Your browser does not support JavaScript!

Entreprises

Une deuxième année constructive pour l’ATEP

18 novembre 2022 Paru dans le N°456 ( mots)
© Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains ( Leesu)

Deux ans après le début de son programme d’actions en faveur du traitement des eaux à la parcelle, l’ATEP fait le point sur ses partenariats et les initiatives entreprises par ses 27 adhérents.

Sur les 12 derniers mois, l’ATEP a accueilli 3 nouveaux acteurs de l’ANC, de la gestion des eaux pluviales, de la valorisation des eaux non conventionnelles ou des services : Oasiis, Rainea, Sanisphere.

Un nouveau partenariat a été noué avec le LEESU de l’Ecole des Ponts-ParisTech. Il vise à promouvoir notamment le développement de la valorisation des eaux non conventionnelles à travers la production de connaissances pour contribuer activement aux débats et discussions autour de l’évolution du cadre réglementaire relatif au recyclage et à la réutilisation des eaux grises et des eaux usées traitées, des procédures de normalisation en matière d’assainissement non collectif et de récupération des eaux de pluie.

Ce partenariat permettra également de proposer des méthodes d’évaluation des performances de différentes configurations de traitement ou d’évacuation par infiltration dans le sol des urines, des eaux usées traitées, des eaux pluviales, des eaux de pluie, des eaux ménagères pour une optimisation des systèmes proposés pour différents types d’aménagements à l’échelle de la parcelle.

L’ATEP poursuit également ses partenariats historiques avec l’ENGEES, l’association Eau fil de l’eau, la CNATP et MAIAGE – SYNABA et SNEA, au travers des Pros de l’ANC, la CNATP et la CAPEB dans l’association EssorDurable pour développer la marque Qualipluie. Et sa participation aux travaux réglementaires du PANANC et aux travaux normatifs d’AFNOR et du CEN.

Actions structurantes

Dans le cadre du plan économie circulaire du Conseil National de l'Industrie, Inrae Transfert travaille à compléter le cadre méthodologie pour la standardisation des ACV des systèmes de gestion des eaux pluviales à la parcelle en partenariat avec l’ATEP. Le syndicat continue de s’investir dans la rédaction de fiches réflexes pour l’entretien des installations et dans un travail sur les sous-produits, leurs filières de traitement, de recyclage et d’élimination en anticipation des conséquences et obligations de la loi AGEC pour les déchets du bâtiment.

Parallèlement, il travaille toujours à la mise en place de la traçabilité des installations avec la société 360 Smart Connect pour répondre à la future Directive Eaux Résiduaires Urbaines et soutient également toute démarche permettant d’engager ses adhérents dans la charte de déontologie professionnelle.

Enfin à travers l’édition 2023 du guide de la gestion des eaux de la parcelle, le syndicat témoigne des nombreuses initiatives entreprises et concrétisées par ses 27 membres et partenaires pour gérer l’eau au plus proche de sa source. 

Entreprises liées
Acteurs publics liés
Contenus liés