Your browser does not support JavaScript!

30 mars 1998 Paru dans N°210 - à la page 51

L'utilisation du charbon actif en poudre dans le domaine de l'eau est loin d'être optimisée . Le procédé Carboflux , dont la particularité est la mise en oeuvre nouvelle du charbon actif en poudre sur les filières de traitement d'eau superficielles et souterraines est d'optimiser l'affinage des eaux clarifiées et d'éliminer les micropolluants. Son efficacité a été démontrée avec une turbidité de l'eau filtrée sous les 0,5 NTU et des pesticides éliminés sous la norme de 0,1ug/l. En outre, il offre une souplesse à l'exploitant par un dosage strictement adapté aux besoins et un coût économique minimisé à l'investissement et à l'exploitation par une réduction significative de la consommation en charbon actif. Breveté en novembre 1997, ce procédé marque un tournant positif dans l'innovation du traitement de l'eau potable et de l'amélioration de l'efficacité des filières de traitement dans un triple objectif de satisfaction de l'exploitant, du consommateur et de la collectivité.