Your browser does not support JavaScript!

30 novembre 2015 Paru dans N°386 - à la page 61

Robustes, autonomes, précis, communicants et bon marché... Les capteurs de niveau ont beaucoup progressé ces dernières années. Ils permettent aujourd'hui d'obtenir une mesure précise pour un coût, au point de mesure, très bas. Les exploitants ont su tirer parti de ces avancées en intégrant prioritairement dans leur choix les considérations financières, la facilité d'installation et d'exploitation. Mais l'attention doit être portée sur la fiabilité de la mesure : trop de mesures sont encore faussées ou approximatives faute d'un choix adapté à l'environnement du point de détection.