Your browser does not support JavaScript!

Entreprises

Arkema et Polymem décrochent le prix de l’innovation en équipe de l’American Chemical Society (ACS)

29 septembre 2021 Paru dans le N°445 ( mots)
© Polymem

À l’occasion de la cérémonie de l’American Chemical Society (ACS) qui s’est tenue le 23 août dernier, Arkema et Polymem ont reçu le prix de l’innovation en équipe pour le développement collaboratif d’une nouvelle génération de membrane d’ultrafiltration à base d’une résine innovante de PVDF Kynar®. Ce développement est le résultat d’un travail d’équipe mené conjointement dans les centres de recherche français et américain d’Arkema avec l’expertise applicative de Polymem. Ces membranes sont actuellement présentées dans le traitement d’affinage des eaux usées de Toulouse Métropole.

Les nouvelles générations de membranes d’ultrafiltration produites par Polymem sont réalisées à partir d’une résine spécifique innovante de PVDF Kynar® d’Arkema, leader mondial des polymères fluorés. Ce matériau confère à la membrane microporeuse des capacités de résistance chimique aux oxydants et une très grande solidité mécanique. L'eau à traiter va ainsi circuler dans ces fibres microporeuses, semblables à des spaghettis creux de moins d’un millimètre de diamètre, pour être filtrée, ou plutôt ultra-filtrée puisque l’échelle des pores est de 10 à 20 nanomètres (millionièmes de millimètre).

La nettoyabilité de la membrane sur toute sa durée de vie est une caractéristique majeure de cette solution. De plus, grâce au caractère durablement hydrophile des membranes, la fréquence de nettoyage est réduite de 20 à 30 % par rapport à d’autres matériaux. 

« Travailler main dans la main avec Polymem et les utilisateurs finaux nous permet d'aller plus vite et d'obtenir des résultats bien plus importants qu'en travaillant seuls. Il s'agit d'un parfait exemple d’innovation orientée par le marché » affirme David Silagy, directeur mondial des fluoropolymères d’Arkema dans le communiqué. « Chez Polymem, nous sommes fiers de ce partenariat stratégique fructueux avec Arkema et sommes honorés de cette distinction par l'American Chemistry Society » ajoute Jean-Michel Espenan, président de Polymem. 

Les nouvelles membranes ont été testées pour la première fois à la station d'épuration de Ginestous-Garonne, mise en service en 2020. « Parce que c’est un système extrêmement sûr, en sortie de membranes, toutes les matières en suspension, et les éléments de l’ordre de 15 nm incluant bactéries et virus, sont éliminés. Le système remplit ainsi parfaitement son rôle par rapport à tout ce qui est pathogène, en offrant les meilleures garanties pour éviter les problèmes de non-conformité en qualité », explique Julie Ducrot, ingénieur Process et Traitement des Eaux à la direction du Cycle de l’Eau de Toulouse Métropole. « Nous obtenons ainsi une eau usée traitée de la meilleure qualité (indice A) qui satisfait totalement aux usages que nous en faisons, à savoir à ce jour l’arrosage d’espaces verts en particulier ceux de la station et ceux du golf voisin. »


Entreprises liées
Contenus liés