Your browser does not support JavaScript!

Biofluides Environnement, spécialisé dans la récupération et la valorisation énergétique des eaux usées, a procédé à la mise en service de sa technologie ERS de récupération de chaleur des eaux usées sur l’internat du lycée Voltaire d’Orléans, un bâtiment de nouvelle génération. Couplée à une installation de 30 panneaux solaires thermiques, ces deux sources d’énergies renouvelables permettent de produire 100% des besoins de l’établissement.

Installée dans le sous-sol de l’internat, l’unité ERS d’une capacité de 32 kW récupère dans les canalisations des cuisines et des 110 chambres de l’internat la chaleur des eaux usées (douches, baignoires, eaux de vaisselles…) générées au quotidien par les élèves. Les calories, captées dans les canalisations, sont transférées dans un ballon de stockage d’eau chaude sanitaire via une pompe à chaleur. Cette chaleur est réutilisée pour produire de l’eau chaude sanitaire. Ainsi délestées de leurs calories, les eaux usées sont rejetées dans le réseau d’assainissement à une température moyenne de 9°.

L’unité ERS couplée aux panneaux solaires thermiques installés sur le toit du lycée, couvre ainsi 100% des besoins en eaux chaude sanitaire des 110 chambres des internes, de l’infirmerie et des points d’eau du lycée. L’association de ces deux sources d’énergies renouvelables permet de produire 18,8 kilowatts-heure d’énergie primaire (kWhep) par mètre cube d’eau à 55°.

« Cette première unité ERS couplée à une installation solaire thermique démontre la qualité de notre technologie et sa capacité à s’intégrer parfaitement avec d’autres sources d’énergies renouvelables pour produire de l’eau chaude sanitaire renouvelable et contribuer à la création d’un bâtiment à  énergie positive», souligne Alain Mouré, Président de la société Biofluides Environnement.

En complément de l’installation solaire thermique et de l’unité ERS, 274 panneaux photovoltaïques, d’une puissance cumulée de 71,24 kW, ont été installés sur le site du lycée Voltaire. Ces panneaux produisent en moyenne 66 271 kWh d’électricité par an. L’électricité produite est revendue à EDF. Grâce à l’association de ces trois technologies, le lycée Voltaire devient un bâtiment à énergie positive, qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme.