Your browser does not support JavaScript!

30 mars 1998 Paru dans N°210 - à la page 64

Cette étude décrit une méthode de valorisation d'un déchet à base d'un copolymère d'éthylène-vinyl-acétate réticulé aux peroxydes. Elle a comme objectif l'activation de ce copolymère par l'ozone pour engendrer des fonctions peroxydes et hydroperoxydes. La réaction de greffage du déchet ozonisé par l'acide acrylique dépend de la concentration initiale du polymère et du taux de peroxydes et hydroperoxydes. L'influence des différents paramètres de cette réaction est quantifiée. Une émulsion adhésive à base de ce déchets ozonisé a été mise au point. Ce travail porte sur le déchet ozonisé greffé à l'acide acrylique mais il peut servir de modèle pour l'étude d'autres polymères ozonisés.