Your browser does not support JavaScript!

Les nouvelles membranes ultrafiltrantes en fibres creuses PVDF Neophil™ obtiennent l’agrément NSF/ANSI 61 pour la production d’eau potable. Cette certification va accélérer le développement commercial de la technologie membranaire d’ultrafiltration, développée conjointement par Arkema et Polymem, dans un marché de l’eau qui croit en moyenne de 10% par an.

Après plusieurs années de recherche, Arkema a mis au point nouveau grade de polymère fluoré Kynar® qui permet de combiner des propriétés d’hydrophilie durable aux propriétés exceptionnelles de résistance mécanique et chimique du PVDF.

Grâce à ce matériau développé par Arkema, Polymem a développé des modules d’ultrafiltration en fibres creuses PVDF Neophil™ qui ont passé, avec succès, les tests de certification de la norme 61 de l'American National Standards Institute (ANSI) et de NSF International (NSF) pour la qualité eau potable.

L’obtention de cet agrément permet au partenariat Arkema/Polymem de se positionner sur le marché nord-américain et de réaliser les premières installations utilisant les fibres creuses PVDF Neophil™ de Polymem pour la production d’eau potable.

Cette technologie de l’ultrafiltration dite à hydrophilie durable apporte des avantages importants par rapport aux systèmes conventionnels : filtration plus fine (matières en suspension, bactéries et virus), augmentation du volume d’eau traitée à énergie constante (+ 20%), allongement de la durée de vie des systèmes de filtration qui passe ainsi de 5 à 10 ans.

Ce nouveau grade de Kynar® PVDF à hydrophilie durable ouvre une nouvelle piste pour résoudre les problèmes de diminution de la perméabilité et du colmatage des pores rencontrés par les fabricants de membranes. Ce grade peut être proposé par Arkema dans le monde entier à tout fabricant de membranes désireux de s’engager dans cette nouvelle technologie.