Your browser does not support JavaScript!

30 janvier 2015 Paru dans N°378 - à la page 23

Le réchauffement climatique amplifie les phénomènes extrêmes. Sécheresses intenses ici, inondations catastrophiques là, ces épisodes, jadis qualifiés d'exceptionnels, n?épargnent plus les régions tempérées comme l'ont démontré les inondations qui viennent de frapper le sud de la France. Ils imposent une révision des stratégies pour mieux gérer les eaux de pluies et prendre en compte la survenue désormais possible, voire probable, de phénomènes auxquels les collectivités n?étaient pas jusqu'ici confrontées. Anticiper en régulant, voire en stockant, permet de limiter l'impact parfois dévastateur d'épisodes pluvieux mal maîtrisés.