur étoile-triangle. Ils sont livrés prêts à être raccordés, avec une armoire électrique et la commande Sigma Control 2, pour une mise en service immédiate, sans travaux d'installation.

La commande de surpresseur intégrée Sigma Control 2 propose de nombreuses fonctions de surveillance et facilite la connexion de chaque surpresseur aux réseaux de communication du site, conformément aux besoins de l’Industrie 4.0. Grâce à cette commande intelligente, les surpresseurs peuvent être intégrés rapidement dans le Sigma Network qui permet à l’exploitant de bénéficier, même en basse pression, des avantages du système de gestion d’air comprimé Sigma Air Manager 4.0.

Analyse

BURKERT FRANCE Pollutec, stand 5-C140

Bürkert propose de nouveaux paramètres pour son système d’analyse en ligne de type 8905

Le type 8905 de Bürkert est un système d’analyse en ligne conçu pour les réseaux d’adduction, la surveillance continue des procédés de traitement des eaux potables et des sites industriels nécessitant un contrôle précis de leur eau de process. Le type 8905 est un système multicanal et multifonction pour les cubes de mesures et les modules électroniques intégrés sur la nouvelle plateforme EDIP (Efficient Device Integration Platform) qui offre une bonne flexibilité grâce à la conception modulaire du matériel et du programme.

Ce système compact vient de se doter de nouvelles fonctionnalités permettant de contrôler de nouveaux paramètres :

- Dioxyde de chlore, pour une surveillance précise de la désinfection de l’eau potable : Bürkert a développé le module de capteur type MS02 basé sur une technologie MEMS composée d’une cellule de mesure ampérométrique recouverte d’une membrane pour contrôler le chlore actif et libre ou dioxyde de chlore.

- Fer avec une unité FIA (analyse par injection de flux). Pour établir le taux de fer, Bürkert présente un autre module de système micro-fluidique pour le système d’analyse en ligne. Ce système associe l’analyse continue du taux de fer de l’eau dans un seul appareil compact.

- Système de calibration, outil de nettoyage et d’étalonnage pour les modules de capteurs : un équipement portatif qui permet des économies significatives et un gain de temps considérable lors de la maintenance des capteurs.

- Auto-nettoyage des capteurs. Désormais, l’analyseur peut aussi être nettoyé automatiquement grâce au module de nettoyage type MZ20, qui peut être placé avant le système de mesure et doser les solutions de nettoyage.

- Turbidité, mesure selon l’US EPA : le module de capteur MS05 pour la mesure de la turbidité a été conçu pour fonctionner sur le backplane fluidique dans le système d’analyse en ligne type 8905.


C4HYDROPollutec, stand 5-C156

Détecter et dénombrer Legionella pneumophila dans l’eau en 48 heures

C4Hydro est spécialisée dans le développement de technologies de pointe dans la détection et le dénombrement de microorganismes pathogènes présents dans tous les types d’échantillons d’eau : eau chaude sanitaire/eau potable, eau de tours de refroidissement, eau de tours aéroréfrigérantes. Sur la base d’une innovation du CNRS protégée par six familles de brevets, C4Hydro développe et commercialise des solutions permettant d’évaluer la concentration de Legionella pneumophila afin non seulement de réagir sans délai en cas de contamination mais aussi de diminuer les coûts d’exploitation dédiés à la prévention de la prolifération de cette bactérie mortelle. Ces solutions sont basées, comme la méthode de référence (NF T90-431 ou ISO 11731), sur la culture de ces bactéries pathogènes. Elles sont les seules capables d’évaluer le risque effectif en un temps record : 48 heures au lieu de plus de 10 jours. Ces solutions clé-en-main peuvent être utilisées sur le terrain comme en laboratoire, ce qui permet de fournir des résultats rapides et fiables aux clients souhaitant contrôler régulièrement le risque Légionelle lié à leurs installations. Les deux premières solutions s’adaptent à tous types de réseaux d’eau :

- Legio EZ-Test permet de savoir si un échantillon contient plus ou moins de L. Pneumophila en fonction d’un seuil défini et dépendant du volume d’eau filtré. Par exemple : 1000 UFC/litre pour un volume d’eau filtré de 100 ml ou encore 100 UFC d’eau par litre pour un volume d’eau filtré de 1000 ml.

- Legio EZ-Count permet de disposer d’une indication semi-quantitative de la concentration en L. Pneumophila dans l’eau.

HACH Pollutec, stand 4 F112

Mesure des orthophosphates : du nouveau chez Hach

Phosphax sc LR, le nouvel analyseur de Hach, permet de mesurer les orthophosphates à des niveaux aussi bas que 0,015 - 2,0 mg/L, permettant ainsi aux exploitants de stations de traitement de mesurer de manière précise des plages de mesures basses.

L'analyseur, avec sa nouvelle unité photométrique intégrée et sa technologie de dosage de demi-réactifs, est bien adapté au processus de traitement (par exemple dans les bassins d'aération pour surveiller le processus de floculation) et se caractérise par les avantages suivants : robustesse, coûts de fonctionnement plus faibles, moins d'entretien, possibilité d'utilisation à l'extérieur et aucun besoin de refroidir les réactifs.


MACHEREY NAGEL Pollutec, stand 5 C106

Déterminer le NTK en seulement trois étapes

Le test en cuves rondes Nanocolor® Azote total Kjeldahl TKN 16 de Macherey Nagel se distingue par une grande simplicité d'utilisation et permet de déterminer le NTK en seulement trois étapes.

Aucun accessoire supplémentaire n’est nécessaire : tout est inclus dans le kit. La lecture du NTK se fait directement sur le spectrophotomètre. Les résultats sont obtenus en moins d’une heure. Plusieurs analyses peuvent être regroupées en un seul kit : affichage des concentrations de NTK, Nglobal, NO3.

METROHM PROCESS ANALYTICS

Analyse en ligne : un nouveau photomètre process compact

Metrohm Process Analytics présente le nouveau photomètre process 2029, une solution intégrée pour l'analyse en ligne, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, des paramètres chimiques critiques des processus industriels et des flux d'eaux usées. Ce système mono-paramètre effectue des mesures d'absorption photométrique dans la plage du visible est disponible dans plusieurs configurations spécifiques à l'application pour surveiller jusqu'à 2 flux de processus.

En fonction de l'analyte et de la matrice, les plages de détermination du photomètre process 2029 varient du μg/L au mg/L. La fonction d'étalonnage semi-automatique jusqu'à sept standards d'étalonnage permet d'économiser du temps et des efforts tout en produisant des résultats précis.

Le photomètre process est particulièrement adapté à la surveillance des analytes chimiques, comme le phosphate, le cuivre, le chrome, l'ammoniac et bien plus encore. Metrohm Process Analytics peut proposer des analyseurs de processus configurés pour chaque défi applicatif spécifique. La dilution des échantillons, des réactifs supplémentaires, ou même un second flux d'échantillons peuvent être ajoutés avec l'ajout de pompes péristaltiques dans la partie modulaire.

Ces analyseurs process conviennent bien aux analyses de processus dans les secteurs de la chimie, de l'environnement, des semi-conducteurs, de la pétrochimie, de l'alimentation et des boissons, de l'eau potable et de l'énergie.

La séparation stricte de la partie humide et de l'électronique garantit un fonctionnement sûr dans les environnements difficiles. Avec un indice de protection IP (66), l'analyseur est étanche à la poussière et à l'eau. Les informations, notamment les résultats, la commande à distance et les informations d'état, peuvent être communiquées via des I/O controller (sorties/entrées numériques), une communication MODbus TCP/IP (Ethernet) ou série (RS232). Le contrôle à distance est possible via VNC (Ethernet). Les résultats peuvent également être exportés vers USB.


SWAN Pollutec, stand 5 A156

Une solution robuste pour vos analyses quotidiennes de désinfectants et de pH

Swan présente le Chematest 30, un boitier photométrique étanche IP 67 reposant sur la méthode DPD avec réactifs liquides pour un dosage précis des teneurs en désinfectants. Les paramètres mesurés sont les suivants :

· Chlore libre, total et combiné : 0,00 – 10 ppm

· Dioxyde de chlore : 0,00 – 20 ppm

· Ozone : 0,000 – 2,5 ppm

· Brome : 0,00 à 20 ppm

· Acide cyanurique : 0 – 100 ppm

· pH (rouge de phénol) : 0 – 14

Un menu, simplifié ou détaillé au choix, guide l’utilisateur tout au long de l’utilisation. Chaque photomètre, doté d’un stockage interne des données (2700 data) et d’une connexion Bluetooth 4.0 est livré avec un kit de vérification certifié & calibration de selon standard NIST.

Le Chematest 30 est livré en mallette comprenant : 1 photomètre, 2 cuvettes pour analyses, avec couvercle, 1 boite de rangement pour les réactifs, 1 seringue 10 mL, 1 brosse de nettoyage, 6 lingettes en tissu, 1 adaptateur secteur (batterie).

Le Chematest trouve de nombreuses applications en eau potable, piscines, industries pharmaceutiques et agro-alimentaires... etc.

A noter que le Chematest 42 propose des mesures complémentaires en option parmi lesquelles la turbidité, le redox (ORP) avec sonde T°C intégrée et la conductivité avec sonde T°C intégrée.


Assainissement

SOC Pollutec, stand 6 G12

Une nouvelle approche pour l’assainissement des secteurs de taille restreinte

Développés à partir du concept d’assainissement par dépression des ports de plaisance et des haltes fluviales que la société SOC maîtrise depuis plus de 35 ans, les mini réseaux d’assainissement sous vide Vacuone® permettent la collecte des eaux usées pour des secteurs restreints (lotissements, communes à faible densité, rejets industriels, etc…).

La technique utilisée d’aspiration et refoulement combiné a pour principal avantage un encombrement réduit de la station de vide, des regards et du réseau de collecte.

Les pompes, résistantes, nécessitent peu d’entretien avec aucun rejet dans l’environnement. Elles peuvent être installées à proximité des habitations de façon simple et rapide.

Cette solution 100% étanche, peu coûteuse et démontable, conviendra également à des installations provisoires.


Assainissement non collectif

AQUA ASSAINISSEMENT 

Aqua Assainissement se lance dans l’économie circulaire

Créée en 2015, cette entreprise propose un ensemble de services aux professionnels et aux particuliers, via sa boutique en ligne, et notamment l’ensemble des composants, pièces détachées et accessoires pour les microstations d’assainissement agréées et des produits spécifiques pour en assurer l'entretien. Elle met à leur disposition le descriptif de nombreux modèles de microstations et les composants associés permettant à tous de les entretenir et de les réparer soi-même. Les pièces détachées sont toutes garanties conformes à la réglementation.

Aujourd’hui, Aqua Assainissement étend ses produits et ses services aux domaines de l’eau (pompes et postes de relevage…) et de l’air (soufflante, surpresseur à palettes…).

Ce service « RE-UT » permet la récupération des produits hors d’usage lors de commande des pièces neuves (particuliers ou professionnels) et la recomposition, par un atelier technique, des produits remanufacturés à partir de plusieurs produits hors d’usage (cannibalisation). La vente de produits reconstruits se fait ensuite via de nouvelles rubriques de la boutique en ligne avec une garantie de 6 mois. Ce service permet d’allonger la durée de vie des produits (moteurs et compresseurs) et de valoriser ou de recycler les matériaux pour les pièces qui ne peuvent être réutilisées. Il permet également d’étendre les produits et services proposés aux clients. Une nouvelle gamme de produits à moindre coût est ainsi offerte avec un niveau de conseil et d’expertise accrus.

ELOY WATER

Une microstation légère et nouvelle génération chez Eloy Water

Avec des suivis in situ annuels dans plus de 40 départements, Eloy Water s’est servi de cette source d’enseignement pour faire évoluer le fonctionnement de l’Oxyfix®.

Première cuve rotomoulée, l’Oxyfix® R-90 présente des atouts indéniables pour faciliter la pose : emprise au sol toujours réduite (3,8 m²), encore plus légère (400 kg), encore plus basse (38 cm plus basse que l’ancienne cuve légère, l’Oxyfix® LG90). Dans les terrains les plus inaccessibles, ses dimensions et sa légèreté lui permettent d’être installée facilement par une pelle de 3,5 T, avec une fouille moins profonde. Un gain de temps et d’argent pour le terrassier.

Livrée tout en un, cerclée sur palette, cette nouvelle génération de microstation légère est équipée de rehausses et trappillons en usine et ne nécessite plus de collage de couvercle pour garantir une étanchéité irréprochable. Dotée d’un décanteur de 3 m³, l’Oxyfix® R-90 permet un temps de séjour des eaux usées plus important, avec une des fréquences de vidange les plus basses du marché.

Cette nouvelle gamme de 4 à 6 EH améliore les flux hydrauliques internes, entièrement repensés, et bénéficie d’un système innovant de clarificateur pour piéger les matières en suspension. Elle simplifie également l’entretien grâce notamment à l’intégration de marches à l’intérieur de la cuve pour accéder aux composants internes sans échelle et par les regards qui ont également été repensés.

Actuellement en cours d’agrément, le produit sera mis en vente sur le marché dès janvier 2019.


Boues

ADEQUATECPollutec, stand 4 G100 – G 112

Une nouvelle gamme de presses à vis

Dix ans après avoir installé la première presse à vis en France (Step d’Idron-64 exploitée par Suez depuis 2007), Adequatec a mis à profit les retours d’expérience et les suggestions de ses clients et a procédé à un ré-engineering méthodique et complet de la technologie.

La gamme a ainsi été allégée de 40% en moyenne et a été rendue plus ergonomique, plus compacte et moins haute afin de faciliter la tâche des exploitants (point le plus haut à 1,60 m pour les grands tambours DH3000). Conçus comme des cartouches filtrantes rechargeables, les Adequapress Plug and Play, en rupture avec les technologies existantes, se caractérisent par une consommation d’énergie, de réactifs et d’eau limitée.

La principale innovation concerne les maintenances lourdes (quinquennales) qui, souvent, outre les aléas logistiques ou incidents divers, nécessitent un arrêt de la production et la mise en place d’unités de déshydratation mobile dont le coût est proportionnel au temps d’arrêt. Les tambours Adequapress ont été standardisés en trois modèles de tailles différentes. Chaque machine peut-être constituée de 1 à 5 tambours en parallèle fonctionnant comme une batterie de cartouches filtrantes interchangeables. Un tambour quelconque peut s’arrêter ou être extrait de la batterie sans avoir à arrêter les autres. De plus, les tambours ont été conçus pour être facilement et rapidement remplaçables. Après l’avoir déconnecté électriquement, il suffit de desserrer une bride et dix boulons pour soulever un tambour en moins d'une heure. Dans ce but, le tambour a été équipé d’une structure de renforcement supérieure intelligente comprenant des anneaux de levage intégrés qui assurent un levage en toute sécurité. Enfin, le nettoyage du tambour a aussi été revisité. Désormais, un jeu d’électrovannes permet de laver les tambours de manière séquentielle réduisant ainsi le besoin en débit instantané et le concentrant sur un seul tambour.

Ceci a permis de dédoubler les rampes de lavage dans la zone d’égouttage et un lavage quatre faces de la zone de pressage.


ANDRITZ Pollutec, stand 5 F106

Andritz présente une nouvelle génération de décanteuses centrifuges

Andritz a développé une nouvelle génération de décanteuses centrifuges : les décanteuses centrifuges DU qui offrent des résultats optimisés par rapport aux générations précédentes.

Cette innovation se concentre sur la performance et les avantages pour les utilisateurs sur le marché des eaux usées municipales. Elle se caractérise par une faible consommation d'énergie (-50% par rapport à une décanteuse centrifuge traditionnelle), une haute siccité des solides (+ 1%), une grande capacité ce qui permet d’augmenter les volumes sans changer de machine et de faibles consommations de polymère : en fonctionnement, la centrifugeuse à décanteur Andritz DU nécessite un dosage de polymère inférieur à 1 kg/TDS, ce qui permet de réduire notablement le coût total de possession de l’équipement.


CHOQUENET SASPollutec, stand 5-F137

Traiter les boues par électro-déshydratation

La société Choquenet fabrique des équipements destinés à l’industrie et au traitement des eaux depuis 1925 (ex. : filtres-presses, filtres épaississeurs…). Limiter la quantité des différents types de déchets solides exige une gestion rationnelle.

Dans cette optique, l’électro-déshydratation représente un procédé innovant qui consiste à combiner la déshydratation mécanique à l’application d’un champ électrique. Une première installation est en cours de fabrication avec une mise en service prévue pour l’automne 2018. Cette installation, première au niveau mondial, permettra une utilisation circulaire des boues minérales qui deviendront un produit et non plus un déchet. Ces boues n’étant pas filtrables via les filières de déshydratation classiques, il existe peu de filières d’évacuation. Le procédé d’électro-filtration permet, lui, de rendre ces boues filtrables et ainsi de diviser le volume des boues par trois. Une fois filtrées, il est possible de reformer des poudres de bentonite qui pourront être réutilisées. Des essais à l’échelle laboratoire et pilote ont montré qu’il était possible d’utiliser ce dispositif sur plusieurs types de boues (ex. : suspensions contenant des hydrocarbures, boues de forage ou encore boues dites biologiques). C’est notamment le cas des boues de station d’épuration et de pisciculture qui sont actuellement des déchets humides produits au quotidien (eaux usées, boues organiques). Leur valorisation commence toujours par une séparation solide/liquide.

L’utilisation de l’Electrofiltre Choquenet permettrait de séparer l’eau de la partie solide présente dans les boues et au fort potentiel de valorisation. L’eau, ressource inestimable, représente aujourd’hui un coût non négligeable dans le transport des déchets. Pour les collectivités, ce dispositif permettrait de réduire considérablement le volume de boues produites tout en les rendant propres à une utilisation ultérieure puisque aucun additif chimique n’est ajouté avant filtration. Pour les boues biologiques, une voie d’élimination par compostage peut ainsi être envisagée tandis que les boues fortement minérales pourront par exemple être valorisées dans le génie civil.

FLOTTWEGPollutec, stand 3 C107

Du nouveau en matière de déshydratation des boues

Flottweg, spécialiste de la séparation, vient de lancer sur le marché une nouvelle centrifugeuse dépassant les normes actuelles en capacité, siccité, consommation de polymères et consommation d’énergie.

Pour dépasser les limites physiques et dynamiques de la déshydratation, la conception des centrifugeuses a été analysée méticuleusement et entièrement repensée par les ingénieurs de Flottweg. Le résultat de ce travail est matérialisé par la nouvelle série X- Xelletor, des machines dont leurs performances permettent de gagner en siccité tout en économisant en polymères et en énergie.

Des tests réalisés dans la station d’épuration de Rosenheim, en Allemagne, ont montré que le Xelletor obtenait des taux de matières sèches de 2 % plus élevés qu’un décanteur traditionnel. Le concept Xelletor permet par ailleurs d’économiser une quantité notable de polymères grâce à son design interne optimisé permettant de réduire le stress et le cisaillement à l’intérieur de la machine. Des essais réalisés à l’échelle industrielle ont permis des économies de polymère pouvant atteindre 25% à siccité constante. De plus, les gains annoncés de la série Xelletor sont de l’ordre de 50 %. Dans le cas de la station de Rosenheim, il s’est avéré possible d’économiser plus de 20 000 € par an.

En fonction de la capacité requise, la consommation énergétique de la série Xelletor ne s’élève qu’à 0,7 kWh/m³. Ces économies résultent du nouveau concept bol/vis de la série Xelletor.


SEEPEX FRANCE  - Pollutec, stand 6-H98

Transporter les boues sur longues distances via injection d’air comprimé et de polymère

Les pompes à vis excentrée, dilacérateurs et systèmes de commande Seepex sont utilisés partout où des fluides à basse ou haute viscosité, agressifs ou abrasifs doivent être convoyés à de faibles taux de pulsation. Solution système sur mesure, la « Smart Air Injection » est conçue pour des applications dans le traitement des eaux et en particulier pour transporter des boues déshydratées avec des siccités comprises entre 20% et 40% (traitement thermique, recyclage ou agriculture). Les boues déshydratées sont transportées sur de longues distances (jusqu’à 1000 m) grâce à une injection d’air comprimé et de polymère. Cette combinaison innovante permet de maintenir une pression relativement basse dans la canalisation de refoulement, une condition nécessaire pour optimiser la durée de vie du matériel et les coûts d'exploitation.

Les caractéristiques principales sont les suivantes :

- Concept de maintenance simplifiée : maintenance sur place possible, Smart Conveying Technology pour le changement du rotor et du stator ;

- Faible consommation d'énergie grâce au faible niveau de pression ;

- Système de régulation Seepex intégré ;

- Gestion du niveau de boues ;

- Faibles coûts d'investissement et d'exploitation ;

- Durée de vie allongée grâce au faible niveau de pression ;

- Intégration simple dans tous les systèmes d'automatisation et de contrôle ;

- Système fermé.


SPFPollutec stand 5-F137

Un outil de concentration des boues liquides conditionnées par voie minérale

La Société Poitevine de Filtration propose le Deshyvac, un outil de concentration spécifiquement développé pour le traitement de boues liquides conditionnées par voie minérale (chlorure ferrique + chaux). Le conditionnement est réalisé sur les boues brutes, dans un premier temps par une addition de chlorure ferrique en ligne, dans un second temps par une addition de chaux, de préférence sous forme de poudre, sur plan incliné sans agitateur. L'absence totale de polymère organique et le pré-conditionnement sur boues brutes permettent de répondre aux critères de normalisation des boues chaulées (NF U 44-003). Un plateau distributeur répartit les boues conditionnées par simple gravité sur une bande filtrante sans fin et circulant entre deux rouleaux. Un vide partiel est appliqué sous la bande dans sa partie supérieure par un caisson breveté de mise sous vide. Les boues sont progressivement déshydratées sur la zone sous vide et finalement reprises via un racloir sur le retour de bande pour être pompées vers le stockage des boues déshydratées. Les filtrats issus du caisson de mise sous vide sont traités par un séparateur air/liquide puis extraits par pompage en continu.

Le Deshyvac peut traiter tout type de boues sous forme liquide. Une large gamme de niveaux de déshydratation peut être obtenue en jouant sur le niveau de vide, la charge nominale et les taux de conditionnement.

Le mode d’exploitation est choisi pour obtenir une structure de boues compatible avec la filière d’élimination : en épaississement, la structure reste liquide ou semi-pâteuse (siccités comprises entre 6 et 12 %) pour un épandage sous forme liquide ou un traitement sur filtre-presse par exemple; en déshydratation, la structure est solide permettant un stockage avec des angles de talutage à 45° (siccité en MS de 12 à 20%) pour un épandage sous forme solide par exemple. La capacité de traitement est fonction du mode d’exploitation, de 100 à 250 kg de MS /h en épaississement et de 60 à 150 kg de MS/h en déshydratation.

Outil simple et robuste, le Deshyvac dispose aussi de contrôles en continu qui interdisent tout fonctionnement anormal par arrêt et mise en sécurité de l’outil.

Canalisations & raccords

FUTURE PIPE SPAIN SAPollutec, stand 6-J58

Un nouveau raccord d’accouplement à double cloche testable

Future Pipe Spain présente un nouveau système de raccord d’accouplement à double cloche avec bagues d’étanchéité REKA supplémentaires et prises de pression permettant de tester la pression hydrostatique des raccords de tuyauterie non retenus GRP de façon plus concrète et efficace. Ce raccord, d’une grande fiabilité, a été réalisé en fiberstrong (i.e. vinylester et en polyester renforcé en fibre de verre).

Ce nouveau raccord permet de tester la pression hydrostatique de toute une gamme de diamètres à une pression beaucoup plus élevée (maximum 12 bar) : le test se fait facilement en pressurisant le petit espace annulaire du raccord en utilisant une pompe manuelle et les connexions prévues sur le raccord et peut être effectué à partir de l’extérieur du raccord de tuyauterie installé.

Ce raccord à double cloche permet également de dépasser la performance du raccord testeur interne actuellement disponible, limitée par rapport aux dimensions de la tuyauterie et à la pression d’essai. Il est économique car l’étanchéité de chaque raccord installé peut être garantie avec un minimum d’effort et de temps et sans avoir besoin d’un équipement coûteux de test. Enfin, la deuxième bague d’étanchéité REKA agit comme une barrière supplémentaire et fournit une garantie complémentaire de la probité du raccord pendant la durée de vie de la tuyauterie.

Ce nouveau produit offre de nombreux bénéfices : flexibilité du système de tuyauterie des deux côtés du raccord, pas de transfert de charges axiales à travers le raccord, possibilité d’absorber la rotation relative et le mouvement latéral entre les tuyaux, cette opération fournissant un soutien contre les installations verticales et latérales et les évènements sismiques. Il fonctionne comme un raccord d’expansion permettant la déflection angulaire, le décalage rétréci et latéral. Il est adapté à une utilisation dans des systèmes de tuyauterie enterrés, en tranchées, sous-aquatiques ou exposés.


NORHAM - Pollutec, stand 6-H40

Raccorder des conduites de matériaux et diamètres différents

Les raccords Flex-Seal Plus Excentrés de Norham permettent de connecter et de réparer des conduites de matériaux et de diamètres différents avec conservation du fil d'eau sur le PVC. Ces raccords sont composés d'un manchon et d'une bague de réduction excentrée BC-EX en élastomère EPDM conforme à la norme NF EN 681-1 type WC, d'une dureté de 60Sh, d'une bande centrale inox AISI 304 qui leur permet de résister aux cisaillements de terrain et de deux colliers de serrage Medium-Torque ou Hi-Torque en inox AISI 304. Ils résistent à une pression maximale de 1 bar, à une pression d'essai de 1,5 bar et à des températures comprises entre -40° et +140°.

Multi-matériaux, ils permettent de raccorder en standard du PVC ou du PP à de la fonte ou du ciment avec conservation du fil d'eau. Lorsque les diamètres intérieurs ne sont pas identiques, des bagues de compensation excentrées BC-EX permettent de conserver la continuité du fil d'eau.

Les raccords Flex-Seal Plus Excentrés disposent de l'Agrément Technique Européen ETA n°09/0248 délivré par l'EOTA et du Document Technique d'Application, DTA n°17/10-225 délivré par le CSTB.


NORHAM Pollutec, stand 6-H40

Une nouvelle tulipe de piquage multi-matériaux

La T-Flex Multi DN 300 de Norham est une nouvelle tulipe de piquage multi-matériaux, qui vient compléter la gamme T-Flex Multi (existe déjà en DN 250) permettant de réaliser des branchements étanches sur des collecteurs, quel que soit le type de matériaux annelés ou lisses : PVC - PP - PRV - fonte - grès - béton.

Elle constitue une solution "tout en un" permettant de couvrir plusieurs DN. La T-Flex Multi DN 300 comprend une selle inférieure et une selle supérieure en polyester résine isophtalique renforcée de fibres de verre, des crémaillères, des boucles de serrage et un collier de serrage en inox 304, des poignées en polyamide PA6+ 20% FDV, un joint mousse et un corps en EPDM.

Elle convient pour les écoulements gravitaires, l'assainissement et les eaux pluviales. Elle permettra de réaliser des branchements de DN 300 totalement étanches, sur des collecteurs de tous matériaux de DN 600 à 1200.

Comptage & relève à distance

MADDALENA S.P.A. Pollutec, stand 6-J94

Un compteur d'eau électronique à ultrasons

ElecTo Sonic de Maddalena S.p.A. est un compteur d'eau électronique à ultrasons offrant une connectivité flexible vers le monde IoT, une précision de mesure maximale et une technologie de pointe. Ce compteur statique de nouvelle génération est pensé pour les « smart cities ». Il permet de communiquer aussi bien à courte distance avec la technologie WM-Bus traditionnelle qu’à longue distance selon les nouvelles technologies LPWAN (LoRa™, SIGFOX et NB-IoT).

Compact, IP68, ElecTo Sonic peut être installé dans toutes les positions. La mesure repose sur le principe à ultrasons. ElecTo Sonic garantit les meilleures performances de sa catégorie, confirmées par la certification MID R800. Il est conforme aux principales certifications sanitaires internationales.

Il propose une gamme complète de diamètres et de mesures allant de DN 15 à DN 40. Le corps est en laiton afin de fournir la meilleure résistance structurelle au fil du temps et le tube de mesure est à passage libre permettant de réduire les coûts d'entretien. Le totalisateur électronique permet de mémoriser les mesures ; il est équipé d'un large cadran et d'une batterie longue durée. Toutes les informations et les alarmes relatives à l'usager et à la ressource en eau peuvent être contrôlées directement sur le cadran et sont également visibles à distance grâce au module de communication intégré.


NOGEMA TECHNOLOGY - Pollutec, stand 4-L100, M100

Un système de radio-relève de compteurs par smartphone Android

Nogema a développé un savoir-faire important dans l’intégration de solutions mobiles ou embarquées. Depuis 2013, elle conforte son expertise de la mobilité communicante avec les nouvelles plateformes Android et l’identification radio. C’est ainsi qu’elle a lancé en 2017 une solution permettant la radio-relève de compteurs par smartphone Android avec récepteur radio multi-protocole et, par conséquent, ne nécessitant plus d’intervention de l’opérateur. Cette solution multi-protocole gère les principales radios WM-Bus ou OMS du marché comme Diehl Metering, Elster (Honeywell), Kamstrup, Sontex, Bmeters, Itron...

Elle permet un gain de temps important dans les déplacements des techniciens, remonte en temps réel les alarmes de type fuite/fraude et fait intervenir efficacement les agents pour réparer les fuites. Ce qui autorise des économies importantes au niveau temps de relève du parc de compteurs, déplacements et réduction des pertes d’eau. Elle permet par ailleurs de réaliser un géo-référencement du parc de compteurs de manière à retrouver ses compteurs rapidement. Cette solution est particulièrement adaptée lorsque l’on doit transmettre la gestion du réseau d’eau à quelqu’un qui ne connaît pas le parc existant.


PROTECTO - Pollutec, stand 6 K26 J26

Une solution IoT de protection et isolation des compteurs d'eau et de détection de fuite

Protecto propose Protectonnect, une solution IoT de protection et d’isolation des compteurs jusqu’à - 23°C mais aussi de détection en temps réel des fuites dans les installations d’eau.

Par sa technologie connectée et ses différents capteurs embarqués, Protectonnect permet ainsi une gestion rapide du sinistre 24h/24 et 7j/7. En cas de fuite, le client abonné au service et le centre de gestion « fuite » de Connecto sont avertis par une alerte SMS ou mail. La société gère l’alerte aux côtés du client, celui-ci pouvant manquer de connaissances techniques, être absent (maison secondaire) ou ne pas connaître les professionnels dans son secteur.

Protecto lui fournit dans les 24 h un plombier local, une société de recherche et géolocalisation des fuites et, si besoin, alerte le service des eaux. Protectonnect couvre la responsabilité de l’abonné sur l’obligation de protéger son compteur d’eau contre le gel. Ce nouveau service permet ainsi de supprimer aussi bien les surconsommations et surfacturations lorsque la fuite n’est pas détectée rapidement que les périodes sans eau dues au gel du compteur et les dégâts des eaux.

Le pack Protectonnect propose de supprimer les fuites d’eau à partir du compteur dans les maisons mais aussi les immeubles d’habitation collective et les installations industrielles.


SUEZPollutec, stand 4-J182

Un service de préconisations personnalisées sur les usages de l’eau via les compteurs connectés

Les deux-tiers des usages de l’eau nécessitent de la réchauffer avant son utilisation (bain, douche, lave-linge…). La dépense d’énergie nécessaire pour réchauffer cette eau double le coût du m3, ce qui fait de l’eau chaude sanitaire un poste de dépenses majeur. C’est également l’usage qui a le plus fort impact sur le climat puisque l’eau chaude représente plus de 75% du bilan carbone de l’eau domestique, soit environ 2% des émissions totales par habitant.

Les compteurs d’eau communicants qui équipent aujourd’hui 30% des clients de Suez en France proposent aux consommateurs des services d’alerte permettant de détecter les fuites et de s’auto-sensibiliser en surveillant l’évolution de leur consommation d’eau au quotidien. Mais les données issues de ces compteurs connectés permettent d’aller beaucoup plus loin. C’est ce que propose le service ON’connect coach. Sur la base des consommations d’eau relevées chaque jour et des statistiques de débits minimum et maximum journaliers, le service consiste à produire des indicateurs représentatifs des principaux usages (bain, douche, arrosage) ainsi que la quantification des fuites. L’usager peut ainsi consulter :

- Une analyse journalière de la consommation d’eau et un benchmark de cette consommation par rapport à d’autres foyers comparables ;

- Une estimation de la répartition des usages de l’eau du foyer sur différents types d’usages : usages extérieurs (arrosage), courants (bain, douche, lessive, WC) ou anormaux (fuites) ;

- Des indicateurs personnalisés et une évaluation des économies réalisables : performance de la pomme de douche, volume des usages sanitaires (bains, douches), gains possibles en euros par an par une adaptation de l’équipement ou de l’usage ;

- Des conseils génériques pour mieux consommer.

En suivant les indications personnalisées proposées par le service ON’connect coach, un usager peut économiser jusqu’à 200 € par an selon les estimations.

Cybersécurité et sécurité des infrastructures

BIRDZPollutec, stand 4 G157

Une solution de surveillance et d’aide à l’exploitation des poteaux incendie

Ce nouveau système de mesure connecté va permettre aux gestionnaires de réseaux d’eau de mieux piloter et surveiller leur parc de poteaux incendie.

L’Apilink de Birdz enregistre la durée et le niveau d’ouverture du poteau afin d’évaluer les volumes d’eau sortants. Il permet également de détecter, et donc de limiter, les usages inappropriés tels que gaspillages, vols d’eau, Street-pooling, ainsi que les coups de bélier et les à-coups hydrauliques qui sont un des facteurs de la fragilisation des conduites.

Apilink est un système de mesure connecté qui restitue de nombreuses informations pour l’exploitant ou le gestionnaire des réseaux d’eau. Le capteur, connecté par radio, enregistre en particulier la durée et le niveau d’ouverture du PI, afin de calculer les volumes d’eau sortants.

Grâce à cette solution, l’exploitant pourra identifier et quantifier les usages inappropriés ou illicites et les risques de gel ou d’incidents sur le réseau comme sur le poteau lui-même : gaspillages, Street-pooling ou vols d’eau potentiels, désordres hydrauliques tels que les sur-débits prolongés qui peuvent provoquer une dégradation de la qualité de l’eau distribuée, ou encore des vitesses de fermeture importante montrant un risque de surpressions / coups de bélier qui peuvent entraîner une dégradation des conduites et risque de gel.


EJ Pollutec, stand 6 J70

Une trappe pour sécuriser les réseaux vis-à-vis des actes de malveillance

Soucieux de garantir la sécurité des réseaux les plus exposés, la manufacture EJ de Bogny sur Meuse dans les Ardennes a développé le AG Defenso, une trappe double capot certifiée Origine France Garantie et LPCB.

Le LPCB est une certification anglaise qui représente le référentiel le plus utilisé dans le monde pour assurer la sécurité physique des équipements d’accès tels que les trappes et capots.

Au travers de cette certification, la trappe AG Defenso protège le réseau pendant 10 minutes d’attaques intentionnelles (attaque à la masse, perceuse, meuleuse etc…).

Les articulations charnières et le verrouillage par cadenas haute sûreté ont été entièrement dissimulés afin de garantir un niveau de sécurité optimal. La trappe sur mesure, en acier galvanisé, est destinée à tous types de réseaux, qu’il s’agisse d’eau potable, d’assainissement ou de télécommunications. Les doubles capots sont articulés et assistés pour garantir un effort de levage réduit et s’adaptent donc à l’exploitation régulière du réseau concerné.


PHOENIX CONTACTPollutec, stand 5 E142

Assurer une disponibilité élevée des installations et des process

Le coût moyen d’une cyberattaque est de 300 000 euros, sans compter la perte de productivité qui s’y rattache. Phoenix Contact propose donc son expertise en cybersécurité industrielle, afin de protéger les systèmes et les installations, et permettre la sauvegarde des savoir-faire et de tous les actifs de données sensibles.

Phoenix Contact propose notamment une sélection riche et variée de solutions permettant d’assurer la sécurité des réseaux de communication contre les accès non autorisés et les logiciels malveillants. Protéger efficacement les différents sites de production, tel est l’objectif principal de ses solutions.

Phoenix Contact propose également de nombreuses solutions de protection contre le risque foudre. Les normes et la législation Française impliquent la protection de certaines installations lorsque la sécurité des personnes ou de l’environnement est concernée. Mais le risque de pannes dues à la foudre peut également engendrer des coûts de maintenance et d’exploitation, notamment dans le domaines de l’eau dont les sites sont très vulnérables. La large gamme de parafoudres et protections antisurtensions proposée permet de limiter ce risque et accroître la disponibilité des systèmes instrumentés et automatisés.


VAGPollutec, stand 6 E97

Poteau d’incendie VAG Nova-F : la solution VAG pour la France

Avec plus de 145 ans d’expérience, VAG fait partie des principaux fournisseurs de solutions pour les réseaux de distribution d’eau potable et de traitement des eaux usées et offre un large portefeuille produits : vannes à opercule, vannes papillon, vannes à guillotine et murales, vannes de régulation, vannes annulaires, ventouses et accessoires de raccordement.

Les poteaux d’incendie VAG Nova-F DN80 -100 – 150, conformes aux normes et agréés marque NF, apportent des solutions nouvelles pour assurer la défense incendie des communes et industries. L’interchangeabilité des pièces détachées, la qualité des matériaux assurent un coût réduit de l’entretien.

Des solutions innovantes comme la double sécurité d’isolement, le clapet antiretour intégré ou le Kit « SP » anti street-pooling montrent les capacités du groupe VAG à innover et être à l’écoute des exploitants et des gestionnaires.

Dépollution des sols

ENVISANPollutec, stand 4 D160

Valoriser des sédiments non immergeables

Fin 2015, Envisan, filiale d’un des leaders mondiaux du dragage, a inauguré son premier centre français de traitement de terres et sédiments (CPEM) en région PACA. Implanté à Toulon, le centre s’adresse aux maîtres d’ouvrage et aux entrepreneurs qui gèrent des projets comprenant des problématiques de pollution de déblais, de terres ou de sédiments.

Pour élargir son éventail de solutions de traitement et de valorisation, Envisan investit aujourd’hui dans une installation de pointe qui permettra au CPEM d’orienter une plus grande part de matériaux vers des voies de valorisation. La nouvelle unité de traitement permet de procéder au lavage physico-chimique des terres et des sédiments qui présentent des contaminations élevées aux métaux lourds, hydrocarbures et PCB. Elle combine deux techniques séparatives : l’une par voie sèche qui permet d’isoler différentes fractions grenues valorisables, et l’autre par voie humide qui permet de concentrer les contaminants avec les fractions minérales fines non valorisables.

Doté de cette nouvelle unité, le CPEM sera en mesure de valoriser des matériaux qui, en PACA, étaient jusque-là exclusivement destinés aux installations de stockage de déchets non-dangereux et dangereux (ISDND, ISDD). Les matériaux (terres ou sédiments) qui arrivent dans cette unité sont séparés en plusieurs fractions : les sables et les particules fines résiduelles. Ils passent dans des hydrocyclones en série qui trient les sables suivant différentes coupures. Ces sables sont destinés à être utilisés sur des chantiers de voirie notamment. Les fines résiduelles sont floculées puis concentrées et déshydratées dans des filtres-presses à chambres. Les gâteaux de filtration ainsi obtenus contiennent tous les contaminants initialement présents dans le matériau introduit dans l’unité.

Correspondant en général à moins de 40% du volume initial, ils sont alors destinés à une ISDND ou une ISDD, en fonction de la concentration de polluants qu’ils contiennent.

Le CPEM traite ensuite les eaux de process dans son installation de traitement des eaux. Ces eaux sont ensuite réinjectées dans le système ou utilisées sur site pour la lutte contre l’envol de poussières.


SUEZPollutec, stand 4-J182

Des terres dépolluées réemployées en matériaux alternatifs

Qu’elles soient polluées ou non, les terres excavées lors d’un projet d’aménagement constituent un enjeu environnemental en termes de préservation des ressources naturelles.

Au travers de son expérience dans la dépollution et le traitement de terres polluées, Suez propose depuis plusieurs années les plateformes Neoter qui permettent de regrouper et de traiter des terres polluées. Le groupe innove aujourd’hui en proposant des matériaux alternatifs issus de ces terres et matériaux traités. Une gamme complète de matériaux est ainsi disponible pour différents usages : Neosol pour les projets d’aménagement, Neograve et Neomat pour les techniques routières et Neovegetal, terre fertile pour les aménagements paysagers.

Ces différents matériaux sont caractérisés selon les normes « métier » et élaborés dans un cadre réglementaire suivant le guide de gestion des terres excavées (MTES/BRGM) ou des Guides SETRA/Cerema pour le réemploi de matériaux.

Drainage

ACO S.A.SPollutec, stand 6-E20

Un caniveau monolithique à fente 100% composite à classe de résistance F900

ACO élargit sa gamme et lance cette année un caniveau monolithique à fente, régulateur de débit, de classe de résistance F900, avec corps et feuillure en Composite.

Cette feuillure 100% composite est agréée PMR. Ainsi, les caniveaux ACO Qmax en polyéthylène peuvent être équipés, indifféremment, de couvertures en fonte, en acier galvanisé et désormais en composite en classe de résistance F900. Ce caniveau de forte capacité hydraulique régule le débit en stockant un volume d’eau important. Sa forme ronde ou ovoïde permet une montée en charge puis une restitution progressive des eaux vers le réseau, en aval, à un débit maximum. Il évite ainsi de surcharger les collecteurs en écrêtant les fortes pluies d’orage. Disponible avec l’ensemble des feuillures, ACO Qmax est proposé en 6 tailles (900 mm, 700 mm, 550 mm, 350 mm, 225 mm ou 150 mm) permettant ainsi de drainer efficacement des zones de grandes superficies allant de 390 m² à 31 700 m² pour 100 ml de caniveaux.

Son corps en polyéthylène assure la protection des eaux tandis que ses feuillures intégrées en composite noires ou grises s’intègrent parfaitement dans les surfaces de revêtement de sol. Les caniveaux ACO Qmax sont à la fois légers et robustes. Proposés en éléments de deux mètres découpables, ils s’adaptent aux contraintes topographiques du chantier. Ils se posent rapidement, sans aucune assistance et permettent un montage en cascade. La feuillure composite offre une solution d’alignement qui solidarise les feuillures entre elles, empêchant ainsi tout déplacement et garantissant un aspect linéaire parfait. Le système est livré avec une protection en composite sur la surface extérieure de la feuillure pour la protéger des projections de cailloux lors de l'installation. Outre ses 6 tailles de caniveaux, la gamme ACO Qmax comprend 9 modèles de feuillures. En fonte, en acier galvanisé ou en composite, chaque feuillure répond à de hautes exigences en matière de performance, de longévité et de protection de l’environnement.


Eau potable

ECOBULLES Pollutec, stand 4-L100, M100

Traiter le calcaire au CO2

Écobulles® est spécialisée dans la technologie d’injection de CO2 dans l’eau pour le traitement du calcaire (procédé sans sel), dans la maison, les collectivités et les industries. « L’action s’apparente aux effets du vinaigre blanc, mais en beaucoup plus doux, sans goût pour l’eau et sans danger pour les canalisations. C’est aujourd’hui la seule alternative sur le marché qui combine efficacité incontestable et respect de l’environnement », rappelle Hélène Dauchelle, responsable marketing et communication chez Écobulles®.

Seule technologie à prodiguer un effet curatif sur les installations, sans surconsommation d’eau et sans rejet de chlorure, ce procédé respecte l’eau et l’environnement sans avoir besoin d’un raccordement au réseau d’eaux usées.

La nouvelle gamme de produits présentée par Ecobulles a d’ailleurs été pensée pour les professionnels. Au programme, un boîtier de pilotage complètement revu avec des fonctionnalités avancées permettant de gérer facilement plusieurs équipements en parallèle. « Notre nouvelle gamme est équipée d’une carte électronique conçue et développée spécifiquement pour répondre aux besoins des collectivités et industries. Celle-ci apporte de nombreuses fonctionnalités : détection de microfuites, programmation de seuils d’alerte de consommation d’eau, trois modes d’action (économique, normal et curatif) programmables selon les jours et les heures... », souligne Ludovic Baudart, P.-D.G. de l’entreprise. La carte électronique, provenant d’un fabricant français, est aussi directement intégrée chez Écobulles. Il faut aouter à cela un écran LCD plus large et des menus beaucoup plus intuitifs. « Traiter le calcaire par injection de CO2 alimentaire dans l’eau est déjà considéré comme une avancée majeure par de nombreux professionnels, tant pour son incontestable efficacité que pour son caractère environnemental. Ce nouveau système peut désormais être connecté afin de simplifier la vie des gestionnaires de parcs », conclut Ludovic Baudart.

EUROCHLOREPollutec, stand 5 123

Un nouveau procédé pour éliminer l’excès de fer et de manganèse

De fortes concentrations en fer et manganèse peuvent être source de désagréments visuels et organoleptiques et entraîner une dégradation prématurée des ouvrages de distribution et de stockage (corrosion, colmatage). Il est donc nécessaire de traiter ces deux éléments. Les références qualités fixées par le code de la santé publique sont les suivants : [Fe2+] < 0.2 mg/L et [Mn2+] < 0.05 mg/L.

Les procédés conventionnels pour éliminer le fer et le manganèse sont soit biologiques (implantation de bactéries permettant en milieu aérobie une oxydation biologique), ou physico-chimiques (une aération intensive ou une oxydation chimique au moyen d’oxydants puissants). Ces procédés conventionnels présentent chacun des inconvénients : difficultés pour maintenir les conditions idéales pour le développement des bactéries, dosage précis de l’oxydant. De plus, ces méthodes ne permettent pas un traitement simultané du fer et du manganèse.

Eurochlore propose donc un nouveau procédé pour éliminer le fer et le manganèse : l’utilisation d’un média filtrant qui catalyse la réaction d’oxydation : l’Aquamandix.

L’Aquamandix est un dioxyde de manganèse naturel concassé, sans additifs et exempt de contamination. Le fer et le manganèse dissous dans l’eau sont oxydés puis précipités et retenus dans la masse filtrante. Son utilisation est agréée pour le traitement des eaux potables et répond à la norme EN 13752 : produits utilisés pour le traitement de l’eau destinée à la consommation humaine – Dioxyde de manganèse.

La mise en œuvre de l’Aquamandix est aisée. Un simple remplacement du sable est nécessaire (10 à 30 % selon le taux de manganèse dans l’eau brute). L’Aquamandix se mélange alors au sable pour former un filtre bi-couche où il est positionné en sandwich. Dans cette position, la partie haute du filtre (sable seul) permet de retenir les précipités de fer préalablement formés lors de l’aération de l’eau brute. Le reste du fer et le manganèse dissout seront ensuite oxydés au contact de l’Aquamandix puis précipités et retenus dans le filtre. L’accumulation des précipités de fer/manganèse doit être enlevée du filtre par des contre-lavages réguliers.

Les principaux avantages de cette méthodes d’élimination du fer et du manganèse sont :

- Un coût de mise en œuvre et d’exploitation faible ;

- Ne requiert pas une gamme de pH idéal ;

- Ne nécessite pas une régénération au KMnO4 ;

- Transmet son activité aux grains de sable environnant ;

- Fonctionne même en présence de NH4 ;

- Permet également d’éliminer une partie d’As, Al et H2S.


INGENIO

Traiter naturellement le calcaire en adduction d’eau

La gamme d’anticalcaires naturels Acquacalc-Plus® d’Ingenio, destinée aux usines de potabilisation et d’adduction d’eau, permet de traiter des réseaux sans limitation de longueur. Les appareils, fabriqués localement en acier inox 316L, sont conçus pour agir en préventif et en curatif avec une action rémanente et pour fonctionner sans entretien ni consommables.

L’entreprise, implantée en Cévennes, s’est récemment agrandie avec la création d’un nouveau laboratoire d’essais sur l’étude hydraulique des vortex et d’une nouvelle chaîne de production. L’avancée technologique développée par Ingenio depuis 1999, permet de générer des économies en énergie (fuel, gaz, électricité, bois), en produits chimiques et en maintenance grâce à la suppression de l’embouage, de la corrosion et de l’entartrage des réseaux thermiques avec une clarification de l’eau très rapide (de quelques jours à quelques semaines selon la qualité de l’eau existante).

Face à la demande croissante de nombreux bureaux d’études et d’ingénierie en thermique, l’entreprise propose des formations in situ sur la pathologie, les désordres et le traitement d’eau des installations HVAC et organise des cycles de conférences en France pour sensibiliser les acteurs professionnels aux bienfaits du traitement d’eau sans chimie.


SIEMENS SASPollutec, stand 5-F150

Un cytomètre en flux automatique pour la surveillance microbiologique de l’eau

Outil de mesure cytométrique du nombre total de cellules microbiennes (TCC), le BactoSense TCC ou LDC de Photometer permet de déterminer l’empreinte microbiologique de l’eau et le rapport de taille des cellules (LNA/HNA).

La mesure, manuelle ou en ligne, fonctionne avec deux types de cartouches recyclables TCC et LDC. Ses principaux avantages sont les suivants :

- Détection de plus de 99% des cellules microbiennes ;

- Résultats disponibles en 20 minutes seulement ;

- Résultats plus rapides, réalistes et moins chers que les mesures de laboratoire HPC ;

- Réglages flexibles des seuils et alarmes ;

- Utilisation et maintenance conviviales ;

- Cartouche sécurisée contenant tous les produits chimiques et déchets ;

- Pas de manipulation de produits chimiques ni de préparation d'échantillons ;

- Appareil compact et peu encombrant ;

- Connexion simple aux systèmes d'exploitation par de nombreuses interfaces.

Le BactoSense est adapté pour toutes les situations nécessitant une mesure immédiate et fiable de la qualité de l’eau potable :

- Surveillance de la qualité de l'eau brute, des procédés de traitement d'eau ;

- contrôle du réseau de distribution lors de travaux de maintenance, rétro-lavage filtre à sable ;

- surveillance d'installations privées et publiques ;

- détection rapide de contaminations bactériennes ;

- intégration possible à un système d'alerte rapide.

Il trouve ses applications principales dans le traitement et la distribution d’eau, l’alimentation et boisson, la pharmacie et la cosmétique, les laboratoires et universités, etc.


SUEZPollutec, stand 4-J182

Une solution modulaire et personnalisée pour renforcer le suivi de la qualité de l’eau potable

Suez place le numérique au cœur de ses innovations pour accompagner l’ensemble des parties prenantes dans la préservation des ressources. C’est le cœur d’activité de sa filiale dédiée, Smart Solutions, qui compte 250 experts dans les métiers de l’environnement, de l’informatique technique et des data sciences. Ceux-ci assurent la collecte et le traitement des données du groupe et de celles des clients pour alimenter des applications expertes dans le domaine de l’environnement au sens large.

L’eau potable est le produit alimentaire le plus contrôlé qui peut être exposé à des pollutions accidentelles. Pour anticiper les variations de qualité de l’eau potable et accroître la réactivité en cas d’anomalies ou de pollutions éventuelles, Suez a conçu Aquadvanced Quality Monitoring, une solution modulaire et personnalisée qui permet de renforcer le suivi de la qualité de l’eau potable face aux enjeux accrus de conformité et de sécurité. Aquadvanced Quality Monitoring détecte et localise en temps réel des anomalies de la qualité de l’eau potable grâce à la mise en place de sondes à des points de contrôles stratégiques du réseau de distribution. Ces sondes mesurent simultanément jusqu’à 8 paramètres physico-chimiques et bactériologiques et permettent d’agir au plus vite en cas de risque avéré. Pour les installations dépourvues d’énergie, l’offre s’accompagne d’un dispositif d’alimentation autonome breveté fournissant l’énergie aux équipements. Les applications sont nombreuses : surveillance ciblée et continue sur des zones ou dans des bâtiments sensibles (crèches, écoles, hôpitaux ou maisons de retraite), surveillance lors d’événements sportifs, culturels ou festifs, via la mise en place de dispositifs de surveillance permanents ou renforcés temporairement. Aquadvanced Quality Monitoring permet également d’accompagner des projets de réduction du chlore résiduel dans l’eau potable, par le suivi et l’optimisation de la juste dose nécessaire.

Eaux de loisirs

SORODISTPollutec, stand 6 G56

Une couverture liquide pour économiser l’eau et l’énergie des piscines

L’évaporation de l’eau est la source principale de perte d’énergie dans les piscines et bassins de baignade. Des solutions existent déjà (couvertures par film, volets roulants, abris de piscine…) mais elles ne sont pas toujours abordables ni facile à entretenir.

La solution HeatCover réduit l’évaporation et la déperdition de chaleur. Sous forme liquide, elle est composée de molécules réfractaires qui forment un film invisible à la surface du bassin. Elle est entièrement biodégradable, n’a ni goût ni odeur, est inoffensive pour la santé et n’engendre aucun sous-produit (elle s’évapore après 48 h sous forme d’H2 et de CO2). Il suffit de l’injecter en très faibles quantités (1 à 2 ml par m² par 24 h) à l’aide d’une pompe doseuse pendant le cycle de filtration de la piscine. Par sa température d’ébullition plus élevée que celle de l’eau, le HeatCover autorise une réduction de 50% de l’évaporation. Il permet de réaliser des économies d’eau, d’électricité (cf. utilisation réduite de la pompe à chaleur et du déshumidificateur en intérieur) et de produits de traitement pour la piscine. Il offre également un cadre plus esthétique et confortable aux piscines couvertes ou sous abri puisqu’il évite la condensation.

HeatCover constitue donc une alternative à la bâche à bulles évitant les manipulations à répétition durant la pleine saison. Le produit qui a déjà fait ses preuves en Belgique et aux Pays-Bas est compatible avec toutes les piscines (intérieures et extérieures) et avec tous les systèmes de filtration. Il s’adapte aussi bien aux piscines résidentielles qu’aux établissements collectifs qui souhaitent réaliser des économies en frais de fonctionnement.


Eaux de process

BWT - Pollutec, stand 5-G158

Supprimer l’intégralité des chlorates et des perchlorates dans l’eau alimentaire et l’eau d’ingrédient

Cette innovation, reposant sur l’osmose inverse, permet de supprimer l’intégralité des chlorates et des perchlorates dans l’eau alimentaire et l’eau d’ingrédient destinées à produire le lait infantile. « Les tests effectués en laboratoire et un essai chez un important industriel laitier sur les lignes de production de lait infantile montrent que ce process permet de passer sous les seuils de détection en matière de chlorates et perchlorates, souligne Thomas Féron, Responsable commercial industrie chez BWT. Le système Bluwell de BWT, couplé au process, permet de suivre la durée de vie de la membrane, évitant toute dérive des paramètres clés.


CHEMDOC WATERPollutec, stand 6 B99

Du nouveau en matière de traitement des eaux de chaudières

Chemdoc Water Technologies fabrique depuis vingt ans des équipements pour les eaux industrielles et l’eau potable. Elle a notamment décliné le système Optiperm, basé sur une osmose inverse de dernière génération, pour la déminéralisation de l’eau des chaudières vapeur industrielles de 1 MW à 20 MW.

La déminéralisation de l’eau se fait avec un résiduel. Les membranes basse pression offrent un bon compromis qualité/consommation énergétique/durabilité. Et la conception double train garantit la continuité de service (24h/24h).

Le système repose sur un process automatisé et un pilotage à distance. Il permet un suivi des performances en temps réel via des capteurs d’état de fonctionnement, débits, conductivité, pression. En plus des économies de sels et de produits chimiques, Optiperm autorise des économies d’énergie importantes, les montants constatés étant de 30% à 70% des coûts du cycle de l’eau de la chaufferie. Il est ainsi éligible aux certificats d’économies d’énergie CEE IND UT 125.

Mais Chemdoc Water va au-delà du seul système Optiperm : elle propose en exclusivité une application accessible en ligne qui permet d’effectuer la simulation du bilan complet du cycle de l’eau chaufferie et d’établir avec précision les pertes des purges de déconcentration et les économies réalisées par l’industriel. Utiliser cette application OptiSoft permet donc aux bureaux d’études thermiques et aux industriels d’accéder à une information déterminante dans leur audit d’efficacité énergétique. Cette information est souvent méconnue car complexe à déterminer.

Elle implique souvent la pose de capteurs qui s’avèrent inefficaces du fait de la pression et des températures élevées (180°C). Avec l’appli OptiSoft, le calcul se fait sur six paramètres et en instantané.


Eaux pluviales

ACO S.A.S Pollutec, stand 6-E20

Une nouvelle SAUL chez ACO

ACO Stormbrixx SD est une nouvelle SAUL ( structure alvéolaire ultralégère) simple à mettre en œuvre et durable, destinée à la rétention ou l’infiltration des eaux pluviales, sous espaces verts et voies de lotissement. Elle répond aux contraintes des politiques urbaines d’aménagement en matière d’eau de pluie afin de limiter les risques d’inondation.

Ce système de construction modulaire permet la rétention et l’infiltration des eaux. Son importante capacité de stockage, 97% de vide, réduit considérablement les volumes de terrassement pour la réalisation de bassins d’orage. Composé de deux demi-modules en Polypropylène recyclable, juxtaposables et empilables, le format modulable d’ACO Stormbrixx SD offre une totale flexibilité de conception. Les pièces s’empilent les unes au dessus des autres afin de créer une cellule et chaque cellule s’emboîte l’une à côté de l’autre.

Les dimensions des demi-modules (L x l x H : 1200 x 600 x 500 mm) permettent un assemblage rapide, de façon décalée ou croisée, des différents niveaux de la structure et ce, dans des configurations multiples, toujours en adéquation avec les exigences du site.

Chaque demi-module est constitué de 8 éléments en colonnade, assemblés entre eux au moyen d’un système breveté qui permet le verrouillage par paire des colonnes, assurant à l’ensemble de la construction un maximum de stabilité ainsi qu’une grande résistance à la charge et au fléchissement.

ACO Stormbrixx SD comprend également :

- des couvercles de surface liés par quatre unités, pour garantir la bonne tenue du géotextile (cette membrane assure une excellente filtration des eaux) ou de la géomembrane,

- un panneau latéral, ferme le bassin sur sa périphérie et supporte aussi latéralement la pression du sol,

- des connecteurs pour lier les modules et les différents niveaux de structure entre eux, empêchent tout mouvement des couches les unes par rapport aux autres.

Fabriqué en Polypropylène, ce matériau confère au système sa légèreté (9.5 kg pour un demi module) et lui permet d’être manuportable et facilement manipulable.

TENCATE Pollutec, stand 6 H54

Une solution capable de fixer et d’éliminer les hydrocarbures des eaux de ruissellement

Souhaitant répondre au mieux aux besoins du marché et forte de son engagement en matière de préservation des ressources naturelles, TenCate Geosynthetics lance cette année TenCate GeoClean, une solution capable de fixer et d’éliminer naturellement les hydrocarbures des eaux de ruissellement.

TenCate GeoClean est un non-tissé de structure unique qui permet de laisser s’infiltrer dans le milieu naturel une eau de ruissellement débarrassée des hydrocarbures. Il suffit de l’installer à proximité de la source de pollution (sous la couche de roulement ou sur les bas-côtés des surfaces circulées) et il fixe les hydrocarbures présents dans l’eau de ruissellement puis laisse s’infiltrer une eau propre. TenCate GeoClean favorise activement le développement d’un microbiote naturel et durable pour dégrader les hydrocarbures à l’intérieur de sa structure poreuse tridimensionnelle de filaments continus.

TenCate GeoClean s’installe notamment dans les fossés routiers, sous les plateformes de chantiers, les parkings et chaussées perméables, les bassins d’infiltration, où il épure l’eau durablement et sans entretien.


WAVIN

Wavin présente Q-BIC Plus, un nouveau système de rétention et d’infiltration des eaux pluviales

Modularité optimisée, rapidité de mise en œuvre multipliée par deux et accessibilité simplifiée, constituent ses atouts majeurs grâce à cette nouvelle conception.

Le produit vient compléter le système Q-BIC. Lancé en 2006, il bénéficiait déjà d’un Avis Technique du CSTB validant sa haute résistance aux charges ainsi qu’une certification CSTBat associée.

Modulable, Q-BIC Plus permet de réaliser un bassin sur-mesure, quels que soient le terrain et l’espace disponible. Il se caractérise par une performance hydraulique élevée, de diffusion, de remplissage et de vidange. Le système se décline en quatre dimensions de raccordements : 160, 200, 315 et 400 mm de diamètre. Les puits d’inspection intégrés et les raccordements directs sur tous les côtés grâce aux accessoires de connexion, offrent une adaptation totale aux contraintes de l’environnement, tels que les réseaux avoisinants existants en ville, les connexions possibles limitées…

Les grands volumes de stockage, pouvant atteindre des milliers de m3, sont accessibles sur toutes les hauteurs et dans toutes les directions. Les ouvertures présentes sur les plaques latérales permettent de nettoyer le géotextile par hydrocurage et de préserver ainsi la capacité d’infiltration des surfaces. Grâce aux canaux profilés à fond lisse, les ouvrages sont totalement inspectables par caméra.

Pesant 14 kg pour 416 litres de stockage net, Q-BIC Plus se distingue par sa légèreté, facilitant la préhension et l’installation sur chantier. Les connecteurs et poignées intégrés, ergonomiques, simplifient la mise en œuvre en comparaison aux systèmes classiques recourant à des clips séparés. Aucun outil complémentaire n’est requis ! Pratique, l’ensemble des accessoires - plaques latérales, de connexion, connecteurs de tube… s’emboîtent aisément.


Eaux usées (traitement, recyclage, réutilisation)

ATLANTIQUE INDUSTRIEPollutec, stand 4 M149

Un nouveau support de biofilm

EC'EAU mutag BioChip 25™ commercialisé par Atlantique Industrie est un support de biofilms favorisant la dégradation biologique dans le cadre de systèmes MBBR, IFAS ou Anammox. Il se caractérise par une surface exceptionnellement grande (plus de 4.850 m²/m³) et protégée des influences mécaniques. L’importance de cette surface, combinée au système de pores optimisé et aux propriétés spécifiques du matériau, permet de déposer une grande quantité de biomasse active par mètre cube de support.

Le Mutag BioChip25™ peut être utilisé pour l'élimination de la DCO, DBO, la nitrification, la dénitrification et le procédé Anammox par exemple. Son application se caractérise par des taux de dégradation extrêmement élevés et une grande stabilité des processus.

Sa durée de vie est comparable à celle d'autres matériaux fabriqués en PE (20 ans et plus). Le Mutag BioChip 25™ ne casse pas et ne génère qu’une faible énergie cinétique.


BLUECHER GMBH Pollutec, stand 5-H163

Un adsorbeur continu à contre-courant et flux continu

L'état de l’art en traitement d’eau potable, d’eaux usées et d’eaux de procédé présente plusieurs inconvénients majeurs. C’est pourquoi Bluecher a souhaité développer une technologie qui, tout en maintenant le principe physique de base de l’adsorption, suit une démarche nouvelle et offre des avantages durables, y compris lors du traitement de substances problématiques.

Son adsorbeur continu à contre-courant remplace les adsorbeurs conventionnels à lit fixe. Il autorise la substitution d’adsorbants régénérés aux adsorbants chargés, en flux continu. La zone de transfert de masses est fixée et un lit non fluidisé composé d’adsorbants Saratech se déplace. Il présente les avantages suivants :

- Maîtrise complète du processus ;

- Adaptation in situ aux concentrations fluctuantes des contaminants à l’entrée ;

- Adsorption en circuit fermé et régénération continue sur place ;

- Encombrement réduit ;

– Pas de perte de temps due à une immobilisation lors du remplacement des adsorbants ou du nettoyage ;

- Adsorption et régénération sur place ;

- Réduction des coûts grâce à une utilisation complète des adsorbants ;

- Extrême haute performance lors de l’élimination de micropolluants tels que les substances pharmaceutiques, les pesticides, les hydrocarbures poly-fluorés, etc.

Cet adsorbeur est donc indiqué à la fois pour les stations d’épuration et installations d’eau potable et les process industriels et traitement des eaux industrielles.

BWTPollutec, stand 5-G158

BWT présente un trieur d’effluents

BWT va présenter à Pollutec un trieur de condensats dédié à la récupération et la revalorisation des effluents pour la filière des produits laitiers. Pourquoi un trieur de condensats ? « Parce que 90% de la pollution est contenue dans 10% des effluents » souligne Thomas Féron, Responsable commercial industrie chez BWT. « Nous avons eu l’idée de développer une technologie qui permette, en ligne, de trier ces effluents pour les aiguiller, en fonction de leur qualité, sur une filière de traitement ou une filière de valorisation ».

Les enjeux sont importants puisqu’ils reposent sur une augmentation des quantités d’eau réutilisées, une diminution du volume des effluents rejeté, associant gains environnementaux et gains financiers.

« Jusqu’à maintenant, sur les trieurs d’effluents classiques, les critères de tri reposaient sur la conductivité et la turbidité, ce qui n’était pas très pertinent. Nous avons travaillé sur un autre concept qui permet, après le passage de l’effluent dans un spectromètre spécifique, de mesurer une longueur d’onde et d’obtenir un spectre en fonction de la charge de l’effluent ce qui permet d’identifier plusieurs qualités d’effluents et ainsi d’effectuer un tri ».

Les premiers tests, effectués en conditions réelles chez un important industriel breton, ont permis d’identifier 9 qualités de condensats qui ont débouché sur la création de 3 filières : une filière de traitement et deux filières de revalorisation (vapeur et CIP, nettoyages).

Le procédé est adaptable à toutes les industries, dès lors que l’on retrouve des condensats.


CHEMDOC WATER Pollutec, stand 6 B99

Réutiliser les effluents industriels

Face à la question de plus en plus cruciale de l’accès à la ressource en eau, la réutilisation des effluents devient une nécessité. Chemdoc Water Technologies présente R-Oasys, un équipement 100% membranaire de traitement des eaux usées traitées pour réutilisation immédiate.

Intégré et compact, ce système associe ultrafiltration et nanofiltration. Cette double technologie membranaire apporte la garantie d’un process fiable, exempt de bactéries, pathogènes et odeurs et répondant aux critères les plus élevés de la norme ISO 16075 (eaux de catégorie A), le tout, sans utiliser de produits chimiques.

Le système compact de reuse R-Oasys se met en service rapidement car il ne nécessite pas de travaux de génie civil. Son fonctionnement est entièrement automatisé (cf. pilotage et suivi temps réel par capteurs) et affiche une faible consommation énergétique.

L’avantage majeur du R-Oasys est qu’il permet d’atteindre les objectifs les plus stricts d’eau traitée (catégorie A de la norme) à un coût compétitif par rapport à l’eau du réseau. Le coût d’exploitation se situe en effet entre 0,3 et 0,6 € le m3/traité.

R-Oasys est proposé en trois versions standards : 20, 50 et 100 m3/jour.

D’autres versions sont possibles sur mesure jusqu’à 1000 m3/jour.


CLEEF SYSTEMPollutec, stand 6 K26 J26

Un procédé pour valoriser les effluents graisseux

Après sa toute première solution capable de transformer des boues de STEP en combustible par « friture » dans un bain d’huile à 140°C, Cleef System développe un nouveau procédé visant à valoriser les effluents graisseux.

Le procédé ProGraisses permet en effet d’extraire et purifier les huiles contenues dans les résidus de bacs à graisses en vue de leur valorisation énergétique (combustion, bio-carburants, procédé Cleef). Destiné à être implanté dans une logique de proximité afin de répondre au mieux aux besoins des collecteurs, ProGraisses permet de créer des boucles courtes d’économie circulaire à l’échelle locale.

Après plus d’un an de recherche et développement, Cleef System a démarré la première unité pilote ProGraisses sur son site de Châteaurenard, près d'Avignon. D’une capacité actuelle de 700 t/an, cette installation atteindra à terme 3 500 t/an.


NEREUS

Des solutions innovantes en matière d’extraction et de recyclage d’eau

Acteur de la filière industrielle et environnementale française, l’entreprise Nereus développe des solutions innovantes d’extraction et de recyclage d’eau. Sa dernière unité pilote grande échelle est installée dans un éco-quartier d’Anvers (Belgique) et repose sur les toutes dernières technologies en matière de stripping de l’azote en ligne, disques de nanofiltration céramique, osmose inverse très basse pression, UV-C catalysé, etc. Les eaux grises du quartier sont non seulement réutilisées comme eau potable par les habitants, mais la chaleur contenue dans les eaux usées est également valorisée à l’aide d’une double pompe à chaleur afin de chauffer les locaux d’un restaurant. L’utilisation intelligente de LED et d’une ventilation double flux contribuent également à rendre cette solution plus économique et écologique qu’une distribution d’eau conventionnelle.

Les dernières technologies de surveillance chimiques et bactériologiques (online bacteria monitoring + online spectro-photometer) sécurisent l’eau ainsi restituée.

OVIVE Pollutec, stand 4 H146

Eaux industrielles : Ovive développe le recyclage

Le recyclage des eaux usées industrielles consiste à récupérer tout ou partie du volume rejeté pour le réintégrer dans une boucle de process. Avant d’être réinjectées dans le circuit, ces eaux, subissent pour la plupart un traitement plus ou moins complexe suivant l’usage auquel elles sont destinées.

Au niveau industriel, les projets de recyclage se développent pour plusieurs raisons : indépendance en terme de ressource, volonté de réduire ses consommations, développement de technologies innovantes.

Depuis la création d’Ovive en 1999, les projets de recyclage d’eau ont toujours été présents mais rarement réalisés pour des raisons financières. Depuis 5 ans, les industriels ont une réelle volonté de gérer leurs flux hydrauliques et de mettre les moyens techniques et financiers pour recycler leurs eaux. Ovive est donc régulièrement consulté par des industriels d’activités diverses (aéronautique / déchet / imprimerie / chimie…).

Les eaux à recycler sont d’origines différentes (eaux neuves de rinçage, eaux grises, eaux usées industrielles …) et pour des réutilisations différentes : défense incendie, réintégration dans un circuit d’eau sanitaire, réintégration en process. C’est donc en fonction de la qualité souhaitée des eaux à recycler qu’Ovive adapte différentes technologies : filtration membranaire, traitement chimique, traitement biologique, traitement antibactérien.


CAPTERALL® BY SOLVAYPollutec stand 4-F92

Capturer les métaux lourds et contaminants dans les eaux industrielles

Des réglementations plus strictes et des contrôles plus fréquents exercent une pression accrue sur les sites industriels afin de réduire le niveau de métaux lourds dans leurs eaux usées. Pour aider les industries à relever les défis de la durabilité et des réglementations actuelles et futures, Solvay a développé Capterall, une solution unique et complète (produit, processus et services).

Capterall est un agent non-toxique capable de capturer une large gamme de métaux lourds et d’autres contaminants comme les particules en suspension, quelques organiques (HAP, COD, BOD..) et anions comme le Fluor provenant des eaux usées. Le traitement pour capturer les contaminants se faisant en une seule étape, cela augmente l’efficacité et réduit les OPEX.

Capterall présente les avantages suivants :

- Agent non-toxique

- Plus de 30 métaux capturés

- Pas de sensibilité importante par rapport au pH (capable de fonctionner dans une gamme de pH de 5 à 10)

- Large gamme de métaux: mono, bi et trivalent mais également certains anioniques

- Facilité de gestion de l’installation (gestion des pics, pas d’analyses amont,...)

- Facilité de gestion des résidus

- Recyclage et réutilisation de l’eau dans le processus.

Capterall aide ainsi les industriels à tirer le maximum de leur équipement pour transformer les défis environnementaux en nouvelles opportunités et améliorer leur performance environnementale.


ULTRAEPUR

Filières pétrolières et gazières : des solutions de traitement innovantes

OriginClearest développe des solutions de traitement électrochimique innovantes et exclusives. La technologie propriétaire Electro Water Separation (EWS) d’OriginClear, à laquelle viennent s’ajouter deux modules d’oxydation avancée (AOx et AOxPlus), est particulièrement efficace dans le traitement des eaux de reflux produites et utilisées par les filières pétrolières et gazières ou pour le traitement de la DCO récalcitrante, ou DCO dure, pour tous types de rejets liquides industriels ou agricoles.

EWS élimine efficacement les substances organiques et inorganiques non solubles telles que les hydrocarbures libres ou en émulsion et les solides en suspension. Ce module utilise la coagulation catalytique et l'électro-flottation pour la floculation de ces matières et leur remontée à la surface de l’eau, d’où elles peuvent être extraites le plus souvent sous la forme de boues.

En synergie avec EWS, ou en module séparé, AOx et AOxPlus sont deux puissant générateurs d’oxydants in situ, sans ajout de réactifs ou d’agents chimiques. Le procédé élimine les bactéries et oxyde la plupart des métaux lourds qui n’ont pas été traités par la coagulation via EWS, ainsi que de nombreux contaminants organiques miscibles et dissous. Il a été démontré que le process combiné EWS/AOx élimine 99,9% de la turbidité et réduit les solides en suspension et les hydrocarbures en deçà des limites de détection des eaux de rejet des formations gazeuses et pétrolifères du Colorado, du Texas, de la Californie et Pennsylvanie.

OriginClear a démontré la faisabilité du recyclage de l'eau produite par les opérations de forage pétrolier dans le comté de Kern, en Californie, pour la production de vapeur dans les procédés de récupération assistée par eau ainsi que pour la réutilisation à des fins d'irrigation. Ces résultats ont été publiés lors de la conférence internationale sur l'eau d’Orlando en 2015.

OriginClear commercialise ses solutions via des licences d’utilisation de ses brevets et de sa technologie. La société est aujourd’hui présente en France en Espagne, ainsi qu’en Asie du sud et de l’Est (Chine, Thaïlande, Malaisie, Inde) à Oman et bien sûr sur le continent américain (Etats-Unis, Brésil).


Efficience énergétique

AIRTECH EUROPE Pollutec, stand 6-E108

Une nouvelle soufflante équipée d’un moteur haute efficacité

Fruit de la fusion entre HPE (Espagne) et Vacuvane (Allemagne), la société Airtech Europe est spécialisée dans les solutions de production de gaz et de génération de vide industriel (compresseurs, pompes à vide, etc.). Elle lance cette année la soufflante AKB, Airtech Kinetic Blower. Conçue avec un matériau innovant et fonctionnel, la soufflante AKB se distingue par ses performances : les fluides y circulent efficacement. Elle est plus légère, nécessite moins espace et émet moins de bruit que les autres soufflantes. Elle est équipée d’une turbine en titane, d’un moteur synchrone à aimants permanents et d’un concept de connexion tout-en-un qui comprend l’alimentation, le ventilateur de refroidissement externe et la protection du moteur et de la soufflante.

CLAUGERPollutec stand 5-C121

Une prestation de e-CPE avec garantie de résultat sur cinq ans

Le contrat de performance énergétique (CPE) a pour objectif de garantir l’amélioration de la performance énergétique d’une installation par rapport à une situation de référence.

Clauger propose la prestation e-CPE qui offre une garantie de résultat de la consommation d'énergie sur 5 ans. Cette prestation, adossée à un contrat de maintenance, permet des gains de 20 % minimum dès la première année, maintenus sur la période définie (généralement de 5 ans).

La prestation comprend les étapes suivantes :

1. Définition du périmètre du CPE ;

2. Plan de Comptage pour définir la période de référence ;

3. Configuration du Portail Clauger et mise en place de la ClaugerBox servant à la remontée de données ;

4. Mise en place du dispositif et rédaction du document contractuel

5. Suivi quinquennal des Indicateurs de Performance Energétique (IPE).


CLAUGERPollutec, stand 5-C121

Une solution de récupération d’énergie sur les rejets fatals de l’usine

Clauger avait présenté sur Pollutec 2016 la Pile Environnementale capable de produire de l’énergie à partir des polluants de l’air. Elle a depuis développé la Pile Energétique Chaude qui permet de récupérer de l’énergie sur les rejets fatals de l’usine et ainsi d’optimiser de 30% la facture énergétique des sites industriels, avec un objectif de « zéro rejet ».

Son principe est de récupérer la chaleur contenue dans les rejets fatals d’un site, de stocker cette énergie, notamment lorsqu’il n’y a pas de simultanéité entre les besoins en froid et en chaud, puis de restituer l’énergie sous forme d’eau chaude à plusieurs niveaux de température.

Grâce aux algorithmes de régulation, la Pile Energétique Chaude permet un fonctionnement en HP flottante tout en récupérant de la chaleur afin d’optimiser la consommation électrique des compresseurs frigorifiques. Selon les besoins en énergie et les niveaux de température souhaités (ECS, chauffage, dégivrage, etc.), Clauger dimensionne le volume nécessaire à la Pile Energétique Chaude. D’un point de vue économique, cette solution permet d’optimiser significativement les gains énergétiques de l’ordre de 30 %. Et d’un point de vue environnemental, elle permet de valoriser tous les rejets fatals et ainsi de réduire l’impact environnemental grâce à la baisse de la consommation d’énergie fossile.


SIEMENS SAS Pollutec, stand 5-F150

Un démarreur progressif auto-adaptatif adapté au pompage

Siemens lance une nouvelle gamme de démarreurs progressifs auto-adaptatifs pour des applications nécessitant un démarrage "en douceur" de moteurs jusqu'à 1200 KW.

Cette gamme se caractérise notamment par sa technologie hybride pour un démarrage/arrêt automatique de pompes et une fonction "décrassage". La surveillance et la supervision du fonctionnement se font à partir du Cloud.


SIEMENS SASPollutec stand 5-F150

Un variateur de vitesse dédié aux opérations de pompage

La nouvelle gamme de variateurs de vitesse Sinamics G120X sera la première entièrement dédiée aux métiers du pompage et de la ventilation chez Siemens. Elle intègre toutes les fonctionnalités attendues dans ces domaines très particuliers. L'accent sera mis sur l'efficacité énergétique, la sécurité machine, la connectivité (remontée d'informations sur un Cloud), la communication native vers des systèmes d'automatismes industriels ou contrôles commandes.

Le paramétrage se fait en se connectant directement sur un point d'accès wifi installé en façade du produit. L'utilisateur peut ainsi utiliser une simple page html sur n'importe quel support mobile ou PC pour mettre en service ou diagnostiquer son application.

Aucun logiciel de programmation n'est nécessaire rendant ainsi sa prise en main simple et intuitive. Ce produit, présenté en exclusivité mondiale sur Pollutec 2018, s'inscrit dans la stratégie de digitalisation et d'industrie du futur de Siemens Digital Factory.

WEG FRANCE SASPollutec, stand 6-J100

Télésurveiller les performances des moteurs électriques

Weg présente le Weg Motor Scan, un capteur sans fil, intelligent, connecté et facile à installer permettant de surveiller les performances des moteurs électriques de l’usine. Il se monte sur la carcasse à ailettes des moteurs dont la hauteur d'axe est comprise entre 90 et 450 mm. La première génération mesure en temps réel les vibrations, la température et le temps de fonctionnement du moteur électrique.

Grâce à une application "Motor Scan" disponible sous Android et IOS, les mesures sont téléchargées par Bluetooth sur le smartphone ou la tablette puis envoyées sur le Cloud. La deuxième génération permettra un téléchargement automatique sur le Cloud via une passerelle informatique (Gateway). Une première analyse des données peut être effectuée directement sur le smartphone ou plus finement sur le portail internet WEG IoT. Cette plateforme propose notamment une vision complète et graphique des données stockées, le diagnostic des défauts, la configuration des alarmes, la configuration des usines et la mise à disposition d'une FAQ et d'un support.

Les principaux avantages du Weg Motor Scan sont les suivants :

- maintenance prédictive basée sur l'analyse des données

- réduction des temps d'arrêt de la machine (et les pertes de production)

- économie et allongement de la durée de vie du moteur

Une deuxième génération suivra permettant des mesures complémentaires de la consommation et de la charge. Le Weg Motor Scan est un accessoire déterminant pour la réduction des coûts de maintenance et l'allongement du cycle de vie d’un moteur. La mesure de température en temps réel permet une surveillance continue de l'échauffement du moteur. Un dépassement, même temporaire, de 10°C de la température nominale des bobinages entraîne une diminution de 50% de la durée de vie de l'isolation ! La surveillance des temps de fonctionnement permet des économies d'énergie par l'optimisation des cycles d'alimentation du moteur. La mesure de la température et des vibrations peut aider au diagnostic de pertes mécaniques anormales liées à un mauvais alignement ou à des frictions entre pièces. Ces pertes engendrent une consommation électrique inutile et sont parfois les prémices d'un défaut à venir.


Formation

Du nouveau en matière de formation

WATURA Pollutec, stand 4 N190

Créée en 2010, Watura est une société de formation technique spécialisée dans le secteur de l’eau et de l’assainissement.

Ses principaux clients en France et à l’international sont les collectivités et les grands opérateurs de l’eau tels que Suez, Saur et Vinci. La société compte trente formateurs experts et un catalogue de plus de 80 formations en présentiel.

Watura est partie du constat que les entreprises et les collectivités manquent de ressources et de temps pour former leur personnel technique. L’enjeu est de former plus rapidement, à moindre coût tout en garantissant une formation homogène et de qualité. Elle a conçu la première plateforme de formation intelligente à distance pour les professionnels de l’eau. Accessible sur tout support, cette plateforme d’e-learning permet à l’apprenant de suivre un parcours personnalisé en fonction de son métier, de ses activités et de son niveau. L’objectif est de lui faire gagner du temps en ciblant très précisément les compétences qu’il cherche à acquérir.

Pour cela, l’apprenant fait d’abord un diagnostic de ses compétences en fonction de son profil. Ensuite, grâce à un algorithme d’intelligence artificielle, la plateforme est capable de lui recommander des formations en analysant ses données d'apprentissage et en les croisant avec celles d’utilisateurs aux profils ou parcours similaires.

Ainsi, la plateforme apprend des comportements de ses utilisateurs grâce au machine learning. La plateforme permet d’accéder à près de 100 formations conçues par les experts Watura, le tout en illimité.


Mesures & Instrumentation & Analyse

AQUALABOPollutec, stand 5-C148

Une solution autonome de communication sans fil en temps réel pour capteurs numériques Digisens Ponsel

La nouvelle solution Aqua Connect’ d’Aqualabo permet de suivre en temps réel, les mesures effectuées par les capteurs numériques Digisens de la marque Ponsel.

Chaque capteur est connecté sur un module autonome sans fil « AquaMod’ », qui est lui-même connecté sur une passerelle Gateway « AquaGat’ », laquelle envoie les données sur un serveur Cloud.

L’ensemble de la programmation (étalonnage, réglages des alertes / seuils) s’effectue simplement via un Smartphone, une tablette ou un PC. L’application est à télécharger gratuitement sur un appareil Android ou iOS.

Les modules communiquent via le réseau LoRa, protocole de communication radio permettant l’échange de données. Les modules envoient les données sur la passerelle, pouvant accueillir des centaines de modules (soit des centaines de capteurs). La passerelle est simplement à connecter sur un réseau Internet. Les données sont enregistrées sur le Cloud d’Aqualabo, et accessible sur l’application dédiée.

Il est possible de voir les mesures sous forme de tableau, ou sous forme de graphique (échelle de temps modifiable par l’utilisateur, jour, semaine, mois, ou modifiable par l’utilisateur). Des bilans journaliers, hebdomadaires, mensuels, sont paramétrables par l’utilisateur. Un export Excel des données est disponible sur le Cloud.

Les points forts de cette solution sont les suivants :

- Surveillance 24h/7j de vos capteurs numériques (alarmes en cas de seuil dépassé, batterie faible, défaut capteur…) ;

- Géolocalisation de vos capteurs ;

- Interface utilisateur PC, Smartphone, tablette… ;

- Personnalisation par l'utilisateur (affichage des courbes, transfert des données sous Excel, création de tableaux de bord "Dashboard",) ;

- Sécurité et confidentialité (hébergement sur le Cloud Aqualabo, surveillance 24h/7j, accès sécurisé via identifiant et mot de passe…).


CITEC

Une nouvelle gamme de pressostats chez Citec

Les nouveaux pressostats électroniques de la série PE3000 de Citec sont destinés aux applications industrielles générales notamment pneumatiques et hydrauliques, machines-outils, pompes, compresseurs et construction de machines spéciales.

Les échelles proposées sont comprises entre -1 et 600 bar.

Ces pressostats possèdent deux sorties PNP et une sortie 4-20 mA ou 0-10 V paramétrable de 25% à 100% de l’échelle de mesure. Le boîtier en inox est orientable sur 320°. Le réglage des seuils et de l’hystérésis via les touches en face avant est intuitif et rapide.

L’affichage de la pression s’effectue sur 4 digits de 9 mm et 3 LED sont destinées aux informations de l’alarme et des points de commutations.

ENDRESS+HAUSER Pollutec, stand 5 E100

Eaux industrielles : une nouvelles sonde de turbidité

La Turbimax CUS50D d’Endress+Hauser est une sonde intelligente dédiée à la surveillance des eaux usées industrielles et des eaux de process. Destinée à l’industrie agroalimentaire, elle détecte les pertes matières par mesure d’absorption des liquides. (Lumière visible/proche infrarouge). La lampe à incandescence basse tension permet de longues périodes d’utilisation et des valeurs stables. La mesure est indépendante de la couleur avec le détecteur NIR (lumière proche infrarouge).

La sonde ne nécessite qu’une faible maintenance : la tête du capteur est entièrement constituée d'un matériau non encrassant dérivé du téflon. Sa mise en service est simple et rapide : le capteur est préétalonné, il contient plusieurs modèles d'application et peut être facilement ajusté par un étalonnage en un point.

Une version robuste en plastique est disponible pour une utilisation dans des liquides corrosifs ou dans l'eau salée.


ENDRESS+HAUSERPollutec, stand 5 E100

Mesure de niveau : du nouveau chez Endress+Hauser

L’arrêté ministériel du 21 juillet 2015 rappelle aux maîtres d’ouvrage l’obligation de mettre en place une autosurveillance sur les déversoirs d’orage équipant les réseaux d’assainissement. Dans ce cadre, la mesure de niveau autonome corrélée au débit est souvent indispensable. Les capteurs de niveau radar Micropilot FMR10 et FMR20 d’Endress+Hauser sont bien adaptés à ces mesures en réseaux : alimentés par un enregistreur autonome, ces appareils ont un temps de chauffe de 25 secondes et permettent une autonomie de la batterie du logger de plusieurs années.

Munis d’un dispositif Bluetooth® sécurisé, les radars se configurent facilement et rapidement via l’App SmartBlue téléchargeable gratuitement. L’accès aux différents paramètres est intuitif et optimisé pour les applications dans le domaine de l’eau et des utilités industrielles. L’affichage de la courbe écho et son enregistrement se partagent par sms, e-mail ou sur les réseaux sociaux pour les plus connectés. Pour les techniciens ne disposant pas de smartphones ou tablettes, la configuration se fera tout aussi simplement par afficheur séparé RIA15 ou/et par le logiciel freeware DeviceCare sur la boucle 4-20 mA Hart.

Les Micropilot FMR10 et FMR20, parmi les plus compacts, ouvrent un large spectre d’utilisation sans compromis sur l’installation. Le secret de cette conception repose dans un nouveau composant électronique qui permet une émission-réception directe. Totalement encapsulé en PVDF et de conception étanche, l’appareil résiste aux conditions extérieures difficiles, aux infiltrations d’eau et garantit à son utilisateur une fiabilité du capteur dans le temps.

Pour les endroits difficiles d’accès ou en zone Ex, la communication Bluetooth® offre un « connect – set up- ready » d’une grande simplicité. La communication est totalement sécurisée grâce à une transmission cryptée et protégée par mot de passe pour qu’aucun accès non autorisé ne soit possible.


ELETTA

Voile de boue, oxygène dissous, MESmètre... Du nouveau en matière de mesures

Le multitracker Cerlic, du groupe Eletta est un appareil de mesure portable multi sondes. L’unité de contrôle est intelligente et permet le raccordement de différentes sondes, au choix : niveau de voile de boue (Blanko), oxygène dissous (Oxuduo), ou MES mètre (Solido).

La sonde de niveau de voile de boue portable, à technologie optique proche infrarouge (NIR), est spécialement conçue pour les applications de mesure des matières en suspension dans le domaine du traitement de l'eau, dans les décanteurs, clarificateurs ou les épaississeurs en stations d'épuration municipales ou industrielles. Son capteur de pression hydrostatique intégré permet d'effectuer une mesure de niveau continue, tout en affichant la concentration en fonction du niveau mesuré. Le profil de voile de boue est directement affiché sur l’écran. Deux seuils de concentrations sont programmables et permettent le suivi à la fois des flottants et du voile de boue. L'opérateur est averti lorsque les seuils sont atteints sur l'afficheur, et par alarme sonore et vibration de la console. Son large écran LCD rétro-éclairé permet un affichage soit graphique du profil, soit en texte des valeurs de concentration et de niveau. La console est entièrement configurable via un menu intuitif. La console étanche est IP67, et flotte si elle tombe dans le bassin par mégarde. La sonde est submersible IP68, de construction acier inoxydable 316. La concentration maximum mesurable est de 10 000 mg/l (ppm), sa précision est de 1%, et 0.5% pour la mesure de niveau. Sa répétabilité est inférieure à 2% de la concentration mesurée.

250 profils peuvent être enregistrés avec organisation du stockage des données personnalisable, par lieu ou campagne de mesure par exemple. Trois versions sont disponibles, avec câbles de longueur 8, 12 ou 20 mètres. Un système de support de sonde et d'enroulage du câble facilite son rangement, l'appareil est livré avec sa mallette de transport.


ENGINEERING MESURESPollutec, stand 5 D128

Un débitmètre multivariables à insertion

Distribué par Engineering Mesures, le débitmètre multivariable Pro-T ™ de Vortek utilise trois éléments essentiels d’analyse dont un capteur turbine, un capteur de température RTD et un transmetteur de pression, pour mesurer le débit massique des gaz, liquides et vapeur.

Toutes les variables de process peuvent être mesurées avec ce simple appareil, offrant ainsi une bonne précision, une facilité d’utilisation et une réduction de coûts.

Ce débitmètre fournit une excellente rangeabilité et peut mesurer de très bas débits avec des pertes de charges négligeables.

Le Turbo Pro-T ™ permet une lecture directe du débit volumétrique - généralement la solution la plus rentable pour la surveillance des flux de liquides dans des applications allant de la mesure de l'eau à la mesure du débit de carburants d'hydrocarbures.

FLUIDION Pollutec stand

Un bateau-drône téléopérable

fluidion présente le premier bateau-drône téléopérable, capable de réaliser des mesures microbiologiques et de collecter des échantillons représentatifs dans des lacs, rivières et eaux côtières.

Ambiant, c’est le nom de ce drone aquatique, intègre l’ensemble des technologies développées ou intégrées par fluidion, notamment la technologie ALERT pour la mesure autonome et in-situ de la contamination microbiologique (Escherichia coli ou Entérocoques) présente dans l’eau. Grâce aux mesures rapides et aux alertes émises automatiquement, il est alors possible de surveiller et réagir rapidement lors d’un épisode de pollution autour d’une zone sensible (pêche, baignade, conchyliculture) ou dans la proximité d’une prise d’eau potable. Il est aussi possible d’identifier les sources de pollution microbiologiques.

Ambiant intègre également la technologie Rapid Sampler pour le prélèvement d’échantillons représentatifs horodatés et géolocalisés pour des analyses ultérieures en laboratoire. Cette technologie a été vérifiée par l’organisme de vérification Rescoll dans le cadre du programme européen Environmental Technology Verification ETV pour l’application de la surveillance et du traitement de l’eau.

Ambiant est équipé d’une caméra vidéo avec transmission live en radiofréquence ou 4G.

D’autres technologies de mesure chimique des nutriments, une sonde multi-paramètres pour cartographier l’ensemble des paramètres physico-chimiques et un sonar pour réaliser des études de bathymétrie seront disponibles sous peu.

Ambiant se déplace rapidement sur un plan d'eau grâce à sa propulsion électrique à 4 moteurs indépendants, et permet une commande par interface radio de très longue portée (1,5 à 2 km). La liaison vidéo live permet une navigation facile, ainsi que l’observation détaillée de la biodiversité. Les données de mesures transmises en temps réel et centralisées permettent de générer une cartographie globale microbiologique et physico-chimique d’une masse d’eau, ainsi que l'étude de la composition (phyto)planctonique des milieux.


IFM ELECTRONIC Pollutec, stand 5 B158

Un transmetteur de pression avec IO-Link et 4-20 mA

Le nouveau transmetteur de pression PM d’ifm electronic a une précision totale de 0,2 %. En outre, la compensation électronique de la température en cas de changements rapides de température a été améliorée considérablement. Ce capteur est donc approprié pour toutes les applications usuelles du domaine de l’eau.

Pour chaque capteur de pression PM, un certificat de calibrage usine gratuit peut être téléchargé. Même après l’achat du capteur, un accès facile est garanti sur www.factory-certificate.ifm.

Le PM est adapté pour les applications de mesure de niveau de cuve et mesure de pression en ligne (protection des pompes). Sa construction (membrane affleurante) permet de l’utiliser sur des fluides visqueux et/ou chargés.

Il est doté d’une cellule de mesure céramique capacitive résistante aux surcharges avec une bonne stabilité à long terme. Le montage est simple dans des cuves à double paroi et des trous borgnes grâce à l’écrou hexagonal au dos du capteur.

Le calibrage du point zéro se fait via le bouton teach ou IO-Link.


JUMOPollutec, stand 5 D126

Des systèmes intelligents pour l’élevage contrôlé sur terre

En tant qu’unité centrale, le système d’automatisation JUMO mTRON T permet un contrôle complet du processus et une surveillance des systèmes de recirculation en circuit fermé. Grâce aux différents modules du système, les tâches de mesure et les concepts de commande peuvent être réalisés indépendamment les uns des autres. En combinaison avec le système de raccordement bus JUMO digiLine, JUMO mTRON T peut même prendre en charge les tâches de mesure dans les aquariums et dans l’ensemble du cycle de l’eau des systèmes aquacoles en connectant directement les sondes de mesure numériques JUMO. La consommation d’oxygène et la température, mais aussi les paramètres déterminant la qualité de l’eau tels que le pH et la salinité peuvent ainsi être enregistrés dans un seul système et sont directement disponibles pour d’autres processus de commande et de régulation. JUMO mTRON T permet d’intégrer jusqu’à 62 capteurs numériques pour l’analyse des liquides dans le système à bus.


KROHNEPollutec, stand 5 E142

Krohne présente une nouvelle sonde de mesure de taux de matières en suspension

L'Optisens TSS 2000 se caractérise par un temps de réponse rapide et peut être utilisée pour optimiser les process, augmenter le rendement ou surveiller les limites : elle trouve donc de nombreuses applications dans l'industrie de l'eau et des eaux usées, la surveillance des matières en suspension dans la liqueur mixte, l’évacuation des boues de bassins de sédimentation primaires et secondaires (décanteur), ou la surveillance du traitement biologique dans les bassins d'aération des eaux usées.

Cette nouvelle sonde peut également être utilisée pour la surveillance de la perte de produit dans les canaux ouverts dans l'industrie agroalimentaire, d'effluents dans les industries chimiques, d'eaux blanches dans la papeterie ou d'épaississeur dans la métallurgie et l'industrie des mines et minerais.

En combinaison avec le convertisseur MAC 100, l'Optisens TSS 2000 propose un point de mesure TSS complet pour les plages 0...4 AU / 0...18,5 g/l à un prix compétitif. La sonde à faisceau unique se caractérise par un corps robuste en acier inoxydable, des fenêtres en saphir résistantes aux rayures et une option de nettoyage automatique de la sonde. Grâce à la technologie NIR, elle est insensible à la couleur ou à la lumière ambiante naturelle. Elle est étalonnée en usine avec jusqu'à 6 points de linéarisation avec ajustement linéaire ou non linéaire.

Le montage sans support (montage avec serre câble) possible, mais l'utilisation d'un système a immersion télescopique en fibre de verre Sensofit IMM 2000 est recommandée. Pour des applications plus exigeantes (ex. : en cas de conditions d'eaux usées difficiles et pour les applications hygiéniques, etc.), on pourra utiliser les Optisens TSS 3000 et 7000 avec technologie 4 faisceaux.

METTLER TOLEDO

Mettler Toledo lance de nouveaux densimètres et réfractomètres

Les densimètres Excellence D4, D5 et D6, ainsi que les réfractomètres Excellence R4 et R5 de Mettler Toledo permettent de mesurer la masse volumique ou l'indice de réfraction des liquides ainsi que leurs unités dérivées, telles que densité, Brix,% alcool, etc.

Des résultats très précis, avec jusqu'à six décimales en masse volumique et jusqu'à cinq en indice de réfraction, sont désormais possibles.

La détection automatique de bulles, la visualisation vidéo en direct et la lecture instantanée de mesure de la masse volumique garantissent des résultats fiables. En outre, la connexion au logiciel LabX ® PC assure la traçabilité complète et la conformité aux normes dont la 21 CFR partie 11.

Ces densimètres et réfractomètres sont conçus pour rendre les analyses aussi faciles et homogènes que possible. Ils permettent de créer des raccourcis personnalisés et une structure de menu simple permettant des temps d'exécution rapides. Il est possible d’Identifier instantanément si les produits sont conformes aux spécifications requises avec les informations de réussite/échec à l'écran (par un code couleur).

Cette nouvelle gamme permet d’analyser plusieurs paramètres simultanément avec des systèmes combinés qui comprennent la masse volumique, l'indice de réfraction, le pH et la couleur, voire d'autres paramètres. Ces instruments intuitifs et modulaires sont adaptés à toutes les industries.


PR ELECTRONICS FRANCEPollutec, stand 5C 124

Température : un transmetteur 2 fils Hart à vraie double entrée

PR electronics lance le transmetteur de température PR 5437 qui permet de protéger les mesures des processus à intégrité élevée dans les torchères ou les réacteurs, avec une sauvegarde automatique en cas de panne du capteur primaire, tout en vérifiant continuellement la validité de la valeur du process.

Le PR 5437 fournit un haut niveau de précision, de stabilité et de fiabilité dans une large gamme de températures ambiantes de -50°C à +85°C.

A la fois performant et flexible, il présente une conception unique de 7 bornes haute densité, fournissant la plus large sélection de combinaisons d’entrées double capteur sur le marché. Par ailleurs, la redondance des capteurs et la détection de la dérive garantissent une durée de vie maximale et une validité du process, tandis que la conformité Namur NE107 facilite les diagnostics du process et la planification de maintenance préventive.

Une évaluation complète de sécurité fonctionnelle IEC 61508-2010 jusqu’à SIL3 signifie que le PR 5437 peut également être utilisée en toute confiance pour les applications de sécurité les plus critiques.

RITTMEYER

Un débitmètre à ultrasons « Clamp-On » transportable

Ce débitmètre permet de mesurer un débit de manière non intrusive (sans perçage, ni manchette, ni coupure du fonctionnement). Les supports des capteurs sont magnétisés ce qui permet une mise en place et une mise en service rapide. Il n’est pas nécessaire d’utiliser des brides ni de repositionner les capteurs à chaque mesure : les supports des capteurs peuvent être collés à la conduite (glues techniques) et les capteurs s’encastrent et s’aimantent aisément sur leur support pour chaque campagne de mesure.

En collant les paires de support sur les conduites, il est facile d’obtenir une mesure parfaitement répétable, quel que soit l’agent qui exécute la mesure : les capteurs seront toujours placés strictement au même endroit par l’exploitant. De plus, la pose des capteurs sera réalisée très rapidement, d’où un gain de temps de travail pour l’exploitant.

Le débitmètre RISONIC Clamp-on suit la même configuration et le même concept de fonctionnement que les autres applications de mesure de débit RISONIC Modular :

- le débitmètre possède une capacité de mémoire interne qui permet l’enregistrement de données sur une longue période,

- des capteurs 4 à 20 mA ou Modbus peuvent être connectés, par ex. des sondes pour la température de l'eau, pour mesurer la hauteur de la chute en fonction du débit et de la différence de température, etc.

Ce débitmètre transportable est évolutif, puisqu’il est possible d’intégrer le matériel contenu dans la mallette dans une armoire. Les capteurs MFATGXX permettent de procéder à des mesures de débit sur des diamètres de conduite allant de 0,3 à 3 mètres.

Les principaux avantages de la mesure de débit Clamp-On sont les suivants :

- Précision de la mesure jusqu’à moins de 1% du débit mesuré.

- Excellente répétabilité de la mesure.

- Mesure du débit bidirectionnelle (centrale hydraulique à accumulation par pompage).

- Calculs mathématiques avancés (débit total, intégration du débit, delta, etc.).

- Serveur Web pour une configuration facilitée et un diagnostic à distance.

- Communication CEI 60870-5-104 et Modbus RTU/TCP.

 

UTILITIES PERFORMANCE Pollutec, stand 4 K92

Un capteur optique dédié à l'optimisation des nettoyages en place

Elodys International est née en 2008 du rapprochement des savoir-faire des domaines de l’eau et de l’énergie des sociétés fondatrices de Utilities Performance, associées à un chimiste canadien spécialiste de la chimie des lavages, Gilles Tastayres.

Ces dix années de travaux de R&D ont conduit au développement de deux innovations majeures dans le domaine des procédés de lavages industriels, dont l’Opti2Clean Side View, commercialisé depuis février 2018. Ce capteur optique unique permet de détecter la charge organique totale d’un liquide et ainsi d’optimiser les phases de cycles de nettoyage. Il en résulte des gains de temps (productivité), d’eau, d’énergie et de lessive. Cela permet en outre une plus grande maîtrise qualité des process et un impact environnemental réduit.

Méthanisation - Biogaz

BEEPollutec, stand 54 G100 – G112

Une solution de micro-méthanisation

Face aux enjeux des bio-déchets en zone urbaine et à la question des circuits courts, Bee&Co a développé une solution de méthanisation à petite échelle permettant de produire de l’énergie et du compost à partir de restes de repas et de déchets organiques avariés.

Solution industrielle, standardisée, sous forme de containers interchangeables, elle assure le traitement de l’ensemble des bio-déchets urbains, y compris les produits carnés, en incluant une étape d’hygiénisation. Permettant le traitement des bio-déchets dans un rayon de moins de 5 km de leur lieu de production, la BioBeeBox réduit de manière significative les coûts de transport.

Elle a été conçue selon un cahier des charges strict associant compacité, sécurité, lutte contre les nuisances et facilité d’utilisation. Cette usine miniaturisée de méthanisation est de plus un objet connecté : elle assure la conduite à distance des évènements, la remontée des paramètres de fonctionnement quotidien et le suivi des alertes par sms.

La gamme BioBeebox couvre des solutions de traitement pour des gisements compris entre 80 et 1000 tonnes par an. Elle est adaptée aux collectivités, grandes surfaces alimentaires, industries agro-alimentaires, résidences hôtelières, marchés aux comestibles et éco-quartiers. Une première application est déjà en place sur le marché de gros de Bordeaux. Cette solution de fabrication française réduit l’empreinte carbone de la collecte tout en assurant une production d’énergie locale non intermittente. Son impact social et sociétal repose sur l’implication des ‘clients’ à mettre en œuvre le tri des déchets organiques.


PRODEVALPollutec, stand 4 M176

Une micro-unité de production, d’odorisation et de distribution de bioGNV

Spécialisée depuis 1990 dans le traitement et la valorisation du biogaz issu de la méthanisation de déchets organiques, Prodeval apporte à ses clients des solutions innovantes et sur-mesure en réponse à l’ensemble des problématiques liées au biogaz : production de biométhane par épuration membranaire (rendements >99%), distribution/production de bioGNV (gaz naturel pour véhicules), odorisation du gaz, etc.

Elle conçoit et fabrique ses principales technologies en France, dans la Drôme (Rhône-Alpes) et s’attache à participer à la vie du tissu économique local.

Le procédé AgriGNV est une solution économique de production, d’odorisation et de distribution de BioGNV destinée aux producteurs de biogaz (petites méthanisations agricoles, industrielles ou territoriales). L’unité permet de valoriser in situ ou localement une partie de la production de biogaz pour alimenter une flotte captive de véhicules (VL, engins agricoles...) en substitution aux carburants d’origine fossile.

L’AgriGNV s’insère dans des unités de méthanisation existantes sans perturber leur fonctionnement (cf. démarrage et arrêt automatiques de l’unité au remplissage du réservoir du véhicule). Un contrôle continu de conformité du bioGNV produit est réalisé selon la norme ISO NF EN 16726-2. Bien que le marché du GNV et du bioGNV soit en plein essor en Europe, son utilisation en France reste marginale avec moins de 15 000 véhicules en circulation (bus, poids lourds et utilitaires surtout). Cependant, selon le scénario Facteur 4, la part des transports devant rouler au GNV en France devrait passer à 42% d'ici 2050.

Dans ce contexte, la filière bioGNV doit se développer. Ceci passe par la mise en place non seulement du réseau de distribution et des véhicules, mais aussi par le développement des outils de production de bioGNV à partir de biogaz. Parce qu’il permet notamment de valoriser les excédents de biogaz et peut être mis en place rapidement et facilement, l’AgriGNV pourrait représenter un chaînon dans le maillage de la France qui compte quelque 400 méthaniseurs et de l’Italie où Prodeval est implanté.

Pompes & relevage

CE2A TSURUMIPollutec, stand 6 C86

CE2A-Tsurumi France lance de nouvelles gammes de pompes d’assainissement

La durabilité et la facilité d’entretien des pompes Tsurumi sont des qualités essentielles pour l’entreprise. Le développement d’une nouvelle ligne d'assainissement a demandé beaucoup d'efforts afin de ne faire aucun compromis sur la durée de vie et sur la facilité de maintenance des produits pour atteindre une meilleure efficacité énergétique.

Les réglementations européennes liées à la santé et à la sécurité prennent de l’importance. Dans ce cadre, Tsurumi a porté le débat public sur la protection de l'environnement à un niveau supérieur en introduisant une gamme qui n'est pas simplement basée sur un nouveau moteur électrique. Cette nouvelle ligne assainissement offre des rendements électriques et hydrauliques de pointe tout en proposant l'un des produits les plus robustes sur le marché, améliorant encore la durée de vie des pompes. Cette gamme a été créée autour de 3 séries :

• La série G, une gamme de pompes submersibles à turbine dilacératrice.

• La série U, une gamme de pompes submersibles à turbine vortex.

• La série B, une gamme de pompes submersibles à turbine monocanal ou bicanal.

Ces nouvelles gammes de pompes d’assainissement sont dotées de roues Vortex, monocanal ou bi canal. Ces modèles existent avec détection d’humidité, double enveloppe de refroidissement et en version Atex.


GRUNDFOS

Une nouvelle gamme de pompes centrifuges multicellulaires chez Grundfos

Grundfos présente sa nouvelle gamme de pompes centrifuges multicellulaires CR haut débit qui remplace la gamme existante CR/N 90, 120 et 150 et annonce l’arrivée en 2019 d’une extension jusqu’à 320 m3/h.

Comme l’ensemble des pompes CR ces nouveaux modèles ont été conçus pour apporter aux clients la fiabilité, le haut rendement et la fourniture d'une solution de pompage capable de fonctionner de manière autonome ou intégrée dans un système global.

La fiabilité est assurée grâce à l’importance accordée à la robustesse des produits, depuis la conception de chacun des composant jusqu’aux tests et validation de chaque pompe au départ de l’usine de production.

Ces nouveaux modèles de pompes CR apportent également une amélioration significative du rendement global de la pompe, se traduisant concrètement par des économies d'énergie conséquentes sur ces puissances de moteurs élevées.

De plus, grâce à une approche de solution intégrée et l’utilisation de la gamme de moteur IE5 à très haut rendement, ces nouvelles pompes CR peuvent être fournies préconfigurées, testées et précâblées, constituant une solution livrée ”plug & pump" unique sur le marché.

Les améliorations introduites avec ces nouveautés s’inscrivent dans la continuité de la gamme, depuis le lancement de la toute première pompe CR en 1973, et contribuent activement à redéfinir les limites des performances et durabilité des installations de pompage multicellulaires.

HIDROSTALPollutec, stand 6 L85

Hidrostal présente un poste de pompage autonettoyant

Depuis maintenant près de 60 ans, Hidrostal, l’inventeur de la roue à vis centrifuge, ne cesse de développer ses produits. Ses axes de développement et d’améliorations ont pour objectif principal d’abaisser le coût de cycle de vie des pompes en travaillant sur les rendements énergétiques globaux des pompes (hydraulique et électrique) ainsi que sur les coûts d’exploitation des postes de pompage.

Le dernier développement de l’entreprise, nommé Preroclean est un système de pompage, pouvant équiper les postes de relevage.

Il se caractérise par un fond de cuve à géométrie particulière qui permet d’effectuer à chaque cycle de pompage, un nettoyage du poste grâce à une mise en rotation de l’effluent dans le fond du poste.

La mise en rotation du liquide en fin de pompage permet d’augmenter la vitesse du liquide dans le fond du poste et ainsi de l’autonettoyer. Cela permet également de pomper l’ensemble des particules flottantes et donc d’éliminer tout risque d’accumulation et d’encrassement prématuré.

Associé aux pompes Hidrostal avec moteur refroidis, le pompage des filasses ou autres lingettes est assuré sans obstruction. En effet, la roue à vis centrifuge qui équipe chaque pompe offre un passage libre important et une prise en charge des matières fibreuses particulièrement performante.

Grâce à ce système, le poste reste propre, les nuisances olfactives sont supprimées, de même que les émissions d’H2S. Simple à mettre en place, il permet d’abaisser les consommation d’énergies et les coûts d’exploitation.

IFM ELECTRONIC Pollutec, stand 5 B158

Maintenance préventive : un nouveau système de diagnostic vibratoire

ifm tire parti des avancées de la communication numérique pour améliorer l'efficacité globale des machines tournantes, en particulier la surveillance vibratoire des réducteurs, pompes, ventilateurs, etc, avec son nouveau système de diagnostic vibratoire VSE150.

Le VSE150 est un système de diagnostic à 6 voies pour l’évaluation de 4 signaux dynamiques (AC) ou statiques (accélération, température, pression...) et 2 signaux statiques ou impulsionnels (vitesse de rotation, température...).

Ce système comporte une interface Profinet offrant la possibilité d’interconnecter plusieurs appareils sur le réseau et l’échange direct des données avec un API. Les valeurs mesurées peuvent être visualisées directement dans le système de commande, ce qui permet une adaptation optimale de la surveillance aux états de fonctionnement et aux process de la machine. Outre le bus de terrain, il comprend 2 sorties TOR rapides (temps de réponse ≤1 ms) pour des alarmes où le temps de réponse est important.

Pour une meilleure cybersécurité, il intègre des ports de communication réseau isolés aux réseaux industriels et réseaux d’entreprise.

La connexion directe à l’API via le bus de terrain permet l’échange de valeurs auxiliaires (vitesse de rotation, trigger pour les états de fonctionnement) et d’alarmes. Le câblage est donc plus rapide car les entrées / sorties supplémentaires sur l’API ne sont plus nécessaires.

La communication industrielle directe apporte plus de fonctionnalités en temps réel aux équipements rotatifs. Le protocole industriel et la corrélation instantanée avec le processus d'exploitation révolutionnent la façon dont les systèmes de vibration en temps réel sont utilisés pour optimiser le fonctionnement et la disponibilité de la machine.

D’autres versions seront prochainement disponibles avec Ethernet IP, Modbus TCP, Ethercat et Powerlink.


NETZSCH Pollutec, stand 6 A98

Multiplier par trois la durée de vie du couple rotor/stator

Le dispositif de rattrapage d’usure xLC®, développé par Netzsch, permet de réajuster le stator IFD® 2.0 plusieurs fois afin de prolonger de manière significative sa durée de vie en cas d'usure ainsi que celle du rotor avant remplacement définitif.

Ce dispositif, exclusivement dédié aux stators IFD® 2.0, se positionne sur la partie élastomère émergente du stator permettant d'exercer une poussée ou une traction de cette partie élastomère à l'intérieur de l'enveloppe. En cas d'usure, la pression axiale sur la partie élastomère permet d'augmenter la compression et de rétablir ainsi la ligne d'étanchéité. Ce dispositif permet, en principe, de multiplier par 3 la durée de vie du couple rotor/stator.

Dans le cas d'une perte des performances de la pompe, le stator sera réajusté en compressant la partie élastomère dans son enveloppe au moyen de 2 écrous de réglage. Une graduation de 0 à 7 sur le dispositif permet un réajustement progressif et indique simultanément la durée de vie restante avant le remplacement de la pièce.

A chaque perte de performance liée à l'usure, il suffit de desserrer les 2 écrous de réglage et la partie élastomère se décale vers le corps de pompe restituant ainsi la compression initiale et la ligne d'étanchéité du couple rotor/stator ; débit et pression sont alors rétablis.

Un manomètre installé en amont de la pompe peut être utile pour vérifier que les performances souhaitées sont de nouveau atteintes.

Le stator sera à remplacer après avoir utilisé les 6 paliers de réajustement.


PEDROLLO Pollutec stand 6 H84

Une nouvelle gamme de pompes de relevage

Pedrollo annonce le lancement d’une nouvelle gamme de pompes submersibles de relevage en DN 100 (type VXC4), qui seront présentées sur le salon Pollutec 2018.

Equipées de roues vortex, ces pompes sont destinées au relevage d’eaux usées, d’eaux pluviales, au recyclage en fontaines publiques…

Le passage libre important (de 80 à 100 mm) permet d’assurer un pompage fiable et durable. Les puissances des moteurs 1450 tr/min de cette gamme vont de 3 à 12 kW pour une HMT maxi de 17.8 m CE et un débit maxi de 225 m3/h.

Cette famille est également déclinée en version MC4 « roue bi-canal » avec refoulement DN 80 et 100 (passage libre de 55 à 80 mm).

A ce jour, seules les petites puissances jusqu’à 4 KW sont disponibles, la sortie des modèles supérieurs est prévue pour 2019.

Toutes ces pompes peuvent s’installer sur pied d’assise avec barres de guidage, option disponible sur demande.

SEBICO

Sebico élargit sa gamme de postes de relevage en polyéthylène

Venant enrichir la gamme Drain'Up, les postes de relevage en polyéthylène D51UP et D61UGP de Sebico sont particulièrement adaptés à l'habitat individuel et aux petites collectivités. Ils permettent notamment de relever les eaux usées vers la filière ANC ou vers le réseau public d'assainissement quand le rejet gravitaire est impossible.

Livrés en modules pré-montés, ils sont faciles à poser et à raccorder. La profondeur d'usage de leurs cuves a été augmentée et leurs performances améliorées afin d'optimiser leur adaptation aux spécificités de l'assainissement non collectif.


SIDE INDUSTRIE Pollutec, stand 6-J92

Side Industrie présente un accélérateur d'écoulement gravitaire

Développé par Side Industrie, le système de pompage en ligne DIP Système©, qui revendique des économies d’énergie voisines de 30% par rapport aux systèmes de pompage par bâchées, soigne également ses rendements : variateurs intégrés, nouveaux impulseurs, moteurs premium IE3 permettent ainsi de gagner quelques points de rendements supplémentaires.

Le système s’enrichit également de nouveaux développements, tels le DIP Booster qui permet de remédier aux problèmes liés à un manque de pente, aux faibles débits ou aux canalisations insuffisantes. Fabriqués en acier Inox chaudronné, ces circulateurs sont constitués d’un corps commun qui s’inscrit dans le profil de la conduite, laissant passer l’écoulement gravitaire et comportant un clapet à rappel interne, une sonde de mesure de pression en amont et de 2 blocs électro-hydrauliques à vitesse variable montés en parallèle. La conduite s’écoule à travers le Dip Booster tant que le débit passant ne la met pas en charge. Les moteurs sont à l’arrêt, le système de commande les laisse en veille et surveille le niveau via la sonde de pression. Le clapet interne est ouvert. La montée en charge se produit lorsque le débit gravitaire remplit la conduite et les corps du circulateur. Si le niveau de démarrage du 1er groupe est atteint, il démarre progressivement et accélère le flux, fermant le clapet interne. Le 2ème groupe démarre si la charge amont monte encore. L’arrêt survient quand le débit amont diminue jusqu’à reprendre son écoulement.

SULZER

Sulzer lance une nouvelle gamme de broyeurs pour eaux usées

La composition des eaux usées actuelles évolue rapidement. Avec une teneur accrue en solides résistants, les exploitants en traitement d’eaux usées ont besoin d’une garantie supplémentaire contre le blocage dans les stations de pompage sensibles.

De ce fait, et suite à l’acquisition de JWC Environmental, Sulzer est désormais capable de proposer une gamme complète de broyeurs pour eaux usées puissants : les Muffin Monster® et Channel Monster®. L’association des pompes et des broyeurs représente la combinaison gagnante pour faire face aux défis actuels et futurs des eaux usées.

Les Muffin Monster, disponibles en trois tailles différentes, sont des broyeurs compacts et puissants qui conviennent particulièrement aux stations de pompage de toute taille et au traitement des boues dans les stations d’épuration.

Le broyeur Muffin Monster à double arbre, couple élevé et faible vitesse, déchiquette sans difficulté les débris les plus résistants contenus dans les eaux usées. Il est adaptable aux installations en canal ou en ligne.

Le Channel Monster, breveté, est un broyeur pour eaux usées puissant à débit élevé principalement destiné aux larges stations de pompage et aux postes de tête.

Ce broyeur utilise des tambours de filtration rotatifs pour capturer les solides et les diriger vers des broyeurs à double arbre. Le système à débit élevé déchiquette les débris les plus durs en petits morceaux pouvant passer sans danger à travers les pompes et les canalisations.

Les broyeurs pour eaux usées Muffin et Channel Monster intègrent la technologie brevetée Wipes Ready®. Elle est conçue pour capturer toutes les matières fibreuses telles que les lingettes, qui circulent dans le flux de déchets, et les réduire en petites particules, afin d’éviter qu’elles ne s’agglutinent dans le réseau d’assainissement.


WILO

Une nouvelle pompe de relevage intelligente chez Wilo

La pompe de relevage Wilo-Rexa SOLID-Q a été conçue pour le transport des eaux usées non traitées au sein des postes de relevage de taille moyenne, qu’il s’agisse d’installations immergées ou à sec. Grâce au système Nexos Intelligence dont elle est équipée, cette pompe permet d’optimiser la fiabilité et l’efficience énergétique du processus de traitement en faisant en sorte que la station d’épuration adapte son fonctionnement aux propriétés changeantes des eaux usées, et cela sans intervention d’un opérateur.

Grâce à ses aimants permanents, le moteur à haut rendement IE5 de la Wilo-Rexa SOLID-Q assure une efficacité électrique maximale sur une plage de niveau de charge bien plus étendue qu’une simple technologie asynchrone. L’ensemble Wilo-Rexa SOLID-Q et Nexos Intelligence intègre les technologies les plus récentes de moteurs et d’hydrauliques et embarque une régulation intelligente. L'intelligence de régulation est pré-intégrée à la pompe : le variateur de fréquence peut donc être remplacé sans arrêter le système et sans avoir besoin d’ajouter une unité externe de régulation supplémentaire.

Le système Nexos Intelligence permet également d’optimiser la consommation énergétique et de détecter les colmatages. La fonction d’optimisation énergétique détermine de manière autonome pour chaque pompe la vitesse de fonctionnement la plus économe en énergie : elle lance un cycle de mesures qui tient spécifiquement compte des conditions de fonctionnement du système à un instant T. De ce fait, les surconsommations dues aux pertes par friction dans les conduits sont notablement réduites.

Grâce à son serveur web intégré, l’opérateur peut surveiller ou prendre la main sur la pompe Rexa SOLID-Q via l'interface réseau ou directement via l'écran tactile connecté en externe. Pour accéder à l’interface du système, un simple navigateur web suffit, tous systèmes d’exploitation confondus. L'utilisation de protocoles réseaux standards facilite la transmission des données pour les stocker sur un cloud, par exemple. En exportant ces données via le serveur web, l'opérateur peut ainsi effectuer un audit du système, voire diagnostiquer les causes possibles d'un dysfonctionnement.

Réseaux (détection & fuites)

AX EAUPollutec, stand 6-H16

Un outil de suivi et de gestion pour la recherche de fuites

Ax’eau Connect permet la gestion et le suivi des campagnes de recherche de fuites ou de contrôle des organes hydrauliques. Accessible d’un PC ou d’un smartphone, il permet la visualisation des éléments marquants de la mission confiée à Ax’eau : cartographie des fuites ou des organes contrôlés, détails techniques sur les fuites ou anomalies détectées sur le réseau, progression de la mission…

Avec cet outil, l’efficacité opérationnelle se trouve accrue grâce à la transmission en temps réel des informations et la gestion optimale du workflow entre Ax’eau et les équipes terrains de l’exploitant. Des fuites plus vite réparées, c’est une économie significative de la ressource en eau.

Chaque anomalie, fait l’objet d’une fiche descriptive, transmise en temps réel. Tous ces documents sont ainsi partagés entre les équipes Ax’eau et l’exploitant.

Ax’eau Connect dispose de fonctionnalités permettant l’utilisation des données des SIG : fonds de plans, organes, localisation des organes hydrauliques… L’application est également capable de restituer des fichiers eux même intégrables dans votre outil SIG.


GUTERMANN SAPollutec, stand 6-G15

Un hydrophone à poste fixe avec corrélation automatique pour surveiller les réseaux d’eau

Leader des technologies liées à la réduction des pertes d’eau, la société Gutermann propose des matériels de recherche de fuites et des systèmes de surveillance automatique et permanente des réseaux. Après plusieurs mois de tests bêta intensifs avec les clients, elle a lancé au printemps 2018 un système de surveillance avec hydrophones destiné à la détection de fuites acoustiques. Le HiScan nouvelle génération se compose d’un logger hydrophone corrélant extrêmement sensible installé directement sur le tuyau et d’une passerelle solaire 3G pour la transmission des données au Cloud Gutermann. Les données sont synchronisées à un milliseconde, ce qui permet une corrélation des données entre les capteurs voisins sur les serveurs centraux et donc une analyse optimisée du bruit de fuite et un repérage précis des fuites identifiées.

Le HiScan s'applique principalement aux réseaux de distribution de gros diamètres et de grandes longueurs ainsi qu’aux canalisations en plastique (PE, PVC). Pour cet HiScan nouvelle génération, Gutermann a revu sa plate-forme de passerelle "Alpha" (cf. travail sur la technologie cellulaire 3G et l’énergie solaire). Les données sont téléchargées sur les mêmes serveurs sécurisés qui collectent également les données des autres produits connectés de Gutermann (Zonescan Alpha, Multiscan et Easyscan). Les clients peuvent donc stocker et voir toutes leurs données dans une interface utilisateur de navigateur conviviale avec l’assistance cartographique de Google Maps.

HYDROSCAN SA Pollutec Stand 4-M122, L112

Un outil de détection des fuites dans les réseaux d’eau

Hydroscan a développé la solution LeakRedux qui permet d’identifier les fuites invisibles dans les canalisations des sociétés de distribution d'eau. Outil efficace de gestion et de surveillance, LeakRedux aide les services de l’eau et de l’assainissement à économiser leur ressource en eau ainsi que l’énergie nécessaire à la production et au transport de l’eau.

Il améliore significativement le rendement du réseau et l’efficacité opérationnelle. LeakRedux est connecté au Cloud et reçoit des données en temps réel provenant des débitmètres. Le système génère des alertes en temps réel lorsqu’une fuite significative apparaît et estime le moment optimal d’un point de vue économique pour réparer les fuites, même les plus petites. Il localise la zone du secteur où se trouve la fuite, ce qui réduit significativement la zone de recherche sur le terrain et ainsi diminue considérablement les coûts de recherche de fuites. LeakRedux peut être opérationnel dans les 3 à 6 mois. Des zones de test limitées ou une mise en œuvre progressive sont possibles et Hydroscan s’occupe de la mise en œuvre et de la formation du personnel.


SADEPollutec, stand E70

Gestion patrimoniale : évaluer l’état de vos canalisations et estimer leur durée de vie résiduelle

Parce que le suivi du nombre de fuites ne suffit plus pour optimiser la gestion de votre patrimoine, la SADE a développé un service permettant d’évaluer l’état de vos canalisations et estimer leur durée de vie résiduelle. Cet outil simple et innovant, baptisé Canascan® permet non seulement d’améliorer l’indice de connaissance et de gestion patrimoniale (ICGP), mais également de fiabiliser et d’optimiser les programmes de renouvellement.

Il repose sur des interventions sur les réseaux réalisées par des équipes habilitées (collectivités, SADE, prestataires) suivies de prélèvements effectués sur la canalisation et son environnement, des analyses des échantillons recueillis dans le laboratoire de Sade, et d’un rapport détaillé avec un accès aux résultats via un site web sécurisé avec géolocalisation des prélèvements.

Canascan® permet de profiter des interventions sur les réseaux (réparations, renouvellements, opérations de voirie…) pour connaître leur réel état de santé.

SUEZPollutec Stand 4-J182

Gérer les fuites ou les dégâts grâce aux disjoncteurs intelligents et communicants

Chaque année, en France, plus d’un million de sinistres pour dégâts des eaux sont déclarés aux assurances par les consommateurs. Ces dégâts, hors facture d’eau, s’élèvent à 1 Md€/an. Depuis plusieurs années, les compteurs d’eau communicants ON’connect, qui équipent aujourd’hui 30% des clients de Suez en France, proposent des services de suivi de consommation d’eau et d’alerte en cas de fuite détectée. Aujourd’hui, le groupe va plus loin grâce à l’offre ON’connect switch développée par sa filiale Smart Solutions en partenariat avec la société Hydrelis.

Il propose à ses clients la possibilité d’intervenir à distance et en temps réel sur l’alimentation en eau de leurs bâtiments, ce qui leur permet de se prémunir plus efficacement contre le risque de fuite ou de dégât des eaux avec ainsi l’assurance de faire des économies (- 20% voire plus sur la facture d’eau). La solution ON’connect switch consiste à installer des disjoncteurs d’eau intelligents et communicants dans les bâtiments ou les infrastructures de la ville, sur les canalisations après les compteurs. Elle permet ainsi d’analyser les consommations, d’identifier en temps réel les anomalies (fuites, surconsommations, voire ruptures de canalisation) et de couper ou rétablir l’eau localement ou à distance grâce à un système électronique embarqué.

Selon le besoin du client, Suez propose une offre modulaire : de la coupure d’eau automatique ou périodique (selon des plages horaires définies), à la gestion centralisée et le pilotage à distance de l’ensemble des points de consommation d’une ville ou d’un territoire. La solution ON’connect switch est adaptée à toutes les infrastructures de la ville (bâtiments communaux, établissements scolaires, piscines, parcs et jardins, cimetières…) et peut être installée à différents points de consommation (arrivée d’eau principale, cantine, sanitaires, vestiaires…) pour un suivi et un pilotage individualisé.


VIVAX METROTECH Pollutec, stand 6J18

Détecter un réseau en 3D et en couleurs !

Les appareils de détection utilisent généralement un seul mode d’affichage à l’écran du récepteur, qui va fournir un certain nombre d’informations lors de la détection. Avec le vLoc-3, Vivax-Metrotech a poussé à l’extrême la précision des informations recueillies par l’appareil. Sur le vLoc3-Pro, l’utilisateur a la possibilité de choisir parmi 5 écrans différents selon la détection qu’il aura à réaliser. Un premier écran correspond au mode classique et traditionnel, celui avec lequel tout le monde travaille : un bargraphe avec un code couleur pour la distorsion, des flèches directionnelles gauche/droite, une intensité, une profondeur.

Un deuxième écran correspond à un mode 3D appelé « vectoriel déporté », qui permettra, où que l’on se situe, de mesurer et voir en 3 dimensions le câble ou la canalisation, sans avoir besoin d’être à l’aplomb. Sur l’écran, le récepteur indique la distance au câble, l’orientation et la profondeur.

Un 3ème écran avec un mode en 2 dimensions permet de visualiser le câble/ou la canalisation sous forme d’une barre, qui va se matérialiser à l’écran dès que l’utilisateur entre dans le champ d’affichage. Avant cela, l’opérateur est guidé par une flèche directionnelle.

Le 4ème écran est dédié à la recherche de sonde : une recherche qui est habituellement assez compliquée, mais qui avec cet appareil a été largement simplifiée. Ainsi, en allumant le détecteur en mode sonde, une flèche sur l’écran indiquera simplement la direction à prendre, et la sonde apparaîtra ensuite sur l’afficheur dès que l’opérateur arrive au-dessus. L’affichage de la profondeur se fait en direct, il s’agit là de l’innovation majeure qui a été réalisée sur le détecteur.

Enfin, un 5ème écran va permettre de valider s’il y a de la distorsion ou pas, grâce à des codes couleur, en mesurant l’intensité du signal, plus ou moins perturbé en fonction de la présence de pièces métalliques à proximité ou de réseaux adjacents.

La technique de détection électromagnétique des réseaux enterrés date des années 60, et le principe est toujours le même : on mesure un champ magnétique grâce à des bobines sur un récepteur. En revanche, ce qui change aujourd’hui, c’est l’ergonomie du produit et l’interface utilisateur. Ainsi, Vivax-Metrotech a vraiment travaillé sur un mode en 3 dimensions : 3 bobines triangulées en haut et 3 en bas. Celles-ci vont permettre de voir le champ magnétique et de le représenter en 3D, et c’est ce qui va faire la différence, aujourd’hui, sur le marché.


Réseaux VRD

AQUAREX EQUIPEMENT

Réhabiliter un réseau par éclatement

Aquarex équipement propose depuis des années, des solutions et le matériel de réhabilitation des réseaux par éclatement. Les solutions de réhabilitation par éclatement, sont la seule famille de techniques qui permet de renouveler les réseaux en augmentant le diamètre des canalisations quels que soient leurs états.

De nos jours, les besoins en eau sont de plus en plus importants. Dans une même rue, nous avons de plus en plus d’habitations, c’est la raison pour laquelle l’entreprise travaille sur des solutions de réhabilitation en prenant en compte l’environnement extérieur.

Ces machines de réhabilitation peuvent rénover des tuyaux fonte grise, fonte ductile, fibro-ciment, PE, PVC, plomb, acier etc… allant du diamètre 12 mm au diamètre 600 mm. La réhabilitation par éclatement est une méthode rapide, économique et écologique car les tuyaux peuvent être remplacés sans ouvrir la route.


ANTEA GROUPPollutec, stand 4 B166

Réduire à la source les substances toxiques dans les réseaux d’assainissement

Cette innovation présentée par Antea a été réalisée dans le cadre du projet R&D LUMIEAU-Stra porté par l’Eurométropole de Strasbourg en partenariat avec l’INERIS, l’ENGEES, ICUBE, CNIDEP, Tronico-Vigicell... Il s’agit de l’un des treize projets sur les micropolluants dans les eaux résiduaires urbaines lauréats de l’appel à projets de l’AFB et des Agences de l’eau en lien avec le plan micropolluants 2016-2021. Il a pour objectif principal la réduction de l’empreinte du système d’assainissement sur l’environnement, notamment en maîtrisant les flux de micropolluants entrant dans les réseaux afin de préserver les ressources en eau.

L’innovation concerne un logiciel d’aide à la décision et à la priorisation d’actions pour la réduction à la source des micropolluants introduits dans les réseaux d’assainissement. L’approche et l’outil développés (LYXEA-REDTOX (REDuction à la source des substances TOXiques) sont applicables à la problématique du diagnostic vers l’amont relatif à la recherche et à la réduction des micropolluants dans les eaux brutes et dans les eaux usées traitées de STEU selon la note technique du 12 août 2016. Des études d’ingénierie permettent de l’adapter à des contextes variés selon la disponibilité des données (modélisation hydraulique, connaissances du territoire…) et les besoins d’interfaçage avec le système d’information de la collectivité (SIG, bases de données).

Le premier module de l’outil d’aide à la décision permet de réaliser le diagnostic du territoire. Il constitue une aide à la hiérarchisation des micropolluants par zones d’apport, sources, activités et par substances prioritaires. Pour cela, un couplage est fait entre la pression polluante des zones ou activités potentiellement impactantes sur le milieu récepteur, et la priorité du milieu récepteur, définie sur la base d’un indicateur de sensibilité, des usages et des enjeux de protection des écosystèmes aquatiques. Il permet notamment d’intégrer différents critères d’analyse : le géoréférencement des principaux points de rejet au réseau d'assainissement, le lien entre source de micropolluants et milieux aquatiques, l’impact des flux de pollution par temps de pluie, l’indicateur de sensibilité du milieu, etc.


BASF FrancePollutec, stand 6 J32

Un revêtement d’étanchéité pour la protection des structures et des réseaux d’assainissement

La division Construction Chemicals de BASF France propose depuis plus de 50 ans des solutions à la pointe de la technologie pour les professionnels de la construction au travers de sa marque PCI.

Les produits PCI sont largement prescrits dans le domaine des constructions neuves ou en rénovation d’ouvrages d’art, dans les bâtiments publics, logements privés et sociaux, chaussées et places publiques, établissements de santé.

Le revêtement MasterSeal 7000 CR est spécialement conçu pour l’étanchéité et la protection des structures en béton dans des conditions difficiles grâce à ses propriétés chimiques, mécaniques et son élasticité. Résistant à l’acide sulfurique biogène, il est adapté pour les milieux agressifs comme les bassins de prétraitement et d’aération, les digesteurs et les égouts. Ses capacités de résistance dynamique et statique protègent le béton contre les fissures même sans trame de renfort.

Basé sur la nouvelle technologie chimique « Xolutec » qui se caractérise par une haute résistance chimique, le système d’étanchéité MasterSeal 7000 CR offre flexibilité, complexité réduite, tolérance à l’humidité, utilisation simple et stabilité UV.

Les caractéristiques : remise en service rapide (24 heures) - Application par pulvérisation possible (rapide et aisée, de 5°C à 35°C) - Durabilité éprouvée sur 5 ans - Résistance à la fissuration dynamique : classe B3.1 (à + 23°C).


BRAWOLINER - KARL OTTO BRAUN GMBH & CO KGPollutec, stand 6-K45

Une solution de la réhabilitation sans tranchée

Brawoliner et Spray-Liner sont leaders dans les systèmes destinés à la réhabilitation des canalisations d’assainissement. Le procédé Brawoliner est une solution de la réhabilitation sans tranchée qui permet d’éviter l'excavation ou l'exposition des tuyaux défectueux, d’où une économie de temps et d'argent. Il a été spécialement développé pour des canalisations de petites dimensions. Lors de la réhabilitation, un tuyau textile flexible est imprégné de résine puis introduit dans la canalisation défectueuse par de l’air ou de l’eau sous pression. Le Brawoliner revêt alors complètement la canalisation et élimine tous les dommages existants et potentiels. Après durcissement, un tuyau complètement neuf est créé dans l'ancienne canalisation, offrant bien souvent des qualités statiques et hydrauliques supérieures. La réhabilitation sans tranchée constitue une solution rapide, plus économique et durable pour les conduites enterrées, les conduites situées dans les bâtiments et les tubulures de branchement.

En plus des procédés de durcissement accélérés à l'eau ou à la vapeur, ou encore par la température ambiante, Brawoliner a développé un procédé de durcissement par la lumière : Brawo LumCure. Grâce à l’accessoire de lampes UV flexible, on peut atteindre des diamètres à partir de 150 DN et environ 0,5 mètre de liner sont durcis par minute. Aucun courant haute tension n’est nécessaire : un branchement électrique de 230 volts suffit.

Avec cette technologie, Brawo LumCure, Brawoliner propose un nouvel ensemble de résine mono-composant : la Brawo LR, une résine vinylester sans styrène pour le durcissement par la lumière UV. Cette résine spéciale peut être durcie aussi bien par les lampes UV à décharge de gaz que par les lampes LED. Ce système est utilisable dans un secteur de diamètre de 100 DN à 200 DN dans des supports de contenant jusqu’à 30 mètres. Ce qui permet d’utiliser tous les liners proposés par Brawoliner (pas besoin d’utiliser de liners spécifiques).


HERMES TECHNOLOGIE Pollutec stand 6H39

Protéger les bétons accueillant des effluents

Pour assurer pleinement leurs fonctions, les ouvrages en béton accueillant des effluents tels que les hydrocarbures, huiles, graisses ou boues doivent être parfaitement étanches.

Pour réparer ou prévenir les dégâts liés à ces molécules fines, Hermes Technologie distribue son mortier ErgelitT OED35. Ce mortier est spécifiquement conçu pour la protection des bétons au contact avec ce type d’effluents jusqu’à des températures de 100°C et atteint une résistance en compression de 25 MPa après 24 heures puis de 55 MPa à 28 jours. Avant de passer aux travaux, il faut accorder une importance particulière au décapage et à la préparation du support, étapes primordiales dans la tenue à long terme de tout enduit. Hermes Technologie conseille et accompagne tous les acteurs concernés par cette problématique : industriels, maîtres d’œuvres, entreprises de travaux.


REHAU

Un nouveau regard intelligent en matériaux de synthèse chez Rehau

Le papier et le crayon ont fait leur temps en ce qui concerne la conception de regards d’assainissement complexes. La révolution numérique a changé la donne pour tous les acteurs de la chaîne décisionnelle. De nouvelles opportunités s’ouvrent aussi bien pour les maîtres d’œuvre que pour les entreprises de pose des Travaux Publics et pour l’industriel concepteur de systèmes d’assainissement EU/EP. En quelques clics, il est désormais possible de créer le double numérique d’un regard et d’en transmettre d’une part les données aux Bureaux d’Etudes et d’autre part à l’usine qui en assurera la fabrication automatisée et sur-mesure dans les meilleurs délais.

Auparavant, les géométries complexes nécessitaient de confectionner des fonds de regards avec soudures en DN 1200 voire DN 1500. Avec le nouveau regard intelligent Rehau, un regard DN 1000 suffit même pour les entrées multiples avec angulation. Ce concentré de technologies prend moins de place dans les sous-sols sous voirie souvent encombrés et nécessite donc moins d’espace de stockage sur chantier et moins de volume d’excavation. En outre, contrairement aux regards en matériaux traditionnels, cette technologie de regards en matériaux de synthèse présente l’avantage d’être inerte à la corrosion chimique liée à la présence d’H2S et donc durablement étanche à 2,5 bar en pression, -0,8 bar en dépression et 11 mCE.

De plus en plus de réseaux de canalisations nécessitent des travaux de rénovation à court et à moyen terme. En effet, beaucoup de communautés de communes prévoient une charge croissante des investissements dans leurs systèmes d’assainissement des eaux usées. Parfaitement compatibles les uns avec les autres, les systèmes de gestion des eaux usées Rehau sont étanches aux eaux de pluie et de nappe phréatique. Ainsi, les eaux de cette dernière ne pénètrent pas dans le réseau et les coûts sont maîtrisés.

SAINTE LIZAIGNEPollutec, stand 6 G100

Sainte-Lizaigne présente les solutions Wayve

Au service de l’efficience des réseaux d’eau, les systèmes connectés contribuent à la gestion personnalisée du réseau d’eau et à son pilotage à distance. Problématique de CVM ou d’eau stagnante sur les antennes de réseau, le système connecté CLEAN assure les purges automatiques pour préserver la qualité de l’eau. Conduite non enterrée, la solution TEMP permet de maintenir votre canalisation hors du gel ou non exposée aux risques de la chaleur en assurant l’ouverture/la fermeture de l’eau selon des seuils de température définis.

Le système PILOT offre quant à lui la possibilité de gérer l’ouverture/la fermeture de l’eau lors des changements d’abonnés, mais aussi pour les locaux isolés ou les lieux publics où l’usage est lié à des plages horaires afin de limiter les fuites.

Pour maitriser la surconsommation, les systèmes HOME et MOVE gèrent la distribution d’eau via le système domotique de l’abonné (locations saisonnières par exemple) ou activent l’eau en cas de mouvement.

Sur les réseaux secondaires (camping, port), le paiement à l’usage avec la solution PREPAY ouvre l’eau pour un volume acheté.

Enfin, le système GARDEN permet de réguler le débit d’eau des fontaines et des systèmes d’arrosage.


STEINZEUG KERAMOPollutec, stand 6 H29

Steinzeug-Keramo présente des regards en grès KeraPort

Cette gamme de boîtes de branchement, regards d’inspection et regards de visite complète les systèmes en grès développés par Steinzeug-Keramo.

Les regards KeraPort sont monolithes jusqu’à hauteur de transport. Les rehausses sont fournies avec joint intégré. Des dalles de répartition marquent l’achèvement des travaux ; pour la norme DN 1000, un tête tronconique est mise à disposition comme alternative. L’intérieur de la cunette est résistant à la corrosion et est fabriqué en polyuréthane (PU) allant jusqu’au DN 1000. Des solutions spécifiques en polyuréthane (PU) sont disponibles pour les dalles de répartition et les têtes tronconiques. Du point de vue de la statique, les profondeurs de pose possibles sont supérieures à 8 mètres, ce qui a été démontré sous la charge du trafic lourd. Les regards sont par ailleurs homologués pour la zone de pression de charges vives de la voie ferrée.

Pour la gamme standard avec cunette en PU, le spectre de valeurs nominales comprend DN 600, DN 800 en standard et DN 1000 sur demande. Ces regards sont certifiés Cradle to Cradle®, ce qui atteste que ces produits sont non toxiques, qu’ils font partie d’un cycle biologique ou technique, qu’ils utilisent des énergies renouvelables, préservent ou purifient l’eau, et sont socialement responsables.

Ressources en eau

ANTEA GROUPPollutec, stand 4 B166

Accompagner les industriels pour un partage responsable de la ressource en eau

Qu’elle soit prélevée dans le milieu naturel directement par l’industriel ou indirectement via une entreprise de distribution d'eau, l'eau provient d'une zone bien définie appelée « bassin versant ». L’accompagnement que propose Antea Group aux industriels concerne toutes les étapes de leur cycle de l’eau et conduit à l’élaboration d’une stratégie d’utilisation responsable et durable de la ressource en eau, non plus limitée seulement au site industriel mais élargie, considérant l’industrie comme partie intégrante d’un bassin versant auquel elle est reliée. L’expérience d’Antea Group dans le secteur privé comme dans le secteur public ainsi que sa compréhension des besoins des industries, des attentes des parties prenantes et de la gestion intégrée de la ressource en eau, lui permettent d’élaborer avec chaque entreprise une stratégie de gestion de l'eau adaptée à son secteur industriel, complète, pragmatique, responsable et durable. L’offre d’accompagnement inclut les éléments suivants :

-Evaluation de la vulnérabilité de la ressource en eau : analyse de tous les risques liés à l’eau, de leurs impacts sur le(s) bassin(s) versant(s) concerné(s) et sur l’activité de l’entreprise, avec étude du bassin (hydrogéologie, hydrologie, écologie, usagers de l'eau), du cadre réglementaire, et inventaire des parties prenantes sur le bassin

- Optimisation de vos installations & empreinte eau : analyse des utilisations de l'eau sur le site industriel, des impacts, identification et priorisation d’opportunités d'optimisation avec calcul de retour sur investissement

- Stratégie de préservation de la ressource en eau : élaboration d’une stratégie de gestion adaptée et intégrée de la ressource en eau, basée sur l’évaluation des risques et des opportunités ; feuille de route d'actions spécifiques pour déployer cette stratégie et contribuer à la préservation de la ressource à l’échelle du bassin versant, tout en pérennisant l’activité.

Antea Group dispose de méthodologies spécifiques pour les industriels nécessitant une approche multi-sites.


Télégestion & Supervision

AREALPollutec, stand 5 D148

Topkapi s’enrichit d’une fonction de supervision géociblée

Accéder à l'information simplement sur ses équipements mobiles est l'un des enjeux de l'Industrie 4.0. Avec son nouveau moteur de rendu HTML 5, la solution de supervision (SCADA) Topkapi éditée par Areal offre la possibilité d'interagir avec les installations techniques de tout type sans contraintes particulières via un simple navigateur Web et sur tout type de support (tablette, PC, Smartphone, ...).

Mais parfois la navigation dans les applications peut s'avérer fastidieuse et nuire à l'efficacité opérationnelle. Pour répondre à ce besoin d'efficacité, Areal enrichit aujourd'hui son offre d'une fonction de supervision géociblée en mobilité : la simple lecture d'un QR Code/DataMatrix/Tag NFC positionné au bon endroit permet d'accéder immédiatement au contenu approprié. Un générateur de QR code a été intégré à Topkapi pour faciliter le déploiement de la solution.

Cet enrichissement fonctionnel prend évidemment en compte les problèmes de cybersécurité liés à la mobilité (le client Web est connecté au serveur Web Topkapi via une liaison cryptées, certifiée et authentifiée du type https/SSL) et l'authentification des utilisateurs : seul un opérateur habilité peut accéder à l'information.

Concrètement, de façon pratique et opérationnelle dans le milieu industriel, cette solution permet de :

- S'affranchir des pupitres opérateurs locaux (peu évolutifs et souvent coûteux à maintenir) pour le diagnostic et le pilotage des équipements "pied de machine" ;

- Consulter de l'information connexe à la supervision notamment de la documentation technique ou des notices permettant de guider les opérations de maintenance ;

- Procéder à des relevés d'index manuels sur site : l'opérateur flashe le QR code, saisit l'index avec contrôle de cohérence et l'enregistre dans le système ;

- Gérer les rondes de maintenance...

Les cas d'utilisation sont nombreux. La souplesse de déploiement, la facilité de prise en main et l'ouverture vers le système d'information de l'entreprise permettent de répondre aux enjeux actuels et futurs de l'Industrie 4.0 dans tous les secteurs d'activité (Bâtiments, Environnement, Industrie, Tertiaire, ...).

FLUKSAQUA

Optimiser le fonctionnement d’un réseau d’assainissement

FluksAqua a développé à l’intention des exploitants de réseaux d’assainissement des tableaux de bord qui permettent d’exploiter les données transmises par la télégestion ou la surveillance sur une interface unique de manière à minimiser les risques de déversements et ainsi maitriser la qualité des rejets.

Ces tableaux de bord permettent un suivi précis des déversements (nombre, temps, récurrences...), de prioriser les interventions en fonction de seuils préfinis sur déversoirs d’orage, et d’exporter les données collectées au format Sandre pour produire rapidement et façon automatisée les bilans réglementaires exigés par la réglementation. Au-delà des obligations liées à l’autosurveillance, l’outil évoluera prochainement vers l’élaboration de diagnostics permanents permettant d’initier des actions préventives et correctives.

Développé sur plusieurs sites pilotes avec le concours d’exploitants de manière à répondre de la façon la plus précise possible à leurs besoins, l’outil prend la forme d’une application disponible en mode SAAS. « Cette application est accessible via un simple abonnement et ne nécessite aucun investissement d’aucune sorte », souligne David Gotte, directeur commercial chez FluksAqua. L’offre démarre avec des tableaux de bord très simples sur un périmètre réduit à partir de 25 à 30 euros par mois, et s’élargit ensuite en fonction de la dimension du réseau considéré. « Ces formules diversifiées permettent de proposer à chaque exploitant un outil adapté à ses besoins, compte tenu de son réseau, de son degré d’équipement, et ceci sans qu’il n’ait besoin ni d’investir, ni de se former, explique David Gotte. Et contrairement aux logiciels standards ou aux applications spécifiques, notre application n’implique aucune modification ni intervention sur l’outil informatique de l’exploitant ». Sa mise en œuvre, se fait de façon simple et rapide, en aval en reconfigurant les capteurs, et en amont en interfaçant l’application à l’outil de supervision quel qu’il soit.


LACROIX SOFRELPollutec, stand 5 G92

Lacroix Sofrel étoffe sa gamme d’IoT S4W pour la télégestion des réseaux d’eau

Avec la gamme S4W, Lacroix Sofrel ouvre une nouvelle approche : la télégestion 4.0.

Conçus pour répondre aux besoins des acteurs du marché de l’eau, les IoT Sofrel S4W innovent par un écosystème facilitant la gestion de parc d’installations et garantissant la cybersécurité. Développés autour de boîtiers compacts robustes et ergonomiques, les S4W se configurent à l’aide d’un logiciel graphique et intuitif intégrant des fonctions dédiées au métier de l’eau.

Ils intègrent dans leur boîtier un modem 2G/3G/GPRS, des entrées/sorties digitales et analogiques ainsi que la possibilité d’ajouter 3 modules de communication (USB, Ethernet, RS232, RS485, Radio ou Badge…). Selon les modèles, les utilisateurs disposent d’entrées/sorties adaptées aux différents cas d’usages et tailles d’ouvrage hydrauliques présents sur les réseaux d’eau :

- Stations de pompage (captage, surpression...)

- Réservoirs de toutes tailles,

- Stations de traitement (eau potable, eaux usées)

- Postes de relevage…

Fournis avec un atelier d’automatismes, puissants, les IoT S4W pilotent les process des installations et optimisent leur fonctionnement.

Au-delà du poste local, les IoT S4W offrent tout un écosystème visant à sécuriser et faciliter l’exploitation des réseaux de télégestion. SG4000 est un serveur VPN permettant de gérer et sécuriser les communications utilisant l’Internet public (liaisons GSM ou ADSL). S4-Manager est un outil d’administration centralisée des utilisateurs et configurations du réseau de télégestion. S4-Keys, logiciel de création de certificats pour la sécurité du réseau complète le dispositif.

LACROIX SOFREL Pollutec, stand 5 G92

Une gamme de dataloggers spécifiquement conçus pour les réseaux d’eau

A côté des S4W, Lacroix Sofrel exposera cette année sa gamme Sofrel LX qui se compose de dataloggers spécifiquement conçus pour les réseaux d’eau. Étanches, avec jusqu’à 10 ans d’autonomie grâce à leur pile lithium haute capacité, équipés d’une antenne 2G/3G haute performance, les dataloggers LX sont compatibles avec toute l’instrumentation présente dans les réseaux d’eau. Simples à mettre en œuvre et faciles à exploiter grâce aux logiciels de centralisation Sofrel PCWin2 et Web LS, ils sont également ouverts aux SCADA du marché comme aux applications tierces des grands opérateurs de l’eau.

Avec des fonctions 100% dédiées à l’eau potable, la gamme LS constitue une solution complète pour la télérelève, la sectorisation ou la gestion dynamique des pressions des réseaux de distribution d’eau potable. La gamme LT permet quant à elle de remplir les obligations liées à l’autosurveillance, de mettre en place un diagnostic permanent sur un réseau d’eaux usées ou de contrôler la qualité des eaux.

Parmi les points forts de la gamme LX, sa robustesse et sa fiabilité qui répond aux contraintes particulières des réseaux d’eau (sites isolés, sous terre, d’accès difficiles, souvent inondés, à faible niveau de réception de sondes radio...) mais aussi des interfaces adaptées à toute l’instrumentation qui s’y trouve. Les entrées DI de types impulsionnels permettent par exemple d'enregistrer les index des compteurs mécaniques ou les basculements des pluviomètres. LS-Flow est quant à lui doté d'une connexion RS485 lui donnant accès aux registres des débitmètres électromagnétiques AquaMaster d’ABB, MAG8000 de Siemens ou encore Waterflux de Krohne.

Certains dataloggers de la gamme disposent par ailleurs d’entrées de types analogiques (AI 4-20 mA) leur permettant de piloter des capteurs de mesures physiques : hauteur, vitesse, pression… Les LX peuvent également s’interfacer avec des instruments de mesure physico-chimique afin de remonter des données liées à la conductivité, redox, pH, oxygène dissous…etc.

En termes de traitement de données, chaque dataloggers propose des fonctions adaptées aux types d’application rencontrés sur les réseaux : pré-calculs d’indicateurs de suivis, définition de valeur seuils pour du monitoring, protocole d’archivage intelligent...


Traitement de l’air

ECOMESURE Pollutec, stand 4-F92

Des stations connectées de surveillance de qualité de l'air

Ecomesure, spécialisée dans l’instrumentation et les systèmes connectés pour la surveillance des données environnementales, développe des stations connectées toutes intégrées et multi-paramètres, destinées à la surveillance de la qualité de l’air extérieur (Ecomsmart) et intérieur (Ecomzen). Simples à installer et utiliser et nécessitant une maintenance limitée, ces stations délivrent des mesures « indicatives » normalisées ou « near reference ». Elles fonctionnent conjointement avec les services qu’Ecomesure propose sur plateforme web : visualisation des données, cartographie, stockage, téléchargement, contrôle à distance, alarmes/alertes, post-traitement de données, rapports, lien API. L’API permet de lier la plateforme avec celle des clients en toute transparence pour les utilisateurs.

Les stations sont adaptées aux applications de smart city pour la surveillance des données environnementales hyper-localisées, les projets EHS pour le suivi et la surveillance de chantiers et encore les projets smart building, smart port… Elles intègrent les dernières innovations en matière de connexion, communication et détection de polluants.

Chaque produit est soumis à des tests de calibration dans les laboratoires Ecomesure avant d’être livré aux clients, ce qui permet de garantir la qualité des mesures. La technologie fait l’objet d’un brevet international et se distingue par un très haut niveau de sécurisation des données, ce qui est particulièrement important pour les infrastructures sensibles.

Ecomesure a déjà déployé plus de 100 projets de stations connectées à travers le monde et réalisé des campagnes d’inter-comparaisons avec des instruments de référence, sous le contrôle du réseau de surveillance de la qualité de l’air en France et d’organismes référents comme Airparif, Atmo AuRA, ADP, RATP, IMT et l’Inéris.

Transition numérique

SUEZPollutec stand 4-J182

Une plateforme de la donnée orientée usages

Le projet « Digital Saint-Etienne » consiste en la conception, le développement et l’exploitation d’une nouvelle génération de plateforme numérique de la donnée. Il s’agit d’un outil de gestion urbaine ouvert, évolutif et réplicable. Les données sont mises à la disposition des développeurs d’applications qui pourront devenir acteurs de la transformation de leur quartier.

Cette plateforme sera d’abord expérimentée en France, en exclusivité mondiale. Ce projet, retenu en 2016 dans les initiatives « Démonstrateurs industriels pour la ville durable », est innovant à la fois dans la démarche et la solution apportée. D’une part, il permet de développer une plateforme numérique qui produit et s’engage à produire de la donnée publique à la demande et en fonction des requêtes faites par les usagers, plateforme qui donne ainsi les moyens de construire des usages utiles et de nouveaux services pour les citoyens. D’autre part, il donne lieu à la définition d’usages pertinents pour les besoins du territoire, notamment sur les questions environnementales, et le développement de services numériques et d’applications.

Cette plateforme numérique permettra non seulement de doter la ville d’outils de pilotage pour optimiser ses interventions et améliorer la transversalité de ses services et elle donnera aussi aux Stéphanois une meilleure qualité de vie (augmentation du reste pour vivre, gestion urbaine durable et de proximité…) et l’occasion de participer encore plus dans la gouvernance de leur ville.