Your browser does not support JavaScript!

L?Alliance pour l'Environnement AllEnvi, qui fédère la recherche publique française investie sur des questions environnementales clés, organise le 15 mars prochain à Paris séminaire de restitution sur une étude consacrée au potentiel des eaux usées traitées dites « reuse ».

L?eau est une denrée précieuse, dont la valeur d'usage devient évidente dans les situations de pénurie. Les évolutions de nos sociétés et de nos territoires, qu'elles soient culturelles, démographiques, économiques ou techniques, combinées aux phénomènes climatiques produisent des situations de stress hydrique qui entraînent des insécurités chroniques ou aiguës, transformant la disponibilité de l'eau en facteur limitant des activités humaines. Si cette situation n?est pas nouvelle, son ampleur et sa dynamique sont inédites. Des territoires choisis et réputés pour la disponibilité et la qualité de leurs ressources en eaux, connaissent désormais des situations de pénurie. Les solutions conventionnelles (accroissement des prélèvements et des importations de ressources lointaines) ne suffisent plus pour obtenir un retour durable à la l'équilibre ressources / besoins. Lorsque les approches classiques atteignent leurs limites, les gestionnaires des systèmes d'approvisionnement peuvent opter pour une combinaison de deux voies alternatives : les approches comportementales dont les objectifs sont de modifier chez des utilisateurs leurs usages et leurs perceptions de l'eau, pour les orienter vers des comportements plus durables et les approches non conventionnelles dont l'objectif est d'accroître les quantités d'eau disponibles et utiles, parmi ces approches on trouve réutilisation des eaux usées traitées dite « reuse » qui est l'objet de ce séminaire. Le Consortium de valorisation thématique AllEnvi a réalisé une analyse transversale des enjeux et des potentialités de cette approche innovante de l'approvisionnement en eau. Cette journée de restitution s'adresse aux fournisseurs de technologies et de services pour l'eau, aux gestionnaires de réseaux ou d'infrastructures, aux spécialistes de l'approvisionnement ou du traitement, aux utilisateurs intensifs, experts des territoires, acteurs de la recherche publique ou privée, services déconcentrés de l'État, SATT, pôles de compétitivité, etc. Renseignements et inscriptions : http://www.cvtallenvi-waterreuse.fr/