Your browser does not support JavaScript!

28 février 2015 Paru dans N°379 - à la page 73

En réseau d'eau chaude sanitaire comme en tour aéroréfrigérante, la maîtrise du risque légionelles passe d'abord par un respect des bonnes pratiques en matière de conception, de gestion, de maintenance et d'exploitation des équipements. Les réponses curatives n?étant pas, par définition, pérennes, l'établissement d'une démarche globale englobant tartre, corrosion et biologie reste incontournable. À la clé, une bonne maîtrise du risque sanitaire sur le long terme et des coûts d'exploitation optimisés.