Your browser does not support JavaScript!

31 mars 2016 Paru dans N°390 - à la page 47

Après l'engouement observé en faveur des sondes optiques, notamment dans le domaine du traitement des eaux usées pour la mesure de l'oxygène dissous, le marché semble se rééquilibrer au profit des sondes électrochimiques qui conservent de nombreux avantages. Explications.