Your browser does not support JavaScript!

31 mars 2003 Paru dans N°260 - à la page 39

Les composés organochlorés volatils (COHV) ont été largement utilisés durant les cinquante dernières années. On les retrouve aujourd'hui au c'ur de nombreuses pollutions de sols et de nappe, sous forme de poches de produit pur (?zones sources') et panaches de pollution dissoute. En raison de leurs propriétés physico-chimiques particulières, il a été nécessaire de développer des procédés de dépollution spécifiques, tous faisant appel à un diagnostic précis et une expertise importante préalables.