Your browser does not support JavaScript!

31 juillet 2014 Paru dans N°373 - à la page 81

Les volumes perdus du fait des fuites en réseaux présentent un coût réel pour les abonnés, même quand la ressource est abondante et bon marché. Les collectivités qui ne se sont pas engagées dans une démarche de gestion patrimoniale vont être soumises à un doublement de leurs redevances ce qui peut représenter des millions d'euros à l'échelle d'une grande agglomération. Une double peine pour les abonnés qui pourrait bien peser lourdement dans la gestion des services. Les solutions existent et des aides sont proposées. Attendre davantage ne fera que renchérir les coûts.