Your browser does not support JavaScript!

Electrosteel France vient de remporter le contrat lié à la fourniture des canalisations pour la nouvelle station de traitement d’eau potable Goudel IV, destinée à renforcer le système d’alimentation en eau potable de Niamey, capitale du Niger. Le chantier, conduit par Denys SAS, comporte une prise d’eau en fonte ductile de DN 800 dans le fleuve Niger le troisième plus grand fleuve du continent africain.

Les tuyaux et les raccords en fonte ductile DN 400-800 ont tous été fabriqués par Electrosteel et livrés en conteneurs dans le Port de Lomé, avant d’être acheminés sur le chantier par camions.

Une partie du réseau de canalisations est verrouillée par le système haut de gamme « double chambre » Electrolock® qui permet à l’étanchéité des assemblages d’être indépendante de la fonction de verrouillage. Des clavettes placées dans la seconde chambre de l’emboitement des tuyaux et raccords assurent le verrouillage tandis que la bague de joint Tyton placée dans la première chambre assure l’étanchéité.

Ce système de verrouillage a été choisi par Denys SAS dans la mesure ou il évite toute boulonnerie et donc tout risque de corrosion associée, tout en permettant des cadences de pose élevées. Il permet également le maintien d’une forte déviation angulaire (3°), très appréciable dans les terrains meubles. Un avantage qui ne s’obtient pas au prix de compromis sur les performances, puisque le système Electroclock® opère en DN 600 sous une pression de fonctionnement admissible (PFA) de 27 bar et une pression d’essai (PEA) de 37,4 bar.

La station de traitement Goudel IV, d’une capacité de 40.000 m3/jour reposera, entre autres, sur un bassin de pré-décantation, des lits de séchage des boues (une première à Niamey), une chambre d’agitation, un décanteur et un bâtiment d’exploitation, lesquels devraient être opérationnels très prochainement.