Your browser does not support JavaScript!

Entreprises

TMI s’agite depuis 40 ans…

08 septembre 2022 Paru dans le N°454 ( mots)
© TMI

TMI vient de fêter son quarantième anniversaire. La PME, fondée en 1982 par Jean-Louis Saussac et son épouse, a acquis en l’espace de quatre décennies une reconnaissance dans le domaine de la fabrication des stations de préparation de polymères construite autour de la personnalisation des solutions et l’exigence de durabilité des matériels livrés.

En mars 2022, TMI a fêté ses 40 ans. Le fabricant de matériels Made in France destinés à l’agitation, l’aération de surface et la préparation de tout type de réactifs revendique aujourd’hui plus de 15 000 machines installées partout dans le monde, à Shangaï, Pékin, Chicago, Athènes ou Achères, par les principaux majors de la conception et la construction des infrastructures d’eau potable et d’assainissement.

« Les clients nous font confiance depuis 40 ans parce que n’avons pas en rayon des machines préfabriquées. De l’idée au projet, quelle que soit l’application ou l’installation existante ou envisagée, on dessine la machine de A à Z dans notre usine de Saint-Etienne sur la base des spécifications techniques demandées. Le bureau d’études Mécanique conçoit la partie mécanique tandis que le bureau d’études Electrique conçoit les armoires et la programmation des automates. On a beaucoup de spécifications techniques : le positionnement des moteurs, des pompes, des cuves sur mesure par exemple font que nos machines en sortie d’usine sont toujours originales mais produites avec des solutions maitrisées de bout à bout », explique Fabien Saussac qui a repris la direction de l’entreprise il y a dix ans.

Spécifications d’hier

En 40 ans, le monde dans lequel travaille TMI a profondément changé et TMI avec lui. « Dans les années 90, l’expression des besoins clients se portait sur la maîtrise de la qualité de fabrication. Certifiée ISO 9001 en 1992, on a été la 700ème entreprise à fonder notre démarche sur l'amélioration continue des processus de l'entreprise, ce qui nous a permis de conquérir de nombreux marchés en France et à l'international et d'asseoir notre réputation en matière de fiabilité et de qualité des produits auprès de notre écosystème de partenaires (Veolia, Suez, Bouygues, Vinci Construction …). Dans les années 2000, les exigences se sont tournées vers des spécifications ergonomiques pour trouver un équilibre entre sécurité et agilité. Il fallait éviter les moteurs trop lourds par exemple… Depuis 2015, nous sommes entrés dans une nouvelle ère, celle de l’inflation documentaire « tous azimuts », destinée aux besoins internes des organisations mais qui finalement n’apportent aucune valeur ajoutée aux opérateurs techniques. Dommage ! ».

Enjeux de demain

La décennie suivante sera marquée par le marché du recrutement et l’attractivité des entreprises selon Fabien Saussac qui observe une dynamique du chiffre d’affaires de l’entreprise sur les douze mois glissants et un contexte favorable au domaine de l’eau. « Le bassin stéphanois est historiquement industriel mais l’évolution sociétale est telle que je ne suis pas certain de pouvoir conserver nos collaborateurs pendant 30 ans comme cela a été le cas dans les années passées », sourit-il. « Garder nos salariés est un défi et le recrutement en est un aussi : Nous avons mis neuf mois à recruter un automaticien et six mois pour pourvoir le poste de commercial ».

Face aux défis « RH » qui s’annoncent, TMI investit dans les formations, l’animation des équipes, l’aménagement des bureaux et le renouvellement du parc informatique. La preuve que son dynamisme et sa capacité à rester une entreprise innovante et à taille humaine sont toujours intacts.

Pascale Meeschaert



Entreprises liées
Contenus liés