Your browser does not support JavaScript!

Pour sécuriser son service d’alimentation en eau potable, la commune de Lézignan-Corbières (11) a opté pour la réhabilitation de 3 forages. Mais les études de sols préalables ont mis en relief une instabilité du terrain induisant un risque d’enfoncement de 12 cm de ces nouvelles installations. Ce différentiel risquant d’endommager les canalisations reliant l’ouvrage à la commune, le recours à une solution permettant d’absorber les mouvements de terrains s’est rapidement révélée nécessaire. Explications.

Situés en zone inondable, les forages en cours de construction devaient être protégés des crues de l’Orbieu pour préserver la qualité de la ressource. Le principal enjeu de cette opération était ainsi de mettre en sécurité ces forages d’eau potable alimentant la ville. Il a donc fallu les mettre hors d’eau, et donc en rehausser l’accès au plus haut niveau connu des crues.

Les puits sont donc été protégés par des buses en surélévation en béton armé de 4 m de haut pour éviter qu’ils ne soient submergés en temps de crue. Ils ont ensuite été consolidés par des remblais de terre en forme de taupinières de 20 m de diamètre, en extérieur. La canalisation de pompage sortant du puits en béton en son sommet, courant à l’oblique le long de la taupinière jusqu’à sa base, repart ensuite à l’horizontale pour rejoindre Lézignan-Corbières.

Constitué d’un manchon coulissant et de deux rotules à brides articulées, Géoflex® est assemblé sans boulon et ne présente donc pas de risque de casse du dispositif. 

Les études de sol géotechnique ont cependant révélé les caractéristiques défavorables de compacité du terrain, induisant un risque de tassement de 10 à 12 cm sous le poids des cheminées en béton.  « La nature des sols, très meubles représentait une difficulté majeure pour le succès de l’opération, explique Jean-Michel Caverivière, Conducteur de travaux au sein du Cabinet Gaxieu. Il a dès lors été primordial de trouver une solution pour éviter toute détérioration des canalisations ».

Pour absorber les mouvements du terrain et préserver les tuyaux, des éléments souples à variation angulaire ont été choisis, offrant la modularité nécessaire aux canalisations pour qu’elles résistent aux mouvements de terrain. Les raccords Géoflex® de Saint-Gobain PAM, coulissants, flexibles et extensibles, ont ainsi été installés en haut et en bas de butte, soit en amont et en aval de chaque tuyau, afin d’aider ces derniers à supporter le tassement différentiel du terrain. Les tuyaux conservent ainsi leurs caractéristiques, les mouvements étant assurés par les raccords en leur entrée et sortie. Constitué d’un manchon coulissant et de deux rotules à brides articulées, il est assemblé sans boulon, sans risque de casse du dispositif, donc.

 « La tenue mécanique et la résistance élevée au déboîtement de Géoflex en ont fait une excellente réponse à notre problématique, souligne Alain Azais, Directeur Général des Services techniques de la Ville de Lézignan-Corbières. Grâce à sa souplesse, les tuyaux en sortie de forage vont rester intacts, et c’est le dispositif qui va absorber le tassement ». Géoflex est titulaire d’une attestation de conformité sanitaire pour l’ensemble de sa gamme, du DN 100 au DN 1800 PN16.