Your browser does not support JavaScript!

31 decembre 2009 Paru dans N°327

Le process Biostar, présenté par Isma, est une alternative intéressante aux lits bactériens conventionnels, aux lits immergés rotatifs et aux stations avec modules immergés et aération par surpresseurs.

Le process Biostar, présenté par Isma, est une alternative intéressante aux lits bactériens conventionnels, aux lits immergés rotatifs et aux stations avec modules immergés et aération par surpresseurs. Le process est intéressant pour la planification, l'exécution ainsi que pour sa construction et son équipement. Le process biostar est une solution écologique et économique pour une amélioration du niveau de traitement des eaux usées, en particulier pour réaliser l'abattement de l'azote. Ce process peut se placer en sortie de première ou deuxième lagune. Une recirculation de l'effluent nitrifié en tête de première lagune peut assurer une dénitrification performante. Aujourd'hui, le lagunage reste une option rustique et efficace pour le traitement biologique des eaux usées. En adaptant le Biostar, le niveau de rejet s'en trouvera amélioré et permettra de répondre aux nouvelles exigences, en particulier sur l'azote, sans remettre en question les structures existantes. Le système se présente sous la forme d'un bassin carré ou rectangulaire en béton divisé en plusieurs cascades (étages). Il est pourvu d'une entrée, de plusieurs ouvertures entre les cascades et d'une sortie de l'eau usée traitée. Les bassins ou les cascades sont dimensionnés de telle façon qu'ils puissent recevoir chacun un ou plusieurs modules. Les modules sont généralement carrés ; ils existent aussi de forme rectangulaire. Les grilles de protection inférieures et supérieures du lit bactérien sont réalisées aux dimensions du site et sont seulement à installer dans le bassin. Au centre des modules, il y a un puits pour recevoir l'aérateur immergé. Ce puits est également livré terminé et peut être facilement réalisé dans le bassin. Les grilles de protection et le puits sont largement dimensionnés. Sur les grilles de protection inférieures est posé le lit bactérien. Il est calé latéralement par les parois du bassin. Sur le dessus, il y a une sécurité neutralisant la poussée d'Archimède. L'apport d'oxygène nécessaire et le brassage de l'eau usée dans le bassin est assuré par un ou plusieurs aérateur(s) immergé(s). Les appareils utilisés sont de fabrication robuste. Les appareils sont descendus dans le puits et sont placés sur le fond du bassin. L'air est aspiré de l'extérieur par une conduite qui est placée à l'intérieur du puits. Un silencieux réduit le niveau sonore. L'aérateur immergé complet peut être soulevé du bassin dans le puits sans avoir besoin de démonter le lit bactérien. L'apport d'oxygène est adapté selon le besoin réel.