Your browser does not support JavaScript!

Guide des Nouveautés Techniques 2020

Description

Il arrive souvent que des stations d’épuration à boues activées soient dépourvues de pont racleur. C’est notamment le cas dans les petites collectivités de moins de 1.000 équivalents habitants.
Généralement, ces ouvrages sont envahis de boues flottantes qui témoignent de la faiblesse de l’activité épuratoire et d’un manque de débit permanent.

Mais que vienne une forte pluie et les boues flottantes sont entraînées, de même que le voile de boue…

Densiline a mis au point un procédé de décantation dynamique qui pallie le problème de ces croûtes de surface et de ces charges entraînées à la première intempérie.

Fonctionnement et caractéristiques

Le principe auquel Densiline s’est toujours tenu trouve, dans ce cas particulier, son application principale : la décantation assistée par les contre-courants générés par le Speed-O-Clar.

Un ensemble de pompes de petit débit engendre une rotation de la masse en décantation tandis que les flux sont orientés vers la surface avec la création de flux convergeant vers le pied du clarificateur, entraînant ainsi les boues dans leur descente.

Les vitesses et les débits engendrés sont judicieusement calculés pour optimiser la clarification quel que soit le débit arrivant (de 0 à 3 fois le débit nominal initial).
De plus, afin d’éviter la difficile équation de la concentration des boues tout en évitant une trop longue stagnation dans le clarificateur (qui engendre la lyse bactérienne donc augmente les MES), un dispositif complémentaire a été mis au point pour concentrer les boues sans arrêter le fonctionnement dynamique des courants engendrés.