Your browser does not support JavaScript!

Entreprises

Saint-Gobain PAM Canalisation prend les rails plutôt que la route

20 juillet 2022 Paru dans le N°454 ( mots)
© Saint-Gobain PAM Canalisation

Le Syndicat mixte de gestion pour l’approvisionnement en eau potable de l’Ille-et-Vilaine a choisi Saint-Gobain PAM Canalisation pour la réalisation d’une liaison de 90 km entre les usines de potabilisation de Férel (Barrage d’Arzal) et de Villejean à Rennes. Pour réduire l’empreinte carbone du transport des conduites, le transport ferroviaire s’est imposé.

Créé en 1994, le SMG-Eau35 (Syndicat mixte de gestion pour l’approvisionnement en eau potable de l’Ille-et-Vilaine) fédère les collectivités de l’eau potable du département. Huit collectivités de l’eau potable, représentant l’ensemble du territoire, et le département adhèrent au SMG-Eau35 dont le rôle est de sécuriser l’alimentation en eau potable. 

Actuellement, le SMG porte un projet structurant pour l’Ille-et-Vilaine : la réalisation d'une liaison de 90 km entre les usines de potabilisation de Férel (Barrage d’Arzal) et l’usine de Villejean à Rennes. Les deux premières phases de 40 kms de DN 700 ont été réalisées entre l’usine de Férel et Bain sur Oust. La 3ème phase, lancée en juillet, doit relier Bain-sur-Oust à l’usine de Villejean à Rennes. Elle comporte 58 kms de tuyaux de diamètres 600 et 700 NATURAL© et 1 km en DN 400, soit plus de 10 000 tonnes de tuyaux en fonte ductile, fabriqués en Lorraine par Saint-Gobain PAM Canalisation sur le site de Pont-à-Mousson.

Afin de prendre en compte la meilleure solution permettant de réduire de manière significative l’empreinte carbone du chantier, l’acheminement des conduites a été effectué par transport ferroviaire en gare de Montauban. 27 trains ont ainsi évité la circulation de 500 camions entre Pont à Mousson et l’Ille et Vilaine, soit l’équivalent de 800 tonnes de Co2. 

Entreprises liées
Contenus liés